Actualités de la franchise

En 2012, la franchise Crédit Conseil de France recrute

le

Crédit Conseil de France un réseau qui recrute !

Depuis sa création il y a 15 ans, l’enseigne est devenue au fil des années le spécialiste du regroupement de crédits. Elle poursuit aujourd’hui son développement et prévoit l’ouverture de cinq nouvelles agences en 2012. Développé sous la forme de franchise, le réseau a le statut d’Intermédiaire en Opérations de Banque et d’Assurance, plus souvent appelé courtier en crédit.

Aujourd’hui, les entrepreneurs qui souhaitent investir dans la franchise Crédit Conseil de France, s’inscrivent sur un marché porteur. En effet, si à l’heure actuelle les courtiers en crédits réalisent 7% des crédits en France, les estimations portent ce chiffre à 60% d’ici 10 ans.

Aussi, pour assurer son développement commercial, Crédit Conseil de France recrute de nouveaux franchisés. Ceux-ci doivent être des entrepreneurs et des commerciaux dans l’âme. Une formation de type Bac+3 est exigée, mais surtout une bonne dose de volonté de réussir, une connaissance du tissu local et un sens-client développé permettront au franchisé de s’épanouir pleinement dans sa nouvelle fonction..

Après une sélection rigoureuse des postulants, les nouveaux franchisés suivent pendant six à huit semaines une formation propre à Crédit Conseil de France pour apprendre le métier d’Intermédiaire en Opérations Bancaires et d’Assurance, la méthodologie de travail, la législation sur le crédit, etc. Dès la fin de celle-ci, le franchisé ouvrira son agence et la développera en profitant de l’accompagnement quotidien du franchiseur.

En contrepartie, Crédit Conseil de France apporte à ses franchisés une communication nationale, des supports de vente, des outils de gestion, des conditions Grands-Comptes auprès de ses partenaires prêteurs, etc.

Le métier du franchisé, chef d’entreprise polyvalent !

Plus qu’un chef d’entreprise, le franchisé est avant tout un développeur commercial. Il se doit aussi d’être polyvalent. En effet, Crédit Conseil de France ne vend pas un produit, mais propose une solution personnalisée en fonction du besoin de chaque client. Il doit donc apporter toute son expertise pour trouver le meilleur financement. A la différence d’autres sociétés de crédit, c’est le franchisé qui s’adapte aux besoins du client et non l’inverse.

Le franchisé doit également gérer une équipe de commerciaux, déterminer les objectifs, animer son réseau d’apporteurs d’affaires (banques, assureurs, notaires, etc.), former et animer son personnel, etc.

Les entrepreneurs intéressés par ce concept peuvent postuler via le site internet du groupe, www.creditconseildefrance.com.

La franchise Crédit Conseil de France

•    30 K€ de droit d’entrée donnant accès à la formation initiale, à l’outil informatique, à la méthodologie, à l’aménagement de la vitrine, à un pack d’accueil, à l’accompagnement dans la création de la société, etc.
•    Un contrat d’exclusivité territoriale sur une zone de chalandise de plus ou moins 400 000 habitants,
•    Le paiement intégral des commissionnements directement par les fournisseurs,
•    Un contrat de franchise de 5 ans renouvelable,
•    Le reversement de 7% de son CA TTC (5% au titre des redevances de fonctionnement et 2% au titre de la redevance de communication) à Crédit Conseil de France,
•    Et surtout un concept et un savoir-faire établis depuis 15 ans !


Fabien Monvoisin, Directeur Général de Crédit Conseil de France :
« Rejoindre Crédit Conseil de France c’est rejoindre le troisième courtier de France en volume d’affaires traitées, c’est également rejoindre un réseau qui a vu son chiffre d’affaires augmenter de 45% en 2011. Pour 2012, notre objectif est d’augmenter de 20% notre volume d’affaires. Nous misons également sur l’ouverture de cinq nouvelles agences. Pour l’ouverture de celles-ci, nous privilégions un développement raisonnable afin d’intégrer de façon optimale tous les nouveaux franchisés. »

Vous souhaitez devenir franchisé Crédit Conseil de France ?

Franchise Crédit Conseil de France
Crédit Conseil de France

Intermédiaire opérations bancaires et courtage

Apport 10 000 €

Actualités

Interviews