Dossiers de la franchise

Services à la personne : un secteur dynamique qui ne demande qu’à se développer

Publié par , le | Franchise Services particuliers

Malgré de nombreux changements réglementaires et fiscaux intervenus ces dernières années, le secteur des services à la personne a continué de croître. Couvrant trois grandes catégories de services que sont les services à la famille, les services de la vie quotidienne et les services aux personnes dépendantes, le secteur des services à la personne a réalisé 20 milliards de chiffre d’affaires en 2013. Alors qu’il a permis la création de 45 000 emplois depuis 2005, il regroupe aujourd’hui près de 2 millions de salariés. Il existe désormais 29 000 organismes agréés de services à la personne, dont 14 000 entreprises.

Pourquoi le secteur du service à la personne va-t-il continuer à se développer ?

Le taux d’activité des femmes ne cesse de progresser, tout comme le nombre de personnes vivant seules. Par ailleurs, la France continue à avoir un taux de natalité parmi les plus élevés d’Europe alors que les familles monoparentales n’ont jamais été aussi nombreuses. Enfin, en France, on vit de plus en plus de vieux, on réclame une meilleure conciliation de la vie privée et de la vie professionnelle et les personnes âgées veulent vieillir chez elles. Voilà autant de facteurs qui font penser que le secteur des services à la personne va continuer sa croissance au sein de l’Hexagone.

Plus de stabilité réglementaire et fiscale pour les franchises de service à la personne

Selon une étude récemment réalisée par la Fédération du service aux particuliers (FESP) le Centre Régional d’Observation du Commerce, de l’Industrie et des Services (Crocis) auprès de 220 chefs d’entreprise adhérents à la FESP ou l’un des de ses syndicats membres, 79% des dirigeants réclament une stabilité fiscale et 71% une stabilité réglementaire. Alors que les associations bénéficient de quelques traitements de faveur, ils sont également 57% à souhaiter une harmonisation des règles fiscales entre les acteurs du service à la personne. L’augmentation répétée de la TVA n’est évidemment pas bien perçue. 46% des chefs d’entreprise jugent que cela eu un impact négatif important sur leur clientèle. La nouvelle législation portant sur la durée minimale du travail ne plait pas non plus aux dirigeants qui sont 71% à penser qu’elle aura un impact négatif sur leur activité. Une ordonnance du Président de la République publiée le 29 janvier dernier modifie toutefois les dispositions sur la durée minimale de travail prévues dans la loi relative à la sécurisation de l’emploi. Cette ordonnance prévoit désormais que la durée minimale hebdomadaire de 24 heures ne s’applique pas au contrat à durée déterminée de remplacement d’un salarié absent, au contrat d’une durée égale au plus à sept jours. Une simplification qui a été saluée par les entreprises de services à la personne.

Des dirigeants satisfaits par l’activité de leur entreprise

Alors qu’ils sont 83% à penser que le travail au noir a augmenté et les pénalise, les dirigeants d’entreprise déclarent à 58% que la situation économique de leur société est satisfaisante, alors que seuls 11% ne la trouvent pas satisfaisante. Mieux, 70% d’entre eux ont réalisé un chiffre d’affaires supérieur à celui de l’année précédente, contre 24% dans tous les secteurs du service, et 42% des entreprises ont enregistré des bénéfices en hausse. « Ces chiffres sont particulièrement encourageants », juge Bénédicte Gualbert, Chargée d’études à la CCI de Paris Ile-de-France.

Le recrutement, première difficulté des acteurs du service à la personne

Recruter demeure toujours aussi compliqué dans le secteur des services à la personne. Pour preuve, 57% des chefs d’entreprise déclarent que le recrutement constitue leur préoccupation majeure et 89% avouent rencontrer des difficultés d’embauche. Et pour 77% d’entre eux, ces difficultés ont augmenté ces deux dernières années.

Selon la Dares, service des statistiques du ministère du Travail, en 2013, l’activité dans le secteur des services à la personne au domicile de particuliers a reculé de 3,5 %. Les associations ont perdu terrain face aux entreprises qui ont enregistré une hausse de 11,8% en termes de création d’emploi et qui ont vu leur activité progresser de 8,3% en 2013. « Ces bons chiffres ne doivent pas occulter la fragilité de nos entreprises. Il faut cesser de casser le cadre fiscal. Toutes les fluctuations réglementaires subies par le secteur sont extrêmement anxiogènes et empêchent les dirigeants de bien appréhender sur le long terme l’activité de leur entreprise. Cette valse permanente de mesures ne permet par exemple pas aux entreprises de calculer quel sera le vrai coût du travail, qui détermine lui-même la stratégie de prix », précise Olivier Peraldi, Directeur général de la FESP. « Notre secteur fonctionne avec des marges faibles. Répercuter sans cesse les différentes hausses de TVA sur nos tarifs est extrêmement pénalisant. Cela provoque le mécontentement de nos clients », ajoute Damien Tixier, Directeur associé du réseau Petits-fils. Avant de conclure : « Les entreprises du secteur des services à la personne sont dynamiques et ne cherchent qu’à recruter plus. Pour que ce dynamisme perdure, nous avons besoin d’un cadre législatif stable.Petits-fils a créé 300 emplois depuis sa création en 2007. Sans toutes ces difficultés, nous aurions pu en créer au moins 150 de plus. »

Les dernières interviews des réseaux de franchise du secteur des services à la personne

- Amelis Groupe Sodexo : "J'ai choisi Amelis car c'est le réseau qui m'a inspiré le plus de rigueur et de professionnalisme"

- Les Menus Services : « Les Menus Services ont enregistré 25% de croissance en 2014 »

- Confiez-Nous : « Le chiffre d’affaires de mon agence Confiez-Nous est en progression constante »

- Adèle France : "Adèle nous a convaincus de nous lancer en franchise"

L'observatoire vous recommande :
Franchise Domicile Clean
Domicile Clean

Aide à domicile, ménage, repassage, garde

Apport 10 000 €

Franchise MERCI+
MERCI+

Acteur majeur des services à la personne : ménage et repassage, garde d'enfants, bricolage, jardinage et maintien à domicile

Apport 15 000 €

Franchise Distri Club Médical
Distri Club Médical

Vente et location de matériel médical B2C, B2B

Apport 50 000 €

Franchise Age d'Or Services
Age d'Or Services

Le réseau Age d’Or Services apporte de vraies réponses à ses clients pour leur faciliter le quotidien, renforcer leur bien-être ou tout simplement leur permettre de rester chez soi en toute sécurité.

Apport 30 000 €

Vous pouvez également consulter toutes les offres Services aux particuliers.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 5/5 basée sur 1 votant

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance

Vente et location de matériel médical

Bastide

Vente et location de matériel médical

Apport 10 000 €

Réseau spécialisé dans l'entretien du domicile et du jardin

Maison et Services

Réseau spécialisé dans l'entretien du domicile et du jardin

Apport 20 000 €

​Leader des services à domicile en France depuis 1996

O2 Care Services

​Leader des services à domicile en France depuis 1996

Apport 25 000 €

Isolation des combles

Isocomble

Isolation des combles

Apport 30 000 €

Cuisines haut de gamme pour tous

AvivA Cuisines

Cuisines haut de gamme pour tous

Apport 80 000 €