Interview franchise Coviva

« Coviva est très à l'écoute et réactif »

Olivier Heisch, Franchisé à Saint-Avold, en Moselle - le

Olivier Heisch est franchisé Coviva depuis une dizaine d'années en Moselle, à Saint-Avold. Il revient pour nous sur son parcours professionnel précédent et sur le soutien qu'il reçoit de la part de son réseau, spécialiste de l’aide aux séniors dans la globalité des actes du quotidien : maintien à domicile, ménage, transport de personnes, portage de repas et téléassistance...

: Quelles ont été vos premières expériences professionnelles ?

Olivier Heisch 1Olivier Heisch : J'ai fait des études de comptabilité, puis j'ai travaillé dans la gestion et et les achats logistiques pendant 6 années, avant de souhaiter changer. C'est en me rendant à un forum des SAP pour me renseigner sur le sujet que j'ai compris que pour être un acteur crédible dans ces métiers, il valait mieux se rapprocher d'une franchise. Ce sont avant tout les valeurs humaines qui m'ont attirées chez Coviva, car cela correspondait à ce que je recherchais. Le réseau est à taille humaine, de l'ordre d'une trentaine de franchisés, ce qui permet d'être suivi au plus près.

Comment s'est passée la formation au départ ?

Celle-ci s'est étalée sur plus de quatre semaines et elle comprend plusieurs volets essentiels pour la mise en place de l'activité. On nous apprend à établir un dossier de financement, à utiliser le logiciel, à appréhender le manuel opératoire. Coviva nous remet aussi un pack de démarrage complet et nous sommes suivis par un animateur au moment de l'ouverture effective.

Depuis lors, comment se passent les échanges au sein du réseau ?

Coviva est très à l'écoute et réactif. Nous nous réunissons deux fois par an avec l'ensemble des franchisés, et nous échangeons tout au long de l'année par email ou par téléphone, afin de faire progresser tout le monde. Au-delà des appels téléphoniques et des mails réguliers, le franchiseur organise des webinaires et l’animateur réseau passe plusieurs journées par an avec chaque agence. Nous avons aussi accès à une information permanente sur l’actualité du secteur par le biais de newsletters et de notes diverses, et une assistance juridique est fournie.

Comment envisagez-vous l'avenir ?

Le plus sereinement du monde, j'ai d'ailleurs déjà renouvelé mon contrat deux fois. Prochainement, j'aimerais ouvrir une autre agence et étendre mes activités, en offrant des services supplémentaires non seulement pour les personnes dépendantes, mais aussi pour les actifs, afin d'accroître mon chiffre d'affaires.
Pour conclure, je tiens à remercier toutes les personnes qui continuent de travailler pendant la crise, mais aussi les institutions qui ont accompagné les personnels sur le terrain via des aides diverses en finances et en matériel. Cette crise a eu un impact positif pour nos métiers, car on se rend compte que nous autres travailleurs de l'ombre sommes tout simplement indispensables.

                   Propos recueillis par Rodolphe Hatchadourian

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

3 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Coviva ?

Franchise Coviva
Coviva

Maintien à domicile, livraison de repas et aides ménagères

Apport 19 000 €

Pour ouvrir une franchise Coviva il faut un apport personnel de 19 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise service à la personne et les franchises du secteur Services aux particuliers.

Interviews

Actualités