Actualités de la franchise

Ouvertes en pleine crise, les agences APEF de Louhossoa et des Sables-d’Olonne dépassent leurs objectifs

le

Alors que certains créateurs d’entreprise ont été découragés par la crise, d’autres ont gardé leur motivation pour concrétiser leur projet entrepreneurial, à l’image de Nathalie Legofe et Jean-Charles Rotival, les deux nouveaux franchisés APEF respectivement implantés à Louhossoa et dans les Sables-d’Olonne. Aucun regret d’avoir franchi le pas !

Retour d’expérience

Nathalie Legofe a ouvert son agence à Louhossoa un mois avant la crise, le 10 février. « J’ai perdu deux mois par rapport à mon prévisionnel, forcément, mais depuis que j’ai redémarré mon activité, celle-ci a doublé et continue sa progression », a-t-elle souligné. Malgré le contexte, cette nouvelle franchisée n’a pas regretté son choix et elle se sent utile et épanouie dans son nouveau métier.

Quant à Jean-Charles Rotival, il a ouvert dans les Sables-d’Olonne avec sa conjointe Florence Hascoet, professionnelle de la petite enfance. Son agence devait ouvrir le 15 mars mais à l’annonce du confinement le lancement a été impossible. Malgré que ce fût une période compliquée pour lui, avec notamment deux mois de loyer à payer sans aucune rentrée d’argent, le franchisé a profité du déconfinement pour faire surtout beaucoup de prestations de jardinage (90% de son activité).

Depuis septembre, la tendance s’est nettement inversée pour effectuer 80% d’entretien du domicile, 10% d’aide aux seniors et 10% de jardinage-bricolage. Les bénéficiaires lui ont d’ores et déjà fait confiance et il a ainsi dépassé ses objectifs. Aujourd’hui, Jean-Charles Rotival pilote une équipe de 8 salariés et réalise 400 heures d’aides à la personne par mois.

Vous souhaitez devenir franchisé APEF ?

Franchise APEF
APEF

Le service à la personne depuis 1992

Apport 20 000 €

Interviews

Actualités