Dossiers de la franchise

Un entretien avec Paulin Llech, Vice Président délégué de la Fédération Française des Services à la Personne et de Proximité

Publié par , le | Franchise Franchise service

Comment se porte le secteur des services à la personne, un créateur a-t-il intérêt à rejoindre un réseau de franchise…Paulin Llech, Vice Président délégué de la Fédération Française des Services à la Personne et de Proximité et également Directeur Général de l’enseigne L’Age d’Or Expansion, a répondu aux questions de l’Observatoire de la Franchise.


Observatoire de la Franchise : Vous êtes Vice Président Délégué de la Fédération Française des Services à la Personne et de Proximité, en quoi consiste votre mission ?

Paulin Llech :
La FEDESAP est née en septembre 2007 de l’initiative de plusieurs dirigeants d’entreprises en réaction au projet gouvernemental visant à supprimer les exonérations de charges patronales liées à l’activité des Services à la Personne. Une forte campagne de mobilisation réunit plus de 1 000 organismes qui signent une pétition remise aux Sénateurs avant leur vote. L’impact de cette mobilisation a contribué au rejet de cette mesure, et a donné naissance à une fédération dynamique et proche des PME dans toute la France.

La FEDESAP a vocation de défendre les intérêts des PME en sécurisant les enjeux du secteur dans lequel quelques 5 000 à 6 000 TPE et PME opèrent à ce jour.

Aujourd’hui la FEDESAP est devenue la fédération de Services à la Personne de la CGPME qui lui confère la reconnaissance nationale et européenne nécessaire pour mieux remplir sa mission. La Fédération promeut une éthique fédérale par sa Charte de déontologie qui met en exergue pour ses membres, leurs salariés et leurs clients les engagements essentiels du secteur que sont la qualité du recrutement, la formation, la professionnalisation et la satisfaction client nécessaires à la pérennité des entreprises et du secteur.


Quel est précisément le rôle de la Fédération? Quelles actions menez-vous ?

La FEDESAP apporte des services ciblés, mutualisés, innovants et utiles pour les PME

  • Une politique de Branche professionnelle en matière de gestion des compétences (mise en place d’un outil de formation agréé, FORMASAP, chargé notamment de définir l’ingénierie des besoins de formation et d’apporter des réponses adaptées en matière de formation continue et d’apprentissage),
  • La démarche qualité avec la certification QUALISAP portée par la FEDESAP pour les métiers des SAP à l’aide du Bureau Véritas Certification, est désormais en oeuvre,
  • Innovation par le cycle dirigeants avec HEC (première session d’ici la fin 2009),
  • La recherche de partenariats privilégiés pour les membres de la Fédération afin d’optimiser les services mis à leur disposition (achats groupés, assurances, système d’information…) au moindre coût,
  • Le site internet grand public, son intranet sécurisé et la veille informationnelle,
  • Un SVP juridique…


La FEDESAP
est un acteur national et local

La Fédération des Services à la Personne et de Proximité est représentée dans de nombreuses régions en France : c’est la première organisation patronale nationale de TPE/PME de SAP. Ses délégués régionaux sont présents et actifs dans les régions de France Métropolitaine et dans les DOM TOM.

Ses partenariats étroits, notamment avec les pouvoirs publics et l’ANSP visent à atteindre, de concert, deux objectifs majeurs pour notre pays :

  • la création d’emplois, non délocalisables et vitaux pour faire front aux enjeux de notre société (vieillissement et dépendance de notre population, premier taux de fécondité de l’Union Européenne, familles éclatées et monoparentales, hausse du nombre de femmes actives…),
  • la croissance économique, avec pour corollaire la lutte contre l’économie souterraine.

Les valeurs de FEDESAP sont portées par saCharte de Déontologie. Son éthique prend appui sur la relation triangulaire entre ses membres, leur relation à leurs clients et les actions fédérales. Ouverture, dynamisme et promotion de la création d’entreprises, d’emplois et de services de Qualité constituent ses préoccupations essentielles.


