Dossiers de la franchise

La Franchise Bio fait recette

franchise bio

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise Palais des Thés
Palais des Thés

Maison de thé sélective, reconnue, contemporaine

Apport 75 000 €

Franchise En Direct de nos Producteurs
En Direct de nos Producteurs

Epicerie et rotisserie du Sud Ouest

Apport 30 000 €

Franchise L'atelier Papilles
L'atelier Papilles

Boulangerie et restauration gourmande

Apport 130 000 €

Franchise Comtesse du Barry
Comtesse du Barry

Premier réseau d'épicerie fine haut de gamme

Apport 50 000 €

Inutile de prêcher pour le Bio, le développement des enseignes du secteur Bio montre que les consommateurs sont de plus en plus nombreux à se convertir à une consommation plus saine, en matière alimentaire et plus généralement écologique. C'est un secteur qui croit d'une année sur l'autre, de 20 à 25 % et qui prévoit d'ouvrir jusqu'à 20 % de points de vente supplémentaires, selon les marques.

Précisons que le lancement des premiers magasins date de 1946 avec l'arrivée sur le marché de La Vie Claire, suivie beaucoup plus tard de Naturalia en 1973 et de Biocoop en 1987. Mais le développement fulgurant que connaît le marché bio date du début des années 2000. La grande suit la tendance, tels Carrefour et Monoprix qui ont mis en place des rayons de plus en plus larges, proposant des produits Bio, accompagnés d'un étiquetage ventant les mérites des produits naturels.

Mais qu'est-ce qu'un produit bio ?

Produits naturels, certifiés sans OGN, emballages non polluants, commerce équitable… les intervenants du marché prônent le retour à une alimentation saine et dénuée de produits chimiques, colorants et autres édulcorants. Biocoop explique que son organisation "contribue au développement durable de l'agriculture biologique en France", mais également au commerce équitable, en mettant en place des partenariats avec les fournisseurs et producteurs des pays du Sud, "répondant aux critères du commerce équitable : rémunération équitable des producteurs et respect des droits du travail".

 

Qui sont les consommateurs de produits bio ?


Plus d'un Français sur quatre (27 %, selon le cabinet TMO), achète régulièrement des produits issus de l'agriculture biologique, et un sur deux est un consommateur occasionnel. La première de leurs motivations est naturellement la santé, mais également la recherche de goûts authentiques et le souci de l'environnement.
Notons qu'il y a quinze ans, les produits Bio étaient 50 % plus chers. Aujourd'hui, la différence ne serait que de 25 %... On peut espérer que la demande fera baisser les prix, mais l'offre est encore insuffisante pour satisfaire tout le monde et le maillage des enseignes, en particulier en centre ville est faible. Seuls les ménages aisés peuvent faire la fine bouche !

Les enseignes de produits Bio


Naturalia , qui compte 26 magasins propose un concept de magasins d'alimentation, version Bio : pain, fruits et légumes de saison, viandes, poissons, laits, fromages, yaourts, soja, algues ou graines germées, mais également des compléments alimentaires : acérola ou ginseng pour la vitalité et l'énergie - bouleau ou thé vert pour le drainage et la minceur - vigne rouge pour la circulation et radis noir pour la digestion - harpagophytum pour les articulations… L'ensemble, certifié "commerce équitable. L'enseigne annonce d'ailleurs qu'elle ouvrira 5 nouveaux établissements cette année et connaît une croissance de son chiffre d'affaires de l'ordre de 25 % chaque année, depuis le début du millénaire.

Mais les grands leaders, en terme d'implantations restent La Vie Claire (120 points de vente) et Biocoop (235) et poursuivent leur développement en annonçant une quinzaine d'ouverture pour le premier et pas moins de 4 ouvertures depuis le début de l'année et une trentaine d'autres en cours pour Biocoop .
Biocoop est réseau coopératif de magasins indépendants qui propose un choix très étendu d'éco-produits et de cosmétiques dans des magasins de 150 à 600 m².
La Vie Claire , propose des magasins de 50 à 300 m² ou le consommateur retrouve toute l'alimentation bio, naturelle et diététique en libre service. Pains biologiques, compléments alimentaires, produits frais, surgelés, cave bio...

Sans oublier naturellement les jeunes enseignes qui surfent sur cette vague. Citons notamment le Piment Bleu , dont le succès grandissant laisse penser que son développement se poursuivra dans les années qui viennent. Le Piment Bleu n'est pas à proprement parler un concept de produits bios, mais d'épicerie de saveurs venues des quatre coins du monde. Ses dirigeants, voyageurs invétérés, sélectionnent leurs produits en fonctions de leurs qualités gustatives et originales, mais également selon des critères de qualité bien proches des spécialistes du secteur.

Ajoutons également l'enseigne de boulangerie " Au Vieux Four " qui propose des pains et de la patisserie dans ses trois établissements. Présent à Paris, Bois et Nantes, l'enseigne souhaite se développer en franchise !

 

 

 

Yves SASSI
01 avril 2005

Vous pouvez également consulter toutes les offres Commerce alimentaire.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

2 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance
Terminal de cuisson en franchise
La Mie Câline

Terminal de cuisson en franchise

Apport 80 000 €

Premier réseau d'épicerie fine haut de gamme
Comtesse du Barry

Premier réseau d'épicerie fine haut de gamme

Apport 50 000 €

Boulangerie et restauration gourmande
L'atelier Papilles

Boulangerie et restauration gourmande

Apport 130 000 €

Travail temporaire et recrutement
Temporis

Travail temporaire et recrutement

Apport 60 000 €

Menuiserie, rénovation et équipements fenêtres
Lorenove

Menuiserie, rénovation et équipements fenêtres

Apport 40 000 €