Actualités de la franchise

Allure Coiffure permet à ses futurs partenaires de tester son concept avant de s’engager

le

Pour la première fois sur le secteur de la coiffure, les candidats à la création peuvent tester le concept Allure Coiffure pendant 6 mois avant de rejoindre le réseau de 35 salons créé par Aïda M’Dalla. A l’instar de « Cauchemar en cuisine », Allure Coiffure souhaite ainsi sauver de nombreux salons en difficulté et dynamiser le développement de son réseau de licence de marque.

Nombre de salons de coiffure survivent tant bien que mal, confrontés à la baisse générale du pouvoir d’achat des Français. C’est aux gérants de ces commerces qu’Allure Coiffure s’adresse, en leur proposant de tester son concept pendant une durée de 6 mois avant de décider de rejoindre le réseau de licence de marque. Cette « opération de sauvetage » destinée à aider les salons à rebooster leur C.A. est une première sur le secteur de la coiffure…

Des chiffres alarmistes

A l’heure où le pouvoir d’achat des femmes et des retraités diminue fortement, beaucoup de salons ont toutes les difficultés du monde à s’en sortir. La Fédération Nationale de la Coiffure prévoit d’ailleurs 15.000 fermetures de salons à l’horizon 2015. D’après cette dernière, les salons indépendants seraient les principaux concernés par ces fermetures, tandis que le luxe et le low-cost tireraient plus facilement leur épingle du jeu. Face à ces prévisions alarmistes, Aïda M’Dalla, fondatrice du réseau Allure Coiffure (photo ci-contre), a mis au point une offre destinée à sauver les salons de la faillite.

6 mois d’assistance avant de s’engager

Après étude de chaque candidature sur dossier, la créatrice du concept Allure Coiffure réalisera un audit complet du salon de coiffure en difficulté, tenant compte notamment de son emplacement, de la motivation du gérant et de sa capacité à sauver son entreprise. Si les conclusions de cette analyse complète s’avèrent positives, Allure Coiffure apportera formation et conseils au gérant du salon, pendant une durée de 6 mois.


Cet accompagnement prévoit notamment :
· Une formation d’une semaine, assurée par la fondatrice, portant sur les spécificités du concept Allure Coiffure.
· L’accès à une hotline permettant au gérant de bénéficier d’une assistance constante et d’obtenir des réponses rapides à ses questions sur le concept et les techniques d’Allure Coiffure.

Salons de coiffure : ces entreprises en croissance recrutent

Franchise Tchip Coiffure
Tchip Coiffure

Numéro 1 de la coiffure à petits prix

Apport 25 000 €

Franchise Camille Albane
Camille Albane

Segment haut de gamme du marché de la coiffure

Apport 40 000 €

Franchise Allure Coiffure

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Tchip Coiffure
Tchip Coiffure

Apport 25 000 €

Franchise Camille Albane
Camille Albane

Apport 40 000 €