Actualités de la franchise

Renaud Pomart et la franchise Distri Club Médical : une belle success story dans un secteur pourtant très concurrentiel

le | Franchise service

D’un magasin de vente de matériel médical ouvert à Fruges en 1976 pour compléter une activité d’ambulancier, à un réseau de 44 magasins franchisés répartis sur l’ensemble du territoire national, Renaud Pomart est l’exemple type de l’autodidacte ayant réussi grâce à une volonté à toute épreuve.

Pourtant, si l’on parcourt son cursus, on constate que les choses n’ont pas été toujours faciles…

Entré dans la vie active dès l’âge de 16 ans, Renaud Pomart a eu ce qu’il considère être « la chance de sa vie », en travaillant chez Leroy Merlin, aux côtés de M. Leroy et de Mme Merlin qui ont forgé cette âme de professionnel volontaire, perfectionniste et généreux qui le caractérise.

Sous-directeur d’un magasin à 19 ans, il quitte cependant le géant du bricolage dans l’espoir de parcourir la Chine, pour ce qu’il appelle alors « un voyage sans retour ».

C’est une petite annonce découverte par hasard dans la presse régionale qui amène ce fils d’hôteliers au métier d’ambulancier, de retour du service militaire, et alors qu’il ne répond à aucun des critères demandés.

D’une entreprise familiale…

Commence alors une belle ascension professionnelle dans le secteur médical pour cet aventurier dont l’insouciance et l’ardeur jouent en sa faveur lorsque son banquier lui accorde un prêt d’1M de FF, pour lui permettre de racheter l’entreprise d’ambulance de son employeur, alors qu’il n’a que 24 ans et qu’il ne dispose d’aucune garantie.

Insouciant et ardent, Renaud Pomart le reste tout au long de sa carrière en exprimant clairement ses positions face aux syndicats de la profession, au sein desquels il occupe pourtant très vite des fonctions clés et prend diverses initiatives telles que la labellisation de la profession d’ambulancier, en 1976.

1976 est également l’année où Renaud Pomart rejoint les OEuvres Hospitalières de Malte passe son C.C.A. (Certificat de Capacité d’Ambulancier) et où il fait l’acquisition d’un 2ème local à Fruges, dont la superficie lui donne l’idée d’associer le métier d’ambulancier à la gestion d’un magasin de matériel médical. C’est ainsi que Distri Club Médical voit le jour.

Lors de ses divers contacts avec les ambulanciers répartis sur l’ensemble de la France, qu’il connaît bien grâce à ses fonctions syndicales, Renaud Pomart s’aperçoit que les prix
pratiqués par les fournisseurs (revendeurs et fabricants) sont disparates et incohérents. Il prend donc la décision, de manière totalement bénévole, de créer la première centrale d’achat du secteur du matériel médical, afin que tous puissent bénéficier des mêmes tarifs.

Se succèdent ensuite plusieurs années particulièrement actives au cours desquelles Renaud Pomart poursuit son engagement syndical, tout en assurant la logistique et la coordination de deux opérations humanitaires pour les OEuvres de Malte, dans le cadre des tremblements de terre d’El Asnham en Algérie, en 1981, suivi de celui de Naples en Italie.

… à un véritable réseau de franchise

En parallèle, Renaud Pomart choisit de concentrer son activité sur le matériel médical et de créer le premier réseau de franchise du secteur en 1984. 26 boutiques couvrant chacune un territoire de 3 à 5 départements, constituent alors ce réseau dont le concept attire l’attention du Groupe Fournitures Hospitalières qui rachète le fonds de commerce de Renaud Pomart en 1990, ce qui n’est pas du tout du goût des franchisés qui se regroupent en syndicat ou démissionnent (18 sur 26).

Face à cette réaction, Renaud Pomart décide de sauver Distri Club Médical en partant à la reconquête du marché. Moins de 2 années plus tard, le réseau compte un total de 40 magasins dans un secteur pourtant très perturbé entre une profonde mutation des réseaux de distribution et divers regroupements et fusions ouvrant la voie aux multinationales que nous connaissons bien.

En 1994, Renaud Pomart reprend son autonomie en rachetant ses actions au Groupe Fournitures Hospitalières. La famille Bourelli alors désireuse de racheter le réseau Distri Club Médical fait une proposition à Renaud Pomart  qu’il refuse dans un premier temps, avant de découvrir que l’acquéreur est en passe de racheter à prix d’or les principaux magasins franchisés du réseau. Voilà Distri Club Médical de nouveau affaibli, car constitué en partie d’un réseau de franchisés jeunes et fragiles, le tout, dans un marché dominé par une guerre des prix sans merci.

Mais le réseau de franchise se remet une nouvelle fois de cette attaque grâce au soutien des fabricants nationaux qui ne doutent pas un instant de son potentiel et de son sérieux.
Quelques années plus tard, atteint de graves problèmes de santé, Renaud Pomart décide de sauver « son bébé » en le mettant à l’abri de futures attaques d’investisseurs peu scrupuleux. Il propose alors à ses franchisés de racheter progressivement 33% des parts de l’entreprise au capital nominal, soit au prix de 800.000€, ce que nombre d’entre eux acceptent, s’engageant, en contrepartie à ne pas déplacer le siège social du réseau en dehors du Pas de Calais, afin de préserver les emplois des salariés.

Y-a-t-il un successeur dans la salle ?

Il est depuis lors prévu que Renaud Pomart quitte progressivement Distri Club Médical pour laisser la place à son équipe dirigée par un manager tout aussi passionné que lui et travaillant dans l’intérêt du réseau.

Si Renaud Pomart  est un homme généreux qui n’a pas hésité à prêter de l’argent à ses franchisés chaque fois qu’ils en avaient besoin, il faut dire que son tempérament perfectionniste et exigeant a fait fuir plus d’un successeur potentiel. Pourtant, si Distri Club Médical peut encore revendiquer, envers et contre tout, une vraie indépendance et une image de Référence pour les professionnels médicaux, c’est en grande partie grâce à Renaud Pomart qui a su résister à bien des tentations et qui n’a pas hésité à faire de gros sacrifices…

Mais, « à présent » dit-il, « l’heure est à la préparation de l’avenir. Il faut relancer la machine pour que Distri Club Médical continue de se développer sans moi. L’agrandissement des locaux, associé à une nouvelle identité visuelle et à un plan marketing innovant rendront bientôt à notre réseau sa place de leader du marché du matériel médical, en termes de communication et de marketing. »

Vous souhaitez devenir franchisé Distri Club Médical ?

Franchise Distri Club Médical
Distri Club Médical

Vente et location de matériel médical B2C, B2B

Apport 50 000 €

Interviews

Actualités