Dossiers de la franchise

Le bricolage en France : un marché ouvert à la franchise et en hausse, à 25 milliards d'euros

Publié par , le | Franchise décoration

Selon l’étude de Precepta – Xerfi publiée au printemps 2016 , le marché du bricolage est très dynamique car les distributeurs ont rompu ces dernières années avec des stratégies de croissance obsolètes. Dans un marché en nette hausse, pesant aujourd’hui plus de 25 milliards d’euros, il faut faire entendre sa différence pour se distinguer de la concurrence, et c’est ce qu’appliquent les grandes surfaces de bricolage, comme Brico Cash, Brico Marché, Mr Bricolage ou encore WELDOM, qui proposent toutes désormais des espaces de jardinage de plus en plus complets. D’autres enseignes ont choisi de se lancer dans des services complémentaires, à l’instar de la pharmacie des plantes mise en place chez Jardiland. Enfin, il est nécessaire d’élargir la cible de clientèle et cela passe par l’évolution du modèle des points de vente : même si le magasin est essentiel, il est indispensable d’y adjoindre un site Internet performant, générant du chiffre d’affaires supplémentaire.
L’ensemble des franchises se partageant le marché du bricolage ont assimilé ces évolutions, et proposent des modèles éprouvés, disponibles pour des niveaux d’investissements variables en fonction des emplacements.

Ouvrez votre franchise dans le secteur du bricolage
Franchise Relais Confiance Tschoeppé
Relais Confiance Tschoeppé

Vente et installation de portails, clôtures, brise-vues et garde-corps en aluminium

Apport 20 000 €

Franchise Mr Bricolage
Mr Bricolage

Faites le vous-même, mais pas tout seul

Apport 150 000 €

Franchise Bricomarché
Bricomarché

Réseaux de magasins indépendants du bricolage

Apport 100 000 €

Franchise Bricorama
Bricorama

Vente d'article de bricolage, jardinage et déco

Apport 100 000 €

Les français ont dépensé en moyenne 860 euros dans les magasins de bricolage,

L’année passée, les français ont dépensé en moyenne 860 euros dans les magasins de bricolage, un budget stable par rapport à l’année précédente. Selon le cabinet d’études Xerfi, le marché français du bricolage a atteint les 25 milliards d’euros en 2015. Sur ce secteur, une poignée d’acteurs puissants se distingue, à l’instar de Mr Bricolage ou Leroy Merlin. Ces grandes enseignes nationales ont su occuper le terrain avec un maillage efficace du territoire, des marques fortes et une fidélisation de leur clientèle, séduite par l’offre adaptée à leur budget. Mais aujourd’hui, selon Xerfi, cela ne suffit plus. « Les acteurs du bricolage et du jardinage ont longtemps axé leurs stratégies de croissance sur les volumes et la course à la taille. Mais le marché, déjà fortement concentré, n’est plus extensible », indique l’étude baptisée « La distribution d’articles de bricolage et de jardinage - Quelles stratégies innovantes pour réinventer les business models ? » Pour sortir du lot, les acteurs du secteur du bricolage doivent donc développer des activités complémentaires pour élargir leur gamme tout en développant l’offre existante. Autre levier de croissance : un meilleur accompagnement des clients et élargir sa clientèle au BtC ou au BtB quand ce n’est pas le cas.

Internet : un outil incontournable pour les acteurs du bricolage

A l’heure où les clients passent systématiquement par Internet avant de se rendre en boutique, la présence en ligne des acteurs du bricolage paraît inéluctable. « Le parcours cross-canal doit être généralisé pour concilier physique et web dans une démarche servicielle. Enfin, les distributeurs doivent jouer la carte du brand content, vecteur d’une stratégie de marque axée sur la réactivité et la proximité avec les clients en misant sur une communication différenciée en fonction de l’âge et des compétences de la clientèle », précise Xerfi. Si Internet ne va pas détrôner l’achat en point de vente, les réseaux doivent faire évoluer leurs pratiques en répondant mieux aux nouvelles habitudes de consommation des particuliers et des professionnel et revaloriser leurs points de vente physiques en y proposant de nouveaux services fidélisants. « Dans le domaine numérique, les acteurs doivent explorer des solutions innovantes à l’image des marketplaces pour relever le défi de la rentabilité, mais aussi pour fédérer une communauté durable de clients prescripteurs », explique Xerfi. Faire interagir une communauté sur une plateforme collaborative, lancer une plateforme dédiée aux ventes privées… « C’est en pénétrant ces nouveaux territoires que les distributeurs pourront se positionner comme pivots d’un écosystème fédérateur d’une communauté de consommateurs engagés. Et ainsi, se muer en marques incontournables », conclut Xerfi.

Se lancer en franchise dans l’univers du bricolage

De nombreuses enseignes de bricolage ont choisi la franchise pour mailler efficacement le territoire. Leurs forces : une notoriété imparable, un maillage efficace du territoire, des services exclusifs.

Brico Cash

Brico Cash et Bricomarché appartiennent toutes deux au Groupement des Mousquetaires mais affichent des positionnements différents. Ainsi, Brico Cash est implanté sur le segment discount. Bricomarché est quant à lui considéré comme l’un des plus grands réseaux d’indépendants français avec près de 500 points de vente. Mr Bricolage, acteur incontournable, occupe la troisième place du marché du bricolage en France avec 700 magasins. L’enseigne mise sur la proximité, le choix, le conseil. Innovant, le réseau a bien compris les enjeux du secteur et a lancé l’année passée un site Internet de location et de vente d'outils entre particuliers baptisé La Dépanne. Appartenant au groupe Adeo qui possède Leroy Merlin et Bricoman, Weldom mise sur des magasins pratiques et proches des consommateurs pour assurer sa croissance en France. L’objectif du réseau : devenir l’enseigne de proximité la plus attractive et la plus rentable durablement.

Combien cela coute d'ouvrir un magasin de bricolage ?

Pour ouvrir un magasin de bricolage en franchise, les ressources financières à posséder ne sont pas négligeables. Ainsi, les porteurs projet doivent présenter un apport personnel de 100 à 200 000 euros pour se lancer. Les profils recherchés : des managers dans l’âme, rompus à la gestion d’entreprise.

Chiffres et données tirés de l'étude « La distribution d’articles de bricolage et de jardinage - Quelles stratégies innovantes pour réinventer les business models ? ».

Vous pouvez également consulter toutes les offres Décoration et équipement de la maison.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance

Vente d'article de bricolage, jardinage et déco

Bricorama

Vente d'article de bricolage, jardinage et déco

Apport 100 000 €

Réseaux de magasins indépendants du bricolage

Bricomarché

Réseaux de magasins indépendants du bricolage

Apport 100 000 €

Faites le vous-même, mais pas tout seul

Mr Bricolage

Faites le vous-même, mais pas tout seul

Apport 150 000 €

Literie, lit et matelas de grandes marques

La Compagnie du Lit

Literie, lit et matelas de grandes marques

Apport 40 000 €

Accessoire et ustensile cuisine haut de gamme

Culinarion

Accessoire et ustensile cuisine haut de gamme

Apport 80 000 €