Interview franchise Bagel Corner

"La licence de marque Bagel Corner correspond parfaitement à mes attentes"

Nicolas Roudge, Franchisé - le

Déjà franchisé de l'enseigne Monceau Fleurs, Nicolas Roudge a diversifié son activité avec l'ouverture d'un point de vente Bagel Corner en août dernier. Témoignage.

: Qu’avez-vous fait avant de vous lancer aux côtés du réseau Bagel Corner ?

Nicolas Roudge : J’étais déjà franchisé dans le secteur de la fleur sous enseigne Monceau Fleurs. J’ai rejoint ce réseau en 2004. Avant cela, je travaillais dans le milieu de la finance. 

Qu’est-ce qui vous a donné envie de rejoindre le réseau Bagel Corner ?

Depuis plusieurs années, le secteur de la restauration rapide m’attirait. L’alimentaire constitue un domaine indispensable. N’ayant pas d’expérience, j’ai à nouveau voulu rejoindre un réseau de franchise. Mes enfants, qui habitent à Paris, m’ont parlé de l’effervescence autour du bagel et j’ai contacté une première enseigne. Mais, pour plusieurs raisons, le projet n’a pas abouti. J’ai alors contacté Bagel Corner. Lorsque j’ai rencontré Grégory Clément, directeur associé du réseau, tout a été très vite. Trois jours après mon appel, il me rendait visite. J’avais déjà trouvé un local bien placé à La Rochelle. Le feeling  et le timing étaient bons, je me suis lancé.

Vous avez finalement ouvert votre unité Bagel Corner en août dernier. Commet l’ouverture s’est-elle déroulée ?

J’ai ouvert le 24 août en présence d’un représentant du réseau Bagel Corner. L’ouverture s’est très bien passée. Mon local étant placé dans un quartier étudiant et le tourisme déclinant en fin de saison, l’affluence n’a pas été monstrueuse ! Mais cela ne nous a pas porté préjudice. Au contraire, cela nous a laissé le temps de nous préparer et d’accueillir nos premiers clients dans de bonnes conditions. 

Quelles forces reconnaissez-vous à l’enseigne Bagel Corner ?

Bagel Corner est une jeune enseigne qui sait s’adapter. Nous entrons dans une période hivernale, il faut ajuster l’offre. Bagel Corner nous permet par exemple de proposer des bagels chauds.

L’enseigne a mis au point un concept basé sur l’accueil et la qualité.

Le but du réseau n’est pas d’ouvrir tous azimuts. Ainsi, en tant que franchisé, je suis assuré de conserver ma zone de chalandise sans concurrence directe immédiate, ce qui n’est pas forcément le cas au sein d’autres réseaux.

Enfin, Bagel Corner se développe en licence de marque. Cela laisse plus de liberté aux partenaires. Nous avons ainsi comme obligation d’acheter le pain auprès du franchiseur mais nous pouvons choisir nos autres fournisseurs si nous le désirons. Toutefois, ceux proposés par le réseau me conviennent parfaitement tant au niveau de la qualité que des prix.

Comment se porte votre activité cinq mois après votre lancement ?

Nous sommes dans une période plutôt calme. Le pic d’activité démarrera en avril avec la saison touristique. Nous accueillons actuellement plus de 100  clients par jour ce qui est fidèle à notre prévisionnel. Avant les fêtes de fin d’année, nous avons enregistré de très bons chiffres. Les débuts se passent très bien

Pensez-vous que la franchise fait réussir mieux ou plus vite ?

Nous ne profitons pas juste de l’image d’une enseigne. Nous bénéficions de tout le travail effectué par le franchiseur que ce soit en termes de sourcing, d’achats, de publicité nationale… Nous n’avons pas à nous occuper de la communication. En tant qu’indépendants, nous ne pourrions pas nous offrir des campagnes massives et nous n’avons pas le temps de gérer ces sujets. La franchise permet de mutualiser les coûts pour être plus visible et pour avoir une plus grosse puissance d’achat avec des prix négociés.

Quels sont vos projets avec l’enseigne ?

Avec Bagel Corner, je vis une expérience très intéressante. Mon souhait est de continuer à apporter le meilleur service, que ce soit en termes d’accueil ou de qualité à mes clients et de pérenniser mon entreprise.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

2 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Bagel Corner ?

Franchise Bagel Corner
Bagel Corner

Concept de restauration éco-responsable autour du Bagel – café de qualité et pauses gourmandes – Licence de marque dans le secteur de la restauration rapide – vente de plat à emporter

Apport 70 000 €

Pour devenir franchisé Bagel Corner il faut un apport personnel de 70 000 €. Vous souhaitez créer une entreprise dans le secteur franchise en restauration rapide
Votre projet de création s'oriente vers le secteur bagel ?
Découvrez les meilleures franchises répérées par l'observatoire sur notre page dédiée à la franchise bagel, mais également les chaines spécialisées sur la page franchise franchise en restauration rapide

Actualités

Interviews