Actualités de la franchise

Carrément Fleurs présente le témoignage de son franchisé

le

Malgré une année très particulière, Carrément Fleurs ambitionne d’accélérer le développement de son réseau et ne cesse de rechercher de futurs candidats à la franchise prêts à s’investir pleinement dans cet univers. David Chabridon, qui a rejoint Carrément Fleurs en 2013, est un très bel exemple à suivre.

Témoignage de franchisé

David Chabridon a exercé pendant plusieurs années dans le domaine de la communication et du marketing pour un répartiteur pharmaceutique en Ile-de-France. En 2006, il a franchi le pas de l’entrepreneuriat en franchise à Toulouse (sous une autre enseigne) avant de rejoindre Carrément Fleurs en 2013. « …Le métier de gérant est composé de prises de décisions permanentes et s’exerce en solitaire, j’ai toujours pensé que réfléchir à plusieurs cerveaux était bénéfique pour tous, d’où ma volonté de rester au sein d’une enseigne », a-t-il confié. C’est ainsi qu’il a pris contact avec Chantal et Bruno Pain, d’anciens franchisés de son premier réseau devenus franchiseur en créant Carrément Fleurs.

Séduit par la puissance du concept Carrément Fleurs, David Chabridon, qui envisage d’ouvrir sa troisième boutique, ne regrette pas aujourd’hui d’avoir fait ce choix. Carrément Fleurs est un modèle accessible avec des redevances plafonnées, et des franchiseurs à l’écoute… Cela a encouragé ce franchisé à s’investir pleinement dans son activité.

Aujourd’hui, Carrément Fleurs totalise 37 magasins et reste toujours à l’écoute de toutes les opportunités partout en France. Accessible avec 60 000€ d’apport personnel, la franchise recherche des personnes motivées souhaitant évoluer sur ce secteur. Une formation de 6 semaines est garantie.

Vous souhaitez devenir franchisé Carrément Fleurs ?

Franchise Carrément Fleurs
Carrément Fleurs

Entreprendre dans la composition florale

Apport 60 000 €

Actualités

Interviews