Interview franchise Au Bureau

"Après 14 mois d’ouverture, j’ai réalisé 15% de plus que le prévisionnel"

Arnaud Lebrun - le

La franchise offre de beaux exemples de reconversion. C’est notamment le cas avec l’exemple d’Arnaud Lebrun, qui après une carrière de footballeur professionnel, a opté pour la franchise Au Bureau pour monter son entreprise, en compagnie de son associé Stéphane Morisot. Installé dans le centre commercial Géant Casino de Villefranche sur Saône, son restaurant emploie 14 personnes et a réalisé un chiffre d’affaires d’1,215 million d’euros pour son deuxième exercice. 

: Comment passe-ton d’une carrière de footballeur professionnel à celle de patron d’un établissement franchisé ? Pourquoi avoir songé à la franchise Au Bureau en particulier?

Arnaud LebrunArnaud Lebrun : Après 12 ans de carrière professionnel en tant que footballeur et âgé de 36 ans, j’ai commencé à me poser de plus en plus de questions au sujet de ma reconversion. Parallèlement à cela, j’avais obtenu un bac commerce et un BTS action commerciale.

J’ai signé mon premier contrat professionnel pour le club d’Amiens. C’est à cette occasion que j’ai découvert le concept Au Bureau de la ville. J’avais d’ailleurs sympathisé avec le patron de cet établissement. Quand j’ai commencé à penser à la franchise, cette marque ne m’était donc pas totalement inconnue.

Qu’est-ce qui vous a conduit à choisir Villefranche sur Saône comme point de chute ?

Lors du salon Franchise Expo Paris de mars 2010, j’ai pris pas mal de temps de regarder les concepts et pour discuter. Les contacts avec le groupe Bertrand ont été les plus aboutis. Le fait que ce groupe soit en pleine expansion m’a également séduit. Des contacts plus approfondis ont eu lieu l’été 2010.

Je suis originaire de Cambrai mais mes recherches ont porté sur la région lyonnaise. Il faut dire que mon épouse avait trouvé un poste de responsable des achats pour une marque de prêt-à-porter à Lyon. J’ai commencé par prospecter sur Lyon mais je ne trouvais rien.

La recherche d’emplacement a pris du temps. Entre le premier contact et l’ouverture de mon restaurant, il s’est écoulé 15 mois.

L’emplacement de Villefranche sur Saône m’a été fourni par les équipes du groupe Bertrand. Il s’agissait d’un très beau local situé dans l’extension de ce centre commercial existant. Mon établissement est situé dans le prolongement de la galerie marchande.

Quel investissement ce projet a-t-il demandé ? Avez-vous rencontré des difficultés pour monter votre dossier financier.

Dans mon cas, il s’agit d’une pure création d’établissement, qui a demandé un investissement de 900 000 euros environ, pour un projet total clé en mains. J’ai apporté 30% en fonds propre, le reste étant constitué d’un emprunt.

Le fait d’être un ancien sportif professionnel a joué en ma faveur auprès des banques. L’esprit d’équipe, de management sont des valeurs que j’avais et que je comptais à mes équipes du restaurant. J’avais pour moi de savoir transmettre des valeurs et d’avoir à l’esprit de construire une équipe. Ce sont des valeurs de partage et de gagne qui ont plu.

En mot de conclusion, Quel bilan tirez-vous de vos deux premières années d’activité ? Avez-vous d’autres projets sous enseigne ? Si oui, lesquels ?

Pendant les 6 premiers d’ouverture, je travaillais 7 jours sur 7, avec une arrivée à 9h et retour chez moi bien après minuit. D’un point de vue physique, cela a été assez dur. Mais il fallait bien lancer l’affaire et épauler les équipes. Désormais je n’y vais plus le dimanche. Je peux m’appuyer sur une équipe de 13 salariés, en qui j’ai placé ma confiance et sur un associé : Stéphane Morisot

Et ça marche : après 14 mois d’ouverture, j’ai réalisé 15% de plus que le prévisionnel. Au départ, je craignais un peu la concurrence, mais, au final, cela booste notre fréquentation. La première année, mon Au Bureau a réalisé un chiffre d’affaires de 1,110 M€ HT. La deuxième année, le CA a atteint les 1,213 M€ HT.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Au Bureau ?

Franchise Au Bureau
Au Bureau

Pubs et Brasserie à l'esprit anglo-saxon

Apport 100 000 €

Pour créer une franchise Au Bureau il faut un apport personnel de 100 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Interviews

Actualités