Interview franchise Domidom

Entretien avec Damien Cacaret

Damien Cacaret - le

: Pouvez-vous nous présenter DOMIDOM?

Damien Cacaret : Boulogne, Paris, Toulouse, Bordeaux, Montpellier, Marseille, Lyon, Nantes… Depuis 2003, année de sa création, la société de services à la personne Domidom étend sa présence sur tout le territoire national et compte désormais 30 agences. Domidom s'est spécialisé dans les services d’aide et d’accompagnement à la personne au travers de 4 métiers :
- Aide aux personnes âgées : il s'agit de faciliter le retour à domicile des patients après une période d’hospitalisation. C' est le métier d’origine de Domidom qui est, aujourd’hui, un acteur majeur de ce secteur d’activité. La société est en outre partenaire des hôpitaux et cliniques, des mairies ainsi que des entreprises.
- Aide au ménage : Parce que la société et les mœurs évoluent, ce service concerne de plus en plus de foyers. Aujourd’hui les « actifs » ont besoin d’être très disponibles pour leur profession et ont aussi envie de préserver leur temps de loisirs. L’aide ménagère est une aide très utile pour concilier vie professionnelle et vie personnelle.
- Garde d’enfants à domicile : Tout au long de leur jeune âge, les enfants ont besoin des repères que leur apportent leur parent et leurs instituteurs. En proposant aux familles des personnes spécifiquement formées pour prendre le relais pendant leur absence, Domidom donne une dimension supplémentaire à la garde d’enfants.
- Entretien de l’habitat… extérieur et intérieur : L’homme toutes mains est le pendant de l’aide ménagère pour tous les petits travaux d’entretien de l’habitat ou du jardin. Domidom a créé cette activité pour offrir aux séniors des services très utiles réalisés par des intervenants en qui ils peuvent avoir toute confiance.

Chez Domidom, les clients ne sont pas confrontés à une simple plateforme téléphonique mais reçus dans de véritables « boutiques » ayant pignon sur rue. Là, ils rencontrent des professionnels soucieux de leur proposer la meilleure solution à leurs besoins et de les accompagner dans leurs démarches.

Que pouvez-vous nous dire du marché des services à la personne?

Le service à la personne est une activité en perpétuel développement.
Depuis la signature de la Convention nationale relative au développement des services à la personne par Jean-Louis Borloo, le gouvernement a mis en place les instruments de développement de ce nouveau secteur économique créateur d’emplois.
Dans ce cadre, l’Agence Nