Franchise à domicile

Lorsqu’on parle de franchise à domicile, cela couvre deux choses : d’une part les activités qui peuvent s’exercer à domicile, ou du moins sans local dédié et d’autre part, les concepts qui peuvent être réalisés au domicile des clients eux-mêmes. Nous allons pour commencer nous attacher ici à décrire l’ensemble des secteurs d’activité correspondant à cela, en débutant par le plus important d’entre eux, en volume et en part de marché : l’alimentaire et la restauration

Livraison de repas et restauration rapide

Dans le domaine de la livraison à domicile, le marché s’est structuré il y a une dizaine d’années, lorsque les applications pour smartphones ont fleuri sur nos écrans, simplifiant le passage de la commande et sa mise en relation avec les restaurants et dans un deuxième temps avec les livreurs.

Burgers à domicile

Le pionnier de la livraison de burgers porte un nom facile à retenir et décrivant parfaitement son activité : Speed Burger. Né à Angers en 1995, le concept compte désormais 35 points de vente dans tout le pays, y compris en région parisienne.

Les livraisons se font à scooter, à l’aide d’emballages garantissant la « fraîcheur » des frites et la chaleur des hamburgers. Difficile de ne pas citer McDonald’s dans cette catégorie, qui a longtemps résisté aux sirènes de la livraison, avant d’y céder en 2017, suite à un partenariat avec UberEats.

Livraison de poulet rôti

Avec le coq comme emblème, pas étonnant que la France occupe une place de leader dans la vente de poulet et d’œufs, aux côtés du continent américain. La livraison est possible pour ce type de mets, mais il provient plutôt de magasins indépendants. En dehors de cela, les grands noms de la pizza comptent tous à leurs cartes des wings à consommer en apéritif, qui arrivent chaud à domicile afin de conserver toute leur saveur.

Livraison de restaurant mexicain : tapas & tacos à domicile

On assiste depuis cinq ans à une véritable explosion des points de vente de tacos dans l’Hexagone. Venus du Mexique, ces plats très caloriques sont composés de pommes de terre, de steaks hachés, de fromage et de crème fraîche, le tout délicatement enrobé de tortillas, sorte de crêpe permettant de saisir son sandwich à pleine main.
Sur ce créneau, d’innombrables réseaux se déploient en France, à commencer par O’Tacos, qui a ouvert plus de 200 restaurants partout en France, et qui souhaite atteindre la barre des 300 à court terme. La marque est aussi présente en Belgique et elle emploie 4 000 collaborateurs, qui servent plus de 10 millions de repas par an.
L’enseigne est portée par des recettes marketing très efficaces, comme le challenge du Gigatacos, beau bébé atteignant les deux kilos sur la balance, offert à toute personne capable de le terminer !

Sushi en livraison

Si les restaurants japonais étaient au départ confidentiels en France et réservés à une clientèle d’initiés, la mode a pris depuis les années 80 et il est désormais impossible de se promener en centre-ville ou en centre commercial sans tomber sur une échoppe nipponne proposant sushis et brochettes.
Parmi les réseaux qui se développent dans l’Hexagone, les candidats à l’entrepreneuriat peuvet se tourner vers Mon Sushi, Lady Sushi, Sushi Shop, Planet Sushi ou bien Côté Sushi qui marie les saveurs japonaises et péruviennes pour le plus grand plaisir de nos papilles.

Livraison casher / Halal / Kebab

Même s’ils n’échappent pas aux polémiques, les plats casher et halal répondent à une demande forte de la part de certaines catégories de population souhaitant vivre en accord avec leurs principes religieux ou traditionnels. Sur ce créneau, O’Kebap est le plus connu, proposant de la vente sur place et à emporter pour le moment, même si la livraison pourrait arriver bientôt.

Se faire livrer des pizzas à domicile

Même si la véritable pizza trouve son origine chez nos amis transalpins, c’est du côté des Etats-Unis que se sont développés de grands réseaux de fabrication et de livraison de ces plats. L’avantage de la pizza ? Elle est facile à faire, à transporter et à manger, de manière conviviale. C’est pourquoi des enseignes comme Pizza Hut, Domino’s Pizza ou les Français Speed Rabbit Pizza ou La Boîte à Pizza sont devenues de véritables multinationales de la livraison. Les pizzas, composées à la commande, sont livrés à vélo ou à scooter (électriques désormais) et on peut aussi les consommer sur place, de plus en plus d’établissements proposant des places assises.

Salades au domicile

Parce qu’il n’y pas que la malbouffe dans la vie et qu’on a tous droit de manger de temps à autres des choses saines, des réseaux comme Eat Salad ou Dubble proposent à emporter ou à consommer sur place des salades variées. Certaines enseignes se sont affiliées à Deliveroo pour livrer leurs produits à domicile, avec un succès croissant.

Spécialités africaines à la maison

Les cuisines ethniques, particulièrement d’origine africaines, connaissent un fort développement en France, car les consommateurs sont toujours à la recherche de saveurs inédites afin de varier les plaisirs. Citons par exemple Afrik’N’Fusion, concept proposant les plats célèbres comme le yassa, le mafé ou le thieb, à consommer sur place mais également à se faire livrer à domicile, dans un périmètre donné autour du restaurant. La chaîne compte cinq unités et cherche des candidats à la franchise pour s’étendre.

Focus sur la livraison d'alcool / apéritif


Avec des noms aussi attractifs que Alerte Apéro, AlloCocktail, Ludo Apéro ou même la Fédération Française de l’Apéritif, pas étonnant que la livraison d’alcool à domicile connaisse une progression. Ces concepts sont ouverts à la franchise et ils sont accessibles pour un faible apport, tandis que la marge peut être conséquente, les clients étant généralement assoiffés et peu regardants sur l’addition.
A noter que la profession est sévèrement encadrée : il n’est par exemple pas possible d’exercer entre 22h et 8h du matin et une formation est obligatoire afin de connaître la législation, sous peine de ne pas obtenir sa licence. Le prix de cette formation s’élève à 1 500 euros, à comparer aux 3 750 € d’amende à payer pour les personnes exerçant sans diplôme.

Nous aurions pu évoquer les cuisines libanaises, arméniennes, portugaises ou grecques, sachez que grâce aux plate-formes de livraison, toutes les saveurs peuvent désormais arriver devant votre porte.

Le service à domicile - idéal pour entreprendre avec un faible apport

Vous souhaitez créer votre entreprise mais ne disposez pas d’un apport pécunier important ? Opter pour un concept de service à domicile peut être la meilleure solution, car son coût d’accès s’avère très intéressant, de l’ordre de 5 000 €. Cela s’explique par le fait qu’entreprendre dans les srvices ne nécessite pas de personnel, ni de stock ni même de local, du moins au départ.

Garde d'enfant et nounou à domicile

Lorsque vient le temps de confier sa progéniture à une nounou ou à une babysitter, tous les parents souhaitent être sûrs de l’expérience et de lu professionnalisme de la personne choisie. C’est pourquoi la clientèle préfère passer par un intermédiaire, qui sélectionnera les meilleurs CV pour eux. Sur ce créneau, se développement notamment en franchise les enseignes Babychou Services, Kangourou Kids ou bien Family Sphere, parmi bien d’autres.

Coaching développement personnel & coach sportif

Du côté des entreprises, ce sont des profils de coaches qui sont recherchés, afin de seconder efficacement les patrons parfois livrés à eux-mêmes, et ayant besoin de référents pour les aider à améliorer leurs résultats.

Dans le coaching général, on trouve des réseaux comme Le Centre National du Coaching, EssOR des ENTREPRISES ou Evoludis.

Assistance informatique

Le besoin en assistance informatique touche un grand nombre de personne. On pense naturellement aux seniors qui ont régulièrement besoin de dépannage à leur domicile (aide à la connection internet, remise en etat d'ordinateur, desinfection virus), mais ils ne sont plus les seuls à voir besoin d'assistance. Paramétrage réseau, changement de matériel, les demandes sont aussi nombreuses que variées) Il existe aussi des agences spécialisées dans les conseils en stratégie digitale, à l’instar de Sowink ou de INWIN.

Cours particuliers et soutien scolaire

Lorsque le petit dernier commence à donner des signes d’essoufflement à l’école, et que les grands frères ne sont pas toujours disposés à apporter leur aide et que les parents n’ont pas forcément le niveau requis, il est alors temps de faire appel à un contributeur extérieur. Afin d’être sûr de son choix, des réseaux spécialisés comme Anacours ou Acadomia ont vu le jour et leur réputation n’est plus à faire.

Nettoyage et ménage à domicile

Les agences de services à la personne proposant des prestations de ménage à domicile se comptent par milliers en France, un pays touché par le vieillissement de la pyramide des âges. Les aides de l’état permettent à de nombreux professionnels d’exercer avec un réservoir de clients suffisant et constamment renouvelé. Voici quelques noms de réseaux se déployant partout en France, à l’intention des candidats à la franchise souhaitant pour un métier tourné vers les autres : Essentiel & Domicile, Shiva, VIvaservices ou Apef.

Soins de santé et beauté et Coiffure à domicile

Les instituts de beauté se comptent par milliers en France, actifs dans les grands centres urbains mais aussi dans les bourgs et les villages où les habitants souhaitent eux aussi prendre soin de leur apparence.

Lorsqu’il n’est pas possible pour une cliente de se déplacer, il est possible d’organiser la séance à domicile, d’autant que certains professionnels ne disposent pas de locaux. Parmi les enseignes à retenir dans les réseaux, nous pouvons citer les instituts Carlance, Citron Vert ou JFG Clinic. Dans le domaine de la coiffure à domicile, on trouve plutôt des indépendants, le métier n’étant pas à ce jour constitué en réseau.

Maintien à domicile : infirmière, perfusion…

Le système de santé français est reconnu comme étant l’un des plus performants au monde, mais cela n’empêche pas l’apport de sociétés privées pour des prestations spécifiques ou l’achat de matériel. Sur ce créneau porteur, se déploient notamment Bastide et Distri Club Médical qui proposent des appareillages d’aide au maintien à domicile. Sur un secteur d’activité connexe, DOM&VIE réalise des travaux chez les particuliers et dans les locaux recevant du public, afin de les rendre accessibles à tous.

Agence immobilière à domicile

Le métier d’agent immobilier s’exerce traditionnellement à partir d’une agence, mais avec l’arrivée d’Internet, il est désormais possible de devenir mandataire. Cela s’adresse à des personnes détentrices de la carte professionnelles dite « T » et souhaitant rester indépendantes. L’essentiel de l’activité repose sur la négociation immobilière et en prenant le statut d’auto-entrepreneur, toute personne peut l’exercer sans local, c’est-à-dire à domicile. Cela n’empêche pas l’agent en question de s’affilier à un réseau, qui lui fournira notamment un bonne visibilité sur Internet. Arthurimmo.com et 123 webimmo.com proposent à leurs adhérents ce type de contrat.

Services automobiles et garage mobile

Lavage et nettoyage


Pour faire laver son véhicule par un professionnel, il existe de multiples options : passer au rouleau de sa station-service, se rendre dans un centre de lavage haute-pression ou bien faire appel à un service mobile. Sur ce créneau se développe diverses enseignes, dont certaines ont choisi la franchise pour accélérer leur maillage, à l’instar de DetailCar, CosmetiCar ou encore Ecolave.

Mécanique et carrosserie

De même que pour le nettoyage, ce n’est plus la peine d’aller dans un garage pour faire réparer sa voiture : des concepts dédiés envoient des camionnettes équipées directement sur le lieu de la panne ou bien au domicile ou au bureau du client, afin de réaliser les prestations sur place. De grands noms de l’entretien auto comme Norauto s’y sont mis, mais on trouve sur ce marché une kyrielle d’indépendants et de réseaux de plus petite taille, accessibles pour des apports financiers variés.

Franchise à domicile rentable

Peut-on être rentable avec une franchise à domicile ? Telle est la question. Comme c’est le cas pour toute entreprise, le but recherché par le fondateur est d’atteindre une activité suffisante pour dégager des marges et être rentable. On estime qu’il faut un minimum de deux ans pour juger de la santé financière d’une société et de sa pérennité. C’est le cas également dans les activités qui s’exercent à domicile ou bien directement chez le client, mais cela dépend du secteur d’activité, de la ville dans laquelle on exerce, du niveau de vie du bassin de population… autant de paramètres à étudier avec grand soin avant de se lancer.