Actualités de la franchise

Journée de la femme. Les femmes de Crédit Conseil de France témoignent

le

Pour vous, que représente La Journée de la Femme ?

Au début, la journée de la femme représentait pour moi une évolution et une valorisation certaine pour notre statut de femme, qui jusque-là n’était mis à l’honneur que pour la fête des mamans… Et encore fallait-il être maman... Aujourd’hui, à mon avis, la journée de la femme est devenu «réducteur» : la femme est devenue indépendante, active, autonome… pourquoi ne pas plutôt instaurer « l’année de la femme » ? Idée à faire suivre ! J’ai une question à poser à le gente masculine : Seriez-vous favorable, Messieurs, pour instaurer « la journée de l’homme » ?

Décrivez-nous LA femme Crédit Conseil de France 2013 :

Discrète, travailleuse, ambitieuse, qui s’adapte, qui va de l’avant et qui est persévérante. Femme dynamique, souriante et accueillante, à l’écoute de ses clients et professionnelle dans son travail quotidien ! Le monde de la finance n’est plus réservé qu’aux seuls hommes … La gente féminine est intégrée et respectée pour son travail et ses idées.

La femme 2CF 2013, sera une femme professionnelle, sympathique, réactive, et à l’écoute des besoins de ses clients.

franchise credit conseil de france

Chez Crédit Conseil de France, quels sont vos défis en 2013, en tant que femme ?

Mon premier défi 2013 est de maintenir le même flux de dossiers que 2012, voire plus de flux, afin d’appréhender au mieux cette nouvelle année.

Pour maintenir ce flux, il me faut resserrer les liens avec mes prescripteurs. Comment resserrer au mieux ces liens ? En mettant en place plusieurs animations en agence, sur des thèmes comme le chocolat pour Pâques, fête des mamans et des papas (prévisions pour le 1er semestre).

Réussir à atteindre les engagements et les objectifs que je me suis fixés. M’épanouir dans un métier que j’ai choisi, avoir du plaisir chaque jour à me battre pour des hommes et des femmes qui attendent de moi une réponse professionnelle et objective.

Quels sont vos meilleurs atouts pour les surmonter ?

Mon expérience professionnelle, mon envie, mon ambition, mon tempérament « battant ». Faire partie de ce grand groupe de collègues que représente notre réseau dans un même état d’esprit, cela me motive et me donne de la force. Un autre atout, le soutien de toute l’équipe commerciale du Franchiseur 2CF, sur qui je peux m’appuyer pour évoluer, par les outils, les formations, les informations et le soutien, que cette équipe m’apporte.

Les atouts : une étroite, voire amicale relation instaurée depuis plusieurs années avec certains prescripteurs.

Nous apportons depuis longtemps un côté chaleureux, que n’ont pas forcément les autres courtiers. Le fait de provoquer plusieurs rencontres en agence, dans une atmosphère conviviale et festive, renforce ces liens : je sais qu’ils apprécient ces petites animations, et cela me permettra de ne pas me faire « oublier ».  La femme étant reconnue comme particulièrement tenace et ambitieuse en affaire, et surtout polyvalente, représente pour moi un atout majeur pour relever ce défi…

D'où vous vient ce goût pour le métier du courtage, milieu financier davantage masculin ?

Le partage, la réussite, l’implication !

Au départ, le hasard !!! Mais avec du recul, je pense que ce métier est fait pour moi. Il allie le monde de la finance, monde typiquement masculin, et le monde de « l’humain » et du relationnel avec nos clients ! Travailler dans un monde masculin ne me fait pas peur, bien au contraire : notre souplesse et notre force de persuasion sont nos principaux atouts!

Le milieu financier est originellement  un milieu masculin, dans lequel aujourd’hui la Femme prend de plus en plus sa place. Prendre la mienne était une partie de mon challenge il y a 15 ans maintenant lorsque je me suis installée en tant qu’Intermédiaire Bancaire. J’ai choisi le courtage financier, car c’est un métier notamment de conseil, enrichi par le contact client où la part d’humain est importante et qui me permet d’éprouver le plaisir de trouver et d’apporter des solutions dans le quotidien parfois difficile de certains foyers. Ce qui m’a aussi intéressé dans ce métier c’est la diversité sans cesse renouvelée, par les dossiers et les différents partenaires bancaires.

Ce métier m’inspire depuis des années. Après plusieurs années passées dans le monde du bâtiment (métier particulièrement masculin, aussi), ce métier du courtage, et surtout du rachat de crédits, évolue et change constamment… Il n’y a aucune monotonie, on en apprend tous les jours. Du fait de notre travail de proximité, l’approche humaine est omniprésente. Ce qui me passionne avant tout, c’est dénouer des situations qui paraissent inextricables. J’ai aussi un gout prononcé du challenge, et j’avoue qu’en qualité de femme, j’ai toujours aimé « dépasser » les hommes sur leur propre terrain de jeu, ceci dit en toute modestie, et sans fausse modestie, aussi !

Un grand merci aux femmes Crédit Conseil de France pour avoir participé à cette interview !

Vous souhaitez devenir franchisé Crédit Conseil de France ?

Franchise Crédit Conseil de France
Crédit Conseil de France

Intermédiaire opérations bancaires et courtage

Apport 10 000 €

Actualités

Interviews