Dossiers de la franchise

Créez votre franchise dans la fleur, un secteur qui embauche

Publié par , le | Franchise commerce

Les derniers chiffres révélés par la FCGA sont là pour le prouver : le secteur de la fleur est l’un des seuls à marquer une progression de son chiffre d’affaires sur les douze mois de 2015 en France. On constate en effet une hausse de 0.4% chez les fleuristes, cette tendance étant plus marquée encore si l’on ne prend en compte que le franchise de fleuriste, qui bénéficient de conditions avantageuses en termes d’approvisionnement grâce à leurs centrales d’achat.

A noter que cette performance va à l’encontre des commerces d’équipements de la maison, qui ont connu une baisse de 0.2%. Et lorsqu’on sait que le marché de la fleur avait diminué de 4.6% en 2014, la progression de 0.4% enregistrée en 2015 n’en devient que plus remarquable encore.

Afin de vous aider à y voir plus clair dans ce secteur comptant des dizaines d’enseignes, nous vous proposons dans ce dossier les témoignages récents de franchisés et de franchiseurs en poste au sein de divers réseaux de franchise, comme Monceau Fleurs, Happy et Rapid’Flore (du groupe Emova) ou encore Carrément Fleurs et le Jardin des Fleurs.

(Les chiffres cités proviennent de l’étude 2015 « Activité et Tendances », de la FCGA – Fédération des Centres de Gestion Agréés, portant sur les chiffres d’affaires de 17 000 TPE françaises).

Se reconvertir dans la fleur grâce à Rapid’Flore

Damien Camier est orthopédiste de formation et il a ouvert un cabinet avec son frère dans ce domaine. Au bout de quelques années, les deux associés ont souhaité se diversifier et c’est en se rendant sur le salon Franchise Expo Paris qu’ils ont découvert le concept de Rapid’Flore.

Ils n’ont pas tardé à signer avec la marque, qui leur a proposé une formation complète leur permettant de se reconvertir. Après avoir ouvert deux premiers magasins à Issy-les-Mouloineaux et à Meudon, Damien Camier a complété son portefeuille avec un troisième magasin situé à Nanterre, également dans les Hauts de Seine. C’est là que nous l’avons interviewé, évoquant avec lui l’assistance que le franchiseur lui apporte et ses projets immédiats, notamment son souhait d’ouvrir à terme un quatrième magasin.

Nombre de magasins : 115
Droit d'entrée : 10 000 €
Apport personnel : 40 000 €

Intéressé par la franchise Rapid'Flore ?
Demandez une documentation

Apport
40 000 €
Ca 2ans
de 300 k€ à 450 k€ h
Droit d'entrée
10 000 €

Concept de libre-service en fleurs coupées

Voir la ficheRecevoir une doc

De DRH au commerce de fleur grâce au Jardin des Fleurs

Anne Lety-Torres était Directrice des Ressources Humaines au sein d’un grand groupe pendant une dizaine d’années lorsqu’elle a eu des velléités d’indépendance. Elle s’est orientée vers les fleurs car elle était attirée par cet univers. Après une fine analyse du marché et des acteurs en présence, elle a opté pour Le Jardin de Fleurs en 2013, ouvrant son magasin début 2014, après une formation complète et l’obtention de son diplôme de fleuriste. Elle est aujourd’hui heureuse de son choix, comme elle nous l’a expliqué à l’occasion de cette interview filmée sur le salon Franchise Expo Paris.

Nombre de magasins : 78
Apport personnel : 70 000 €
Droit d'entrée : 17 000 €

Intéressé par la franchise Le Jardin des Fleurs ?
Demandez une documentation

Apport
70 000 €
Ca 2ans
410K€
Droit d'entrée
17K€

Fleuriste en libre-service

Voir la ficheRecevoir une doc

Un accompagnement intensif d’un an de la part de la chaine Happy

Après avoir eu des expériences dans diverses franchises (en labo photo puis en téléphonie mobile), Denise Brengou a rencontré Happy en 2008 et ce concept de fleuriste tendance l’a immédiatement séduite, ce qui lui a donné envie de se reconvertir dans ce domaine attrayant.

Une fois que son premier point de vente a atteint sa vitesse de croisière, Denis Brengou a souhaité ouvrir une seconde unité et elle a saisi l’opportunité de reprise du point de vente de Boulogne, qu’elle exploite depuis le début de l’année. C’est dans ses nouveaux murs que nous avons réalisé cette interview, passant en revue son quotidien de fleuriste et les aides apportées par le franchiseur.

Nombre de magasins : 50
Droit d'entrée : 10 000 €
Apport personnel : 60 000 €

Intéressé par la franchise Happy ?
Demandez une documentation

Apport
60 000 €
Ca 2ans
de 300 à 500 000 €
Droit d'entrée
10 000 €

Fleuriste en franchise et magasins de fleurs

Voir la ficheRecevoir une doc

Carrément Fleurs, un concept de franchise ouvert à tous les profils d’entrepreneurs

Dirigeant et fondateur de Carrément Fleurs, Bruno Pain a répondu à nos questions lors du dernier salon Franchise Expo Paris, organisé à la porte de Versailles en mars 2016. Il évoque pour nous ce qui fait la spécificité de son concept mais également les profils qu’il recherche en priorité, à savoir des personnes dotées de réelles qualités d’entrepreneurs. Comptant une trentaine de magasins, la marque souhaite atteindre la barre des 50 unités d’ici les trois prochaines années. Pour se développer et séduire de nouvelles cibles de clientèle, Carrément Fleurs mise également sur Internet et des fonctionnalités inédites comme le click & collect ou la livraison de fleurs à la fraîcheur garantie partout en France.

Nombre de magasins : 28
Droit d'entrée : 17 000 €
Apport personnel : 60 000 €

Intéressé par la franchise Carrément Fleurs ?
Demandez une documentation

Apport
15 000 €
Ca 2ans
530 000 € HT
Droit d'entrée
17 000 €

Entreprendre dans la composition florale

Voir la ficheRecevoir une doc

Monceau Fleurs, une chaine de vente de fleur qui marche

Yves Boscher a débuté sa carrière dans la grande distribution alimentaire et spécialisée lorsqu’à 40 ans, il a souhaité être son propre patron. Il s’est alors rendu sur le salon Franchise Expo Paris où il a rencontré les responsables de Monceau Fleurs avec lesquels le courant est immédiatement passé. Tant et si bien qu’aujourd’hui, Yves exploite trois magasins dans le Nord de Paris et cherche à ouvrir un quatrième point de vente, toujours sous la même enseigne. C’est dans son magasin de la rue Lafayette que nous l’avons interviewé, Yves Boscher acceptant de répondre à nos questions entre deux préparations de bouquets pour ses clients.

Nombre de magasins : 160
Droit d'entrée : 20 000 €
Apport personnel : 70 000 €

Intéressé par la franchise Monceau Fleurs ?
Demandez une documentation

Apport
70 000 €
Ca 2ans
800 k€ Paris et 400
Droit d'entrée
20 000 €

Distribution de fleurs au détail

Voir la ficheRecevoir une doc

Vous pouvez également consulter toutes les offres Commerces spécialisés.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 4.5/5 basée sur 1 votant

Les 13 derniers articles du secteur