Dossiers de la franchise

Services à la personne : Des salariés plutôt satisfaits

Publié par , le | Franchise service

L’Agence Nationale des Services à la Personne (ANSP) vient de rendre public les résultats du 1er baromètre de la qualité et de la professionnalisation des emplois de services à la personne réalisé avec le Bipe.

Ces enseignes rentables
Franchise Vitalis Médical
Vitalis Médical

Devenez patron d’une agence de recrutement innovante dédiée aux professionnels de santé

Apport 25 000 €

Franchise Distri Club Médical
Distri Club Médical

Vente et location de matériel médical B2C, B2B

Apport 50 000 €

Franchise Signarama
Signarama

1er réseau mondial de communication visuelle

Apport 30 000 €

Franchise Hygis
Hygis

1er Réseau spécialisé dans la maintenance des ventilations en France

Apport 10 000 €

recrutentLe complexe secteur des services à la personne, jusqu’à présent mal appréhendé par la statistique nationale, dispose enfin d’une analyse fiable sur la qualité des emplois et des progrès réalisés en matière de professionnalisation. Et ce 1er baromètre met à plat certaines idées reçues sur le secteur des services à la personne. Ainsi, l’image de salariés peu épanouis dans leur vie professionnelle apparaît infondée puisque les employés du secteur se déclarent plutôt contents de leur emploi. Au final, 50% des salariés sont satisfaits de leur volume d’activité. Le temps partiel (22 heures travaillées en moyenne par semaine) qui demeure encore dans la profession ne serait donc pas subi mais choisi par la moitié des salariés tandis que l’autre moitié se verrait bien travailler une dizaine d’heures supplémentaires chaque semaine. Sur le secteur des services à la personne, les horaires apparaissent également moins atypiques qu’attendu. La rémunération est elle aussi plus importante qu’attendu avec un taux horaire net qui s’élève à 10 euros en moyenne, soit 30% de plus que le SMIC. Avec des volumes horaires proches du temps partiel moyen français, les employés des services à la personne, toutes catégories confondues, touchent en moyenne 690 euros net mensuel.
Le baromètre a également permis de dresser un profil socio démographique des personnes exerçant au sein de 6 catégories homogènes d’activité : 94% de femmes, une forte présence des séniors (60% des salariés ont entre 40 et 59 ans) et une population en moyenne peu diplômée.


Des emplois mixtes
A la surprise de l’ANSP et du Bipe, la majorité des salariés d’organismes agréés sont également employés en direct par des particuliers employeurs. Ainsi, parmi les 114 000 salariés d’organismes agréés cotisant à l’IRCEM, 60% travaille également en emploi direct auprès d’une clientèle de particuliers. Au final, 62% du total des salariés d’organismes agréés travailleraient également pour des particuliers employeurs. Pour Bruno Arbouet, Directeur de l’Agence nationale des services à la personne, « cela relève d’une vraie stratégie individuelle de la part des salariés du secteur. »


A propos des services à la personne
Avec 2 millions de salariés (+15% d’augmentation de 2005 à 2008) dont 400 000 exerçant sur le domaine de l’assistance aux personnes âgées et 660 000 sur celui des travaux ménagers, les services à la personne regroupent désormais plus de 22 000 opérateurs agréés à ce jour.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Services particuliers et entreprises.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les 15 derniers articles du secteur