Dossiers de la franchise

Fleurs, des éclosions à l'étranger

le | Franchise commerce

franchise fleurs

Ces enseignes rentables recrutent
Franchise Carrément Fleurs
Carrément Fleurs

Entreprendre dans la composition florale

Apport 60 000 €

Franchise Monceau Fleurs
Monceau Fleurs

Distribution de fleurs au détail

Apport 70 000 €

Franchise Rapid'Flore / Coeur de Fleurs
Rapid'Flore / Coeur de Fleurs

Concept de libre-service en fleurs coupées

Apport 40 000 €

Franchise Le Jardin des Fleurs
Le Jardin des Fleurs

Fleuriste en libre-service

Apport 10 000 €

 

 

Des marques au-dessus du panier

 

 

 

 

Avec 78 points de vente en France (dont 72 en franchise !) et un chiffre d'affaires 2003 de 55 millions d'euros, Monceau Fleurs constitue l'un des réseaux les plus respectables du marché de la fleur…

 

 

Son objectif national est ambitieux : ouvrir à terme 250 à 300 magasins dirigés par 90 partenaires franchisés. Pour appuyer cette formidable extension, l'entreprise a mis en place cette année un nouveau moyen de communication, l'Intranet. Ce système lui permet de diffuser instantanément toutes les informations nécessaires au fonctionnement d'un magasin : achats, propositions de commande, facturation, gestion, communication. Le but est simple : améliorer le dialogue entre la centrale et les partenaires franchisés, mais également entre les franchisés eux-mêmes.

Mais le vrai pari de la société se situe ailleurs. Sur le marché étranger pour être plus précis. Après l'ouverture, l'année dernière, de son premier magasin " international " au Luxembourg (5 à 7 ouvertures sont prévues dans le pays), elle souhaite maintenant s'implanter en Grande-Bretagne et dans les Antilles françaises (Martinique, Guadeloupe, Guyane).

Du côté du Jardin des Fleurs , on voit également la vie en rose ! La chaîne, qui compte 98 implantations, ouvrira une dizaine de magasins d'ici la fin de l'année, notamment à Besançon, Caen, Sète, Nancy et Paris… Son sponsoring TV sur France Télévisions a été reconduit en 2004, et son chiffre d'affaires atteint les 65 millions d'euros. Aujourd'hui, elle occupe la première place sur le marché des fleurs coupées en libre choix (plus de 60 millions de fleurs vendues en 2003 !) et reste le premier importateur (hors GSA) de France. Mais ce n'est pas tout ! Comme Monceau Fleurs, la firme vient de mettre en ligne un service Intranet d'approvisionnement, sorte de plateforme virtuelle de prise de commande destinée aux franchisés ! Un outil qui va lui permettre de se développer davantage en France… comme à l'étranger.

Car là aussi, l'international séduit… De nombreux pays européens sont en effet dans la ligne de mire du groupe. " Un nouveau responsable du développement international vient d'être recruté, avec comme objectif de s'intéresser à la Grande Bretagne, la Suisse, l'Espagne et l'Italie. Les implantations se feront soit sous forme de master franchise, soit en franchise directe, selon le marché et le potentiel local. ", annonce Dominique Munier, directeur général opérationnel de la marque. " Quant au pays d'Europe de l'Est, je pense qu'il y a sans doute des places à prendre, mais les intervenants locaux n'ont pas encore la "culture franchise" nécessaire au respect des normes d'une enseigne. Nous étudierons ces marchés dans un second temps. ", ajoute t-il. En attendant cette conquête de l'est, Le Jardin des Fleurs continue d'offrir des voyages à ses clients (Islande, Japon, Kenya, Canada, Laponie) !

Parmi les exploitations en forme, citons aussi Un Eté à la Campagne . Son chiffre d'affaires a en effet progressé de 6,3% sur les 6 premiers mois de l'année. Cette croissance, et ce malgré le climat morose du secteur, s'explique par la poursuite d'une politique d'animation, de communication et d'innovation des magasins. C'est dans les moments difficiles qu'il faut redoubler d'initiatives pour bénéficier des faveurs des consommateurs : l'enseigne a su réagir en s'implantant près de centres commerciaux, puisqu'elle est présente dans des galeries marchandes Carrefour, Leclerc, Auchan et Atac. Forte de 21 magasins, la structure se construit petit à petit un solide maillage national. " Nous continuons à avancer. Nous ouvrons prochainement à Morlaix, puis au Nord de Lyon en novembre. Nous ouvrons également une seconde franchise à Valence, qui nous permettra d'asseoir la marque dans la région et de porter à vingt-quatre le nombre de nos concessionnaires. Du point de vue géographique, notre implantation progresse également… Nous nous installons de plus en plus dans la région Rhône-Alpes. Notre ambition est de couvrir toute la France… Au rythme de six à huit ouvertures annuelles, nous pensons atteindre la cinquantaine de magasins dans trois ans… ", prévient Catherine Secq, dirigeante fondatrice de la marque.

Pour passer à la vitesse supérieure, l'établissement a aussi crée une centrale d'achat… mais uniquement pour les articles de décoration. L'approvisionnement en végétaux n'est pas encore concerné, le système en place permettant une logistique très rapide, en direct des Pays-Bas, avec un excellent rapport qualité/prix. Justement, qu'en est-il de l'exportation du concept ? " Il peut sans doute être implanté à l'étranger, mais c'est encore trop tôt pour songer à se lancer ", conclut Catherine Secq.

Enfin, un petit mot de l' Arbre à Fraise . Ce jeune réseau (2 points de vente) se propose de vendre des fleurs coupées en libre-service dans des kiosques de style victorien ! L'aspect ancien et authentique du lieu lui donne un côté sympathique, pas prétentieux et donc rassurant pour le consommateur. Objectif du commerce : se développer dans les villes de plus de 20 000 habitants du Nord-Pas-de-Calais. On ne peut que lui souhaiter bonne chance !
 

Cadre de vie et cadre photo !

L'enseigne perpignanaise Jardins de Méditerranée (6 implantations), centrée sur " le cadre de vie, la décoration et l'ambiance de la maison ", a consolidé son développement avec 3 ouvertures en 2003, dont un nouveau concept de restaurant entièrement orienté vers la cuisine méridionale : le Gaudi-Plaisir. Si aucune expansion à l'étranger n'est encore envisagée, Point Cadres peut lui se targuer d'être présent en Europe (80 magasins en France, Belgique, Pays-Bas et Espagne) et dans les DOM-TOM (Martinique, Guadeloupe, Nouvelle-Calédonie).

Dirigée par une nouvelle équipe de management autour de Jean-Yves Decroix (voir analyse sectorielle du 1er juin 2004), la société renoue en effet avec le succès. Les chiffres parlent d'eux-mêmes : le redémarrage de l'activité des magasins a été de +20% en juin, +3,5% en Juillet et +14,4% en août à périmètre constant… Les clefs d'une telle réussite ? Les chefs de produit ont mis en avant, dans le cadre du calendrier d'action commerciale de fin d'année, une sélection de nouveaux produits toujours plus qualitatifs, et une politique d'offres exclusives. Surtout, l'enseigne de décoration de la maison (reproductions de grands peintres, photos, art contemporain...) a poursuivi son redéploiement. Après Saint-Dié, Alès et Angers, elle a récemment ouvert ses portes à Pau, Montluçon et Pontarlier, et possède des opportunités de reprise ou de création sur Torcy (77), Chaumont (52), Nantes (44), Paris (75) et Bordeaux (33). En outre, la mise en place d'une centrale d'achats d'images a été décidée cette année, afin de permettre au réseau d'accéder à l'ensemble de l'offre dans un souci de simplification et de rentabilité. Un bel exemple de reprise en main !

David Peyrat
4 Octobre 2004

Vous pouvez également consulter toutes les offres Commerces spécialisés.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les derniers articles du secteur

rejoignez ces réseaux en croissance

Fleuriste en libre-service

Le Jardin des Fleurs

Fleuriste en libre-service

Apport 10 000 €

Concept de libre-service en fleurs coupées

Rapid'Flore / Coeur de Fleurs

Concept de libre-service en fleurs coupées

Apport 40 000 €

Entreprendre dans la composition florale

Carrément Fleurs

Entreprendre dans la composition florale

Apport 60 000 €

Vente de jeux et jouets, produit loisir et fête

La Grande Récré

Vente de jeux et jouets, produit loisir et fête

Apport 200 000 €

Fournitures de bureau et consommables

TOP OFFICE

Fournitures de bureau et consommables

Apport 150 000 €