L’immobilier et ses évolutions : Internet et les nouvelles technologies

Quelles sont les dernières innovations en matière d’immobilier ?Qu’il s’agisse de rechercher un bien, d’estimer sa valeur ou de le visiter virtuellement… Désormais les Français font confiance au Web pour avancer leurs recherches immobilières. Et ils sont bien aidés puisque les professionnels se sont adaptés en positionnant leurs agences sur Internet et en développant une multitude d’outils facilitant la recherche des internautes. Ces derniers peuvent également compter sur les sites de mise en relation entre particuliers.

Internet a bouleversé la recherche immobilière

Le secteur immobilier a été bousculé par l’arrivée des nouvelles technologies. Les professionnels se sont vus concurrencer par de nouveaux acteurs tels que les agences immobilières en ligne ou encore les sites d’annonces. Mais ces derniers ne sont pas restés les bras croisés et ont rapidement décidé d’utiliser également ces nouvelles technologies pour fidéliser leurs clients et, surtout, en trouver de nouveaux. Toutes les grandes franchises immobilières sont dotées de sites internet performants mais aussi d’applications permettant aux clients de trouver directement depuis leur mobile. Elles ont su innover sur de nombreux domaines en multipliant par exemple les visites virtuelles ou imposant la géolocalisation des biens.

Les grands portails de mise en relation

Si environ trois Français sur quatre essayent de vendre leur bien sans passer par une agence en postant des annonces sur des sites Internet ou des magazines à destination des particuliers, seule une vente sur cinq aboutit par ce biais. Et finalement, 68 % des transactions sont effectuées par l'intermédiaire d'agences immobilières.

Parmi les portails de mise en relation, on peut citer PAP.fr. Déclinaison de la version papier « De Particulier à Particulier » créée en 1975, le site Internet PAP.fr a pris le relai de la parution papier fin 2013. Le groupe étend désormais son activité sur le web et compte six sites dédiés à l’immobilier : pap.fr, construiresamaison.com, papvacances.fr, papcommerces.fr, demeuresdecharme.fr et immoneuf.com.

LeBonCoin a quant à lui vu le jour en 2006 et connaît une ascension fulgurante. Ainsi, dès 2006, le site était rentable selon ses fondateurs. Environ 800 000 annonces sont déposées chaque jour qui réalise une audience de 23 millions de visiteurs uniques chaque mois. Recensant 7 milliards de pages vues chaque mois, le site réalise un chiffre d’affaires de 125 millions d’euros.

Fondé en 1996, SeLoger.com, qui enregistre plus de 3 millions de visiteurs uniques et qui recense quelque 1 302 137 agences, est considéré comme le leader en France de l’immobilier sur Internet. Le groupe a été revendu 630 millions d’euros au fonds allemand Axel Springer en 2011.

Bien’Ici a vu le jour sous l’impulsion d’un regroupement de professionnels de l’immobilier. Ainsi, la plupart des grands réseaux immobiliers épaulés par les acteurs de l’immobilier neuf ou encore les syndicats ont travaillé ensemble au lancement de ce nouveau portail immobilier. Si ce site Internet a poour mission de faciliter la recherche immobilière et de la rendre efficace, il ambitionne surtout contrer des acteurs tels que SeLoger ou LeBonCoin sur lesquels les professionnels payent très cher leur présence.

Les nouveaux outils et les nouveaux usages

Regroupement des annonces dans un fichier commun, visites virtuelles en direct, speed dating immobilier… Le secteur immobilier surfe sur les innovations avec une ambition : rendre toujours plus de services aux vendeurs et acquéreurs. Et ces innovations touchent tous les domaines et même la manière dont les professionnels travaillent ensemble. Ainsi, désormais les agents immobiliers se partagent un fichier commun. Créé en 2009, l’outil de partage de mandats exclusifs baptisé Fichier Amepi permet aux agents immobiliers de mettre en commun leurs mandats exclusifs. Avec un but : proposer plus de biens aux clients et simplifier leur démarche en leur offrant un interlocuteur unique.

D’autres idées originales ont émergé ces dernières années. Comme le speed dating immobilier. Autrefois utilisé par les célibataires pour trouver l’âme sœur ou par les entreprises pour recruter l’employé modèle, le speed dating attaque désormais le secteur immobilier. Ainsi, une société bretonne a eu l’idée d’organiser des soirées de rencontre entre particuliers souhaitant acheter dans le neuf et des promoteurs désirant vendre leur programme.

Si la visite virtuelle est désormais largement utilisée en France par les réseaux immobiliers, les américains vont plus loin. Là-bas, une application permet aux agents immobiliers de proposer à leurs clients des visites virtuelles interactives en live. De chez lui, le futur acquéreur peut poser des questions par chat, prendre des photos du bien et les partager sur les réseaux sociaux ou à son carnet d’adresse. Une initiative prometteuse quand on sait que les clients ont souvent peu de temps à consacrer aux visites immobilières.

Vente aux enchères interactives, imprimantes 3 D géantes, d’autres innovations peuvent aider le travail des professionnels de l’immobilier. Il faut d’ailleurs noter qu’un salon dédié aux nouvelles technologies pour l’immobilier baptisé Rent se tient chaque année à Paris.

Le crowfunding immobilier

Au sein de l’Hexagone, de plus en plus de sites dédiés au crowdfunding immobilier voient le jour. Leur principe : permettre à des investisseurs de devenir propriétaires de parts d’un appartement, d’un immeuble ou d’un commerce et d’en partager les bénéfices ou revenus locatifs au travers d’une société qui détient le bien. De nombreuses plates-formes se sont lancées sur ce créneau permettant de mettre en relation des particuliers avec des promoteurs souhaitant réaliser des opérations immobilières dans le neuf ou dans l’ancien.

Franchiseur
Besoin de développer votre réseau ?
Accédez à l'Espace Franchiseurs
Filtres
Secteurs