Location automobile : des concepts pour tous les budgets

Dans l’histoire de l’automobile, depuis ses tout débuts, les constructeurs ont compris qu’il fallait créer autant de véhicules différents qu’il existe de cibles de clientèle. Car avec le fordisme, la taylorisation et la production de masse, la voiture, d’abord réservée à une élite fortunée, s’est répandue à travers toutes les classes sociales. Il en va de même pour l’activité de location automobile, un marché où la franchise est particulièrement présente : les candidats peuvent trouver des concepts accessibles à partir de 50 000 € d’apport personnel et d’autres nécessitant 200 000 €. Cela dépend, comme pour tout commerce, de l’emplacement de l’agence mais aussi du nombre de véhicules disponibles et du niveau d’assistance offert par le franchiseur. Vous pouvez comparer les niveaux de financement demandés par Ucar (une marque pionnière dans le low cost), ADA (spécialiste de la proximité), Sixt (200 000 véhicules disponibles dans le monde entier) ou We-Van (qui propose des vans et des véhicules différents, pour une location plaisir) ou bien encore d’autres grandes marques franchisées (ou succursalistes) pour vous faire une idée des fonds nécessaires en fonction des concepts.

Pourquoi rejoindre une franchise automobile dans la location ?

Tout simplement parce que le secteur est très porteur. En effet, les français passent progressivement de la propriété, telle qu’elle a été instituée aux débuts de la société de consommation, à un monde où le partage est de mise. D’où le succès d’Autolib à Paris et plus généralement de la location entre particuliers ou du co-voiturage.
D’ailleurs, qui sont les clients optant pour la location longue durée ? Il s’agit de personnes concernées par les valeurs environnementales qui ont compris les bénéfices en termes de maintenance, d’entretien et de tranquillité d’esprit, que ce système leur permet d’atteindre.

Location de véhicules - franchise We-van

Quelles marques sont disponibles à la location ?

Cela dépend de l’offre de chaque loueur. Mais en tout état de cause, le parc de chaque agence est par nature limité. Cependant, l’avantage de travailler en franchise est de pouvoir faire appel à une agence voisine issue du même groupe, afin de proposer aux clients la voiture correspondant à son envie du moment (cabriolet, grosse cylindrée, monospace...).

Que devient une voiture, une fois qu’elle a dépassé le kilométrage lui permettant d’être louée en agence, et racheter un véhicule chez un loueur est-il intéressant ? Il s’agit à l’évidence d’une très bonne formule pour l’acquéreur, qui a l’assurance de reprendre un véhicule parfaitement entretenu, encore jeune, dont le rapport qualité/prix est sans équivalent.

En faisant partie d’un réseau de franchise, l’adhérent peut bénéficier d’accords de reprises et d’achat de son parc de véhicules an niveau national, ce qui lui donne un avantage certain par rapport à une agence indépendante qui doit elle-même gérer le renouvellement de sa flotte.

Enfin, en entrant dans un grand groupe franchisé, l’entrepreneur a l’avantage d’épouser un modèle qui a fait ses preuves non seulement en France mais également à l’étranger, car la plupart des marques se déploient sur plusieurs continents.
Cela est de nature à rassurer le client, et dans le domaine du transport, la confiance est un élément-clé pour la réussite finale d’une entreprise.