Dossiers de la franchise

Multi franchisée Naturhouse… La franchise a changé sa vie

Publié par , le | Franchise beauté

Dans la vie, il y a ceux qui voient grand et qui réussissent. Claire Olive ne pensait pas au départ ouvrir 10 centres sous enseigne Naturhouse. Aujourd’hui, son ambition est sans limite. Portrait d’une entrepreneuse qui a réussi grâce à la franchise.

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise Passion Beauté
Passion Beauté

Parfumeries & Instituts de beauté

Apport 100 000 €

Franchise Equivalenza Parfumerie
Equivalenza Parfumerie

Spécialisée en parfums, cosmétiques et arômes

Apport 20 000 €

Franchise FitnessBoutique
FitnessBoutique

Appareils de fitness et nutrition sportive

Apport 45 000 €

Franchise L'Orange Bleue, Mon Coach Fitness
L'Orange Bleue, Mon Coach Fitness

Equipement sport de qualité, suivi personnalisé

Apport 50 000 €

Si on lui avait dit qu’elle deviendrait une multi franchisée de cette ampleur, elle ne l’aurait certainement pas cru !

Naturhouse A 40 ans, après une vingtaine d’années passées dans le monde bancaire à différents postes à responsabilité, Claire Olive a souhaité devenir indépendante. Après avoir bénéficié de formations dans le commercial, la finance ou encore le management, elle décide de prendre des cours par correspondance dans le but de se mettre à son compte. Intéressée par la diététique, elle découvre par hasard le réseau Naturhouse, une enseigne qui répond à son désir d’indépendance et à ses centres d’intérêt. Ca fait tilt. En 2008, Claire Olive, alors enceinte de son troisième enfant, quitte l’Oise et embarque sa famille en Charente Maritime où elle ouvre sa première franchise Naturhouse à Royan. « A ce moment-là, je ne me projetais pas » , confie-t-elle. L’ouverture est un succès. « Nous avons explosé le prévisionnel… et décidé dans la foulée d’ouvrir un second centre. » Quelques mois plus tard, Claire Olive et son mari trouvent un local à La Rochelle. « Nos clients étaient contents et venaient de plus en plus loin. Ouvrir cette deuxième unité nous permettait de mieux répondre à la demande. »

De franchisée à multi franchisée

Passer d’un à deux centres nécessite quelques ajustements que Claire réalise. « On n’est plus dans le même métier dès lors que l’on devient multi franchisé. Il faut savoir se partager, déléguer, former, responsabiliser et manager. » Tout cela ne constitue pas vraiment un problème pour Claire puisqu’elle ouvre une troisième unité en mai 2009 à Saintes. A la demande de son franchiseur, elle ouvre sa 4ème franchise à Angoulême, en Charente cette fois, en février 2010. « Nous nous sommes organisés mon mari et moi pour pouvoir gérer au mieux ces différents points de vente, sachant que désormais s’ajoutait la distance… » . Encore une fois, ce nouveau centre connaît un démarrage exceptionnel. Chez Claire, les ouvertures se suivent et se ressemblent. Sa petite entreprise ne connaît pas la crise. Viennent donc de nouveaux centres à Rochefort en octobre 2010, à Cognac en février 2011…puis des seconds centres à La Rochelle et Angoulême afin de désengorger les premières unités, Les Sables d’Olonne en septembre 2012 et, enfin, le petit dernier à Challans en Vendée.

Un chiffre d’affaires en constante augmentation

Cinq ans après sa reconversion, Claire Olive, qui emploie désormais 29 personnes, a mis en place une nouvelle organisation qui lui permet d’être présente dans toutes ces unités. « Mon travail a pris une autre ampleur. Il faut responsabiliser et anticiper les besoins. J’ai pris plaisir à mettre en place une politique sociale dans mon entreprise qui permet par exemple à mes salariés de bénéficier de tickets restaurants, de primes ... C’est important pour leur motivation et pour l’ambiance. »

Naturhouse

Aujourd’hui, toutes les unités de Claire sont en progression. En 2012, elle a réalisé près de 3 millions de chiffre  d’affaires alors que certains centres étaient encore en rodage. Les clés de son succès : le soutien et l’écoute de son franchiseur,  le professionnalisme des équipes, la qualité et l’efficacité proposées aux clients, gage de pérennisation, et une bonne dose de travail qui ne l’a pourtant pas empêchée de profiter pleinement de sa famille. « Ma fille est née trois semaines avant l’ouverture de mon premier centre. Certes, il y a des périodes tendues mais aujourd’hui j’arrive à organiser mon temps pour être auprès de mes enfants, sans doute plus que lorsque je travaillais en tant que salariée. » Si l’argent n’a jamais été un moteur pour cette chef d’entreprise exemplaire, elle en gagne aujourd’hui beaucoup. Et ne compte pas s’arrêter là. Elle pense déjà à ouvrir une onzième unité.

Vous pouvez également consulter toutes les offres Beauté, santé, remise en forme.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Vous souhaitez devenir franchisé Naturhouse ?

Franchise Naturhouse
Naturhouse

Apprentissage naturel de l'équilibre alimentaire

Apport 10 000 €

Les dernières interviews Naturhouse

Les dernières actualités Naturhouse

Les 15 derniers articles du secteur