Les actions de la FEDESAP promeuvent essentiellement :

  • la représentation nationale des entreprises auprès des pouvoirs publics (ministères, parlement, …) et autres organismes notamment sociaux (CES, Syndicats…),
  • la négociation de la convention collective de Branche des entreprises de SAP, véritable levier social et économique grâce auquel on doit réaliser un « deal win-win » : un salarié qui peut exercer ses talents professionnels avec des droits sociaux et des garanties pour répondre à une demande croissante de services de plus en plus sur mesure et complexes, dont une partie des clients est dite « sensible » par la réglementation (enfants de moins de trois ans et personnes âgées de plus de 60 ans). L’employabilité pour permettre l’accès au temps complet grâce à la professionnalisation est un objectif majeur.
  • La politique de branche professionnelle en matière de recrutement, de Gestion des Ressources Humaines (Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences, Polyvalence, le « Pass Compétences ») et de professionnalisation.

 
Comment se porte le marché des services à la personne ? Quelles sont vos prévisions pour les années à venir ?

Malgré la crise, ce marché reste source de croissance et de création d’emplois non délocalisables dans une économie nationale plutôt atone. Sa structuration et son développement doivent être encore accompagnés car ces services apportent de véritables réponses de proximité à des enjeux de société (allongement de la durée de la vie, aspiration de nos Anciens à rester chez eux le plus tard possible, meilleur taux de natalité communautaire, équilibre vie professionnelle/vie privée, …).

La FEDESAP pense appuyer nationalement des expériences comme celle portée par Adecco à Domicile en Rhône-Alpes : il s’agit de recruter et de professionnaliser des bénéficiaires de RSA à l’aide de partenaires comme l’Agefos PME et le Conseil Régional avec une meilleure rémunération des prestations délivrées par ces salariés dans le cadre de l’APA par le Conseil Général. On se trouve ainsi dans une sorte de cercle verteux où un OPCA et une collectivité territoriale en charge de la formation professionnelle aident des populations en difficulté à retrouver le chemin de l’emploi (resocialisation, cotisations à l’Assurance maladie et aux Caisses de retraites,…) avec un Conseil Général prêt à financer davantage son action sociale auprès des personnes âgées les plus en difficulté grâce aux économies réalisées sur l’autre dépense lourde pour les départements que constitue le RSA.


Il existe de nombreux réseaux de franchise dans le secteur des SAP. Les futurs créateurs d’entreprise ont-ils, selon vous, intérêt à rejoindre un réseau déjà constitué ?
La franchise constitue-t-elle la meilleure voie pour entreprendre dans les SAP ?

La franchise est un véritable vecteur de démocratisation de l'entreprenariat, en progression régulière de 8 a 10% depuis plusieurs années.
L’accompagnement, la formation et l’appui au réseau sont autant de fondamentaux, singulièrement dans un contexte économique difficile : entre 50 et 60% des entreprises demeurent trois années après leur création, alors que 9 franchisés sur 10 perdurent après cinq ans !
La franchise est aussi une opportunité de se lancer dans la création d'entreprise dans des secteurs variés et porteurs en s'adossant à des concepts expérimentés et novateurs.
Pour autant, la crise appelle confiance et vigilance : anticiper et savoir adapter son réseau est plus qu'une obligation, c'est un devoir. C’est l’occasion pour le franchiseur de renforcer ses missions (représentation du réseau, promotion de ce réseau ainsi que sa déontologie). Le pérenniser, le faire évoluer, servir les clients avec des prestation de qualité, professionnalisme et performance sont autant de défis quotidiens.


Paulin LLECH
Directeur Général
L’Age d’Or Expansion
Vice-Président délégué FEDESAP

> En savoir plus sur la Fédération française des Services à la Personne et de Proximité

Vous pouvez également consulter toutes les offres Services particuliers et entreprises.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les 15 derniers articles du secteur