Interview franchise ETIENNE

« Nous avons organisé une grande inauguration à laquelle 175 personnes se sont rendues »

Après des études de restauration et une expérience à l’international, Jean-Edouard Guillermard est revenu dans sa ville natale de Lyon où il a ouvert un Etienne en franchise. Quelques jours après l’inauguration de son point de vente, il revient pour nous sur son parcours et se projette dans l’avenir.

: Quelles études avez-vous suivies ?

Jean-Edouard GuillermardJean-Edouard Guillermard : Après un bac général, je me suis immédiatement orienté vers un BTS de Restauration et c’est dans ce cadre que j’ai fait deux stages, le premier à Annecy (comme Responsable des Banquets) et le second à Disneyland Paris. C’est également dans ce parc d’attractions que j’ai choisi de mener à bien ma Licence en alternance en Management International de l’Hôtellerie.

C’est alors que vous êtes parti à l’étranger ?

En effet, j’ai passé une année entière en tant que Responsable de l’un des restaurants Paul Bocuse implanté au sein de Disneyworld, en Floride. Cela m’a permis de maîtriser tous les arcanes de mon métier et à mon retour en France, j’ai trouvé un poste de Directeur Adjoint chez Del Arte, ce qui a constitué mon entrée dans un réseau (même s’il s’agissait en l’occurrence d’un restaurant exploité en succursale).

Comment avez-vous connu le concept de Etienne ?

De manière tout à fait naturelle : il se trouve que le restaurant Del Arte dans lequel je travaillais était voisin du premier Etienne et j’ai décidé de me joindre à l’aventure, en rejoignant les deux franchisés pendant un an.

Souhaitiez-vous déjà vous mettre à votre compte ?

En effet, convaincu par le modèle d’Etienne, j’ai souhaité me lancer en tant que franchisé à mon tour. Je me suis mis à chercher un local et au bout d’un an, j’ai trouvé mon point de vente actuel, situé juste en face du Centre Commercial  Confluence.

La formation que vous avez suivie en tant que candidat franchisé a-t-elle été utile, étant donné votre solide expérience de la restauration ?

Cette formation, qui a eu lieu à Béziers, siège d’Etienne, m’a permis de passer en revue les bases du métier, de maîtriser le logiciel et d’approfondir toutes les techniques de fabrication des produits que nous offrons. Car notre carte est en constante évolution, avec une moyenne de 25 nouveautés lancées deux fois par an.

Vous avez ouvert il y a quelques jours à peine… Comment cela s’est-il passé ?

Le mieux du monde, en grande partie grâce au soutien de l’enseigne, qui ont passé une semaine à mes côtés, à former les employés et à mettre la main à la pâte pour les dernières finitions. Nous avons organisé une grande inauguration à laquelle 175 personnes se sont rendues et depuis, notre notoriété ne cesse de progresser.
Ma boutique fonctionne actuellement à l’aide de quatre personnes et nous sommes ouverts du lundi au samedi de 9h à 20h non stop, ce qui nécessite une organisation millimétrée.

Comment envisagez-vous l’avenir ?

Pour le moment, je suis très satisfait des résultats enregistrés en termes de fréquentation et le magasin compte déjà quelques fidèles. Je ferai un réel bilan à l’issue des deux premières années d’activité mais je suis très confiant et je pense déjà ouvrir une seconde unité Etienne par la suite.

                                Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 0.5/5 basée sur 1 votant

Comment ouvrir une franchise ETIENNE ?
Demandez une documentation

Franchise ETIENNE
Apport
80 000 €
CA 2 ans
450 k€
Droit d'entrée
20 000 €

coffeeshop, salon de thé, torrefacteur, vente de thés de cafés et accessoires

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour devenir franchisé ETIENNE il faut un apport personnel de 80 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise café & coffee shop et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Les dernières interviews ETIENNE

Les dernières actualités ETIENNE