Actualités de la franchise

Témoignage d’Anaïs Wagner, adhérente Bébé 9 à Osny (95)

le
Après un baccalauréat section économique et un BTS de management effectué en alternance, Anaïs Wagner se destinait à une carrière dans l’évènementiel. Mais, en 2007, la société dans laquelle elle travaillait ferme ses portes. Au même moment, sa maman exprime son désir de déménager et de lui céder son magasin indépendant de puériculture situé dans le Val d’Oise. Anaïs n’a que 22 ans mais décide de relever le challenge, avec le soutien de sa famille.
Quand elle reprend les rennes du magasin familial, le climat économique est un peu tendu et être indépendant devient compliqué. Les résultats ne sont pas vraiment au rendez-vous. Le chiffre d’affaires commence à piquer du nez.

Le soutien d’un réseau

Fin 2008, lassé de devoir réinvestir de l’argent dans son commerce, le beau-père d’Anaïs envisage deux solutions : vendre l’affaire ou s’adosser à une enseigne reconnue sur son marché. En déplacement au salon de la puériculture de Cologne pour rencontrer ses fournisseurs, Anaïs s’épanche auprès de ses interlocuteurs qui lui donnent tous le même conseil, celui de rejoindre un réseau.
Elle rencontre finalement Bébé 9 lors du salon de la franchise en mars 2009. L’enseigne n’est pas encore implantée dans le Val d’Oise, Anaïs saisit l’opportunité. En novembre de la même année, sa boutique prend l’enseigne Bébé 9. Ayant déjà une expérience de la puériculture, la jeune entrepreneuse suit une formation informatique ainsi qu’une formation d’une semaine sur le terrain, au sein d’un point de vente du réseau. « Nous avons enrichi notre offre et d’emblée la fréquentation et le chiffre d’affaires ont progressé », annonce-t-elle enthousiaste. En une année, Anaïs enregistre une très grosse augmentation de son chiffre d’affaires. Une performance qu’elle explique par l’élargissement des gammes, la notoriété de la marque et la communication réalisée. Aujourd’hui, 18 mois après son changement d’enseigne, Anaïs voit les choses en grand avec l’ouverture programmée d’un second point de vente courant 2011. « En tant qu’indépendant, on se sentait un peu seul au monde, notamment devant les difficultés. Aujourd’hui, je sais que je peux m’appuyer sur notre animateur réseau et les échanges avec les autres adhérents sont très enrichissants. »

Rédigé par Mélanie Kessous

Mode et équipement de la personne : devenez franchisé avec ces concepts porteurs

Franchise SIXTH JUNE PARIS
SIXTH JUNE PARIS

Sixth June Paris

Apport 30 000 €

Franchise Father and Sons
Father and Sons

Prêt-à-porter masculin moyen de gamme français

Apport 60 000 €

Franchise bébé 9

Soyez prévenu dès que cette enseigne recrute des franchisés sur notre site.

Politique de Confidentialité

Actualités

Interviews

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise HYGENA
HYGENA

Apport 60 000 €

Franchise LA FAMILLE
LA FAMILLE

Apport 120 000 €

Franchise HYGIS
HYGIS

Apport 15 000 €

Franchise Miss Cookies Coffee
Miss Cookies Coffee

Apport 50 000 €

Franchise Mobalpa
Mobalpa

Apport 50 000 €

Franchise Doppio Malto
Doppio Malto

Apport 200 000 €

Franchise EX'IM
EX'IM

Apport 15 000 €

Franchise Le 17.45
Le 17.45

Apport 80 000 €

Franchise Coviva
Coviva

Apport 20 000 €

Arthurimmo.com
Arthurimmo.com

Apport 10 000 €

Franchise Family Sphere
Family Sphere

Apport 20 000 €

Franchise GCL Experts-Gestion
GCL Experts-Gestion

Apport 5 000 €