Les idées reçues sur la franchise

 La franchise est un principe simple, pourtant quelques idées reçues sont à clarifier. Voici quelques verbatim que nous vous proposons de détailler pour vous afin de vous aider à mieux comprendre ce qu’est la franchise :

Quand je suis franchisé, suis-je un employé ? FAUX

Vous êtes patron et responsable de votre centre de profit. La franchise vous permet d’opérer la gérance sous une marque qui vous accompagne.

La franchise est un concept français : VRAI - FAUX

L’origine de la franchise est probablement moyenâgeuse, on parlait alors de Franchisage des terres par les rois aux nobles qui payaient une redevance en France. Mais cela existait déjà dans d’autres pays. En revanche les anglophones ont gardé la racine latine du mot, éponyme en anglais. Les premiers concepts marchands semblent être anglo-saxons, et datent de la fin du 18ème siècle.

Une franchise nécessitant un apport important peut rapporter plus : FAUX

Bien qu’il puisse y avoir un lien entre l’apport et le retour sur investissement, cela peut être une question liée à la taille au stock et à la manière dont l’accord de franchise est conclu. Le gain potentiel peut s’avérer supérieur, mais il faut parfois s’armer de patience pour en ressentir les bénéfices. Il faut donc bien jauger de ce ratio si vous empruntez par exemple.

Une jeune franchise présente un risque fort : FAUX

Avant d’arriver en franchise, le franchiseur est passé par de nombreuses étapes pour valider son concept, avec souvent plusieurs années de test avec un magasin pilote. C’est parfois en choisissant une jeune franchise innovante placée sur un segment porteur que vous pourrez dépasser vos objectifs initialement fixé. Cela n’est pas dénué de risque, ce qui peut être vrai aussi pour les gros réseaux.

Les sites internet de franchise référencent un nombre de réseaux très différents : VRAI

Certains sites acceptent de mettre en avant des franchises n’ayant pas de DIP (document légal prouvant que le franchiseur à fait un travail sérieux, notamment dans son montage financier). Ce n’est pas le cas de L’observatoiredelafranchise.fr, qui ne met en avant parmi les 1500 réseaux déclarés que ceux qui font l’objet d’un contrôle minimum. L’observatoiredelafranchise.fr est le seul site de mise en relation franchiseur-franchisé qui a la caution de la Fédération Française de la Franchise (FFF).

En franchise, je suis mon propre patron : VRAI

Même en faisant partie d’un réseau, vous restez le patron de votre point de vente et c’est à vous de le faire fructifier ! Les résultats d’un franchisé à un autre peuvent varier du simple au double. A vous de faire la différence !

Le franchiseur cherche le local le plus adapté : VRAI - FAUX

Le franchiseur, censé connaître le type d’emplacement correspond au mieux à son activité, peut fournir une aide dans la recherche du local, mais le franchisé est également impliqué dans cette démarche.

La franchise est moins risquée que l’entreprenariat indépendant : VRAI

Statistiquement, près de la moitié des nouvelles sociétés indépendantes ne dépasse pas les 5 ans d’activité. A contrario, en franchise, ce sont près de 8 sur 10 qui ont une durée de vie supérieure. L’addition d’une marque connue, d’un savoir faire et de la puissance d’un réseau n’y sont pas pour rien !

Ce qu’il faut retenir :

Le franchisé reste un entrepreneur indépendant

Rejoindre un réseau ne constitue pas une « assurance tous risques ». Pour réussir dans son activité, le franchisé doit en effet s’impliquer totalement dans toutes les étapes de son projet de création d’entreprise : de la recherche du local au financement en passant par le recrutement.

En savoir plus :