Les concessionnaires et les agences automobilières franchisées sur le marché de la revente auto

Qu’il s’agisse de concessions ou d’agences automobilières, il existe plusieurs filières pour revendre ou acheter une voiture d’occasion en France, y compris dans la franchise auto.

Il y a tout d’abord les grandes marques automobiles françaises, qui exploitent toutes des points de vente proposant à la fois des véhicules neufs mais également d’occasion. Car il s’agit de satisfaire une cible très large de clientèle.
Si certains ont le budget nécessaire pour se procurer une voiture neuve, c’est loin d’être le cas de la majorité et en France, 80% des ventes de voiture se font sur l’occasion.
Cela se vérifie dans nos rues, puisque durant l’année 2015, on comptait 1.9 million de véhicules neufs (de moins d’un an) sur les routes pour 5.5 millions d’occasion.
Le pouvoir d’achat ayant souffert ces dernières années, pas étonnant que le marché automobile du neuf en souffre. En moyenne, seulement une famille sur trente a la possibilité d’acquérir une voiture neuve. La moyenne de son prix s’élève à 22 000 euros alors que pour la seconde main, on n’atteint pas la barre des 15 000 euros, toujours en moyenne.

C’est sur ce marché porteur que se sont développées des enseignes proposant des modèles d’occasion, comme Aramisauto.com, qui écoule chaque année 30 000 véhicules (50% de neuf et 50% de seconde main). La particularité du réseau est d’assortir ses modèles d’une garantie de douze mois, afin de rassurer le client. Et pour abaisser ses coûts, une usine de reconditionnement a vu le jour dans la Drôme.

Mais il existe d’autres concepts et d’autres réseaux, dont certains ont choisi la franchise pour se développer, comme les agences automobilières…

Quelles sont les grandes marques d’agences automobilières ?

C’est le cas pour le concept de l’agence automobilière. De quoi s’agit-il au juste ? C’est tout simplement l’équivalent d’une agence immobilière appliquée à l’univers automobile.
Le concessionnaire ou le particulier souhaitant vendre sa voiture sans s’embarrasser des tâches administratives ni de trouver le bon client confie cette tâche à un agent spécialisé, qui réalise tout pour lui.
Cela va de l’établissement de la carte grise à la présentation optimale de la voiture (avec lustra, nettoyage, révision et réparations si nécessaire).
Le franchisé n’est rémunéré qu’en cas de réussite de la vente et chacun y trouve son compte. Le concept s’adresse à des personnes ne disposant pas du temps nécessaire pour s’occuper avec efficacité de la vente de leur voiture, qui trouvent là un moyen d’alléger leur planning mais également de faire des économies. Car l’agent en question connait bien le marché, il sait où passer son annonce et vers quelles cibles se tourner pour obtenir les meilleures conditions.

Parmi les nombreuses enseignes se déployant en franchise en France sur ce créneau, Ewigo, et TransakAuto occupent les premiers rangs, cherchant à ouvrir des agences dans toutes les régions.

Les concessionnaires ou le canal de vente classique

La montée des agences automobilières, de la vente sur Internet et d’autres canaux plus obscurs n’empêchent pas les concessionnaires traditionnels de tirer leur épingle du jeu. Ils ont l’avantage d’être installés depuis des années sur leur emplacement et s’occupent parfois de fournir des véhicules à des entreprises ou à des familles, de père en fils, depuis des années.
Autre point intéressant, ils sont adossés aux constructeurs automobiles et peuvent proposer une garantie constructeur 100% conforme et identique à ce qui se pratique dans le neuf. De plus, le maillage sans égal de la France permet aux automobilistes de trouver un garage à proximité, où qu’il soit, qu’il s’agisse de son domicile, de son lieu de travail ou de sa destination de vacances, y compris à l’étranger.

Depopass, système de certification de vente de voitures entre particuliers

Avec l’avènement d’Internet, les transactions entre particuliers ont pris un essor sans précédent. C’est pour sécuriser au maximum les vente de voitures que Depopass est né, à l’initiative de Romain Stutzmann.
Le système est à la fois simple, efficace et peu coûteux. Dans le cadre de la vente d’une voiture, le vendeur ne paie pas directement son acheteur, mais Depopass, qui joue le rôle d’intermédiaire. L’argent est donc simplement « déposé » et un code de paiement sécurisé est délivré par Internet. Au moment de la remise des clés, le vendeur est rémunéré seulement après avoir vérifié le code auprès de Depopass, qui effectue un virement bancaire une fois que les deux parties valident la transaction.

Franchiseur
Besoin de développer votre réseau ?
Accédez à l'Espace Franchiseurs
Filtres
Secteurs