Actualités de la franchise

Interviewé franchisé Le Jardin des Fleurs de Talence

le
Dans votre démarche d’entrepreneur, pourquoi avoir intégré un réseau de franchise ?
Anthony : A plusieurs, on est plus fort … Et le marché de la fleur coupée n’échappe pas à cette règle. J’ai connu les deux méthodes (indépendant et franchisé) ; aucun doute sur les avantages de la franchise !

Pourquoi avoir intégré l’enseigne Le Jardin des Fleurs ?
Anthony : Je souhaitai continuer à travailler dans la fleur coupée. Le Jardin des Fleurs est le réseau le plus créatif et le mieux armé face à la concurrence toujours plus rude. Il est assez rare qu’un franchiseur, quel qu’il soit, prenne ses décisions en pleine collaboration avec les franchisés de son réseau. C’est pourtant le cas au Jardin des Fleurs. Et c’est un vrai plus pour nous tous…

Qu’attendez-vous de votre franchiseur de façon globale ? Avant l’ouverture ? Et après quelques années d’exploitation de votre point de vente ?
Anthony : Le franchiseur est le partenaire privilégié du franchisé ; il le conseille sur le choix de son emplacement, sur l’aménagement de son magasin, et sur la cohérence de son offre sur le long terme.
Pour vous donner un exemple, le jour de mon ouverture, j’ai fait 350 clients ; un fleuriste traditionnel ne fera jamais un tel chiffre. Même avec mon expérience, j’étais bien heureux d’avoir à mes côtés mon franchiseur, qui m’a accompagné tout le temps de mon ouverture.



Anthony Chaumont
Le Jardin des Fleurs
465 cours de la Libération – 33400 Talence

Son parcours : Avant d’intégrer le réseau Le Jardin des Fleurs, Anthony gérait un magasin de fleurs traditionnel, à Bordeaux. C’est en voyant la force de ce réseau, qui compte une dizaine de points de vente sur la région Bordelaise, qu’Anthony décide de passer la vitesse supérieure. Il intègre le réseau en 2002, et ouvre son premier point de vente en 2003, après avoir suivi la formation initiale proposée par le franchiseur.

Vous souhaitez devenir franchisé Le Jardin des Fleurs ?

Franchise Le Jardin des Fleurs
Le Jardin des Fleurs

Fleuriste en libre-service

Apport 50 000 €

Interviews

Actualités