La boulangerie, état des lieux du marché

L’univers de la boulangerie continue à bien se porter en France. Car le pain demeure l’un des aliments de base. Peu cher, varié, il accompagne les repas des Français et fait partie de notre patrimoine.

Boulangerie, les chiffres clés

On dénombrait, en 2013, quelque 32 000 boulangeries au sein de l’Hexagone. Les boulangeries pâtisseries réalisent leur chiffre d’affaires à 66% avec la vente de pain, à 18% grâce à la viennoiserie et à 16% avec les produits de pâtisserie. Ces chiffres clés pour le secteur de la boulangerie pâtisserie évoluent toutefois en fonction de la mutation des consommateurs. Ces derniers consomment en effet de plus en plus de restauration rapide et l’offre de sandwiches et salades s’est fortement étoffée.

La boulangerie, comment ça marche

L’activité de boulangerie est une activité prenante qui nécessite des compétences mais aussi des ressources. Alors comment fonctionne une boulangerie ? Une boulangerie ne peut pas fonctionner avec une seule personne puisque l’activité comprend la production mais aussi la vente. Dans les faits, le boulanger gère la production et une personne supplémentaire est nécessaire pour prendre en charge la vente des produits. Une boulangerie peut se tenir en couple. Le cas échéant, il est nécessaire d’engager du personnel, notamment des apprentis boulangers.

La Confédération nationale de la boulangerie

Qui représente le secteur de la boulangerie en France ? Il existe plusieurs instances représentatives dont la Chambre Professionnelle des Artisans Boulangers-Pâtissiers ou encore la Confédération nationale de la Boulangerie dont le rôle est de défendre le secteur. Cette instance a pour but d’assurer les intérêts généraux, matériels et moraux de la profession, de la promouvoir, de faciliter les relations et de créer des liens de confraternité entre ses adhérents. La Confédération nationale de la boulangerie s’appuie sur 100 groupements professionnels départementaux, rassemblés chaque année en Assemblée Générale et de 22 groupements professionnels interdépartementaux réunis en Conseil d’Administration.

Comment fonctionne une boulangerie ?

Une boulangerie-pâtisserie est référencée comme un commerce alimentaire. Mais quelles sont précisément les règles de fonctionnement d’une boulangerie ? Dès lors, son gérant doit garantir la traçabilité des produits qu’il achète et/ou transforme. Il doit également respecter la réglementation européenne en matière de sécurité sanitaire. Enfin, en complément du respect des règles inhérentes aux Établissements recevant du public, l’artisan boulanger doit afficher en vitrine les prix qu’il pratique. Ces derniers peuvent être fixés librement mais il faut savoir qu’un artisan boulanger ne peut pas vendre à perte.

Les boulangeries qui marchent, histoires de quelques belles réussites

Il existe sur le marché quelques exemples de très belles réussites en boulangerie. Ainsi, qui ne connaît pas les enseignes Paul ou Brioche Dorée ? Ces franchises de boulangerie ont essaimé partout en France et ont permis à leur créateur de s’enrichir et aux consommateurs de retrouver aux quatre coins de l’Hexagone les pains qu’ils préfèrent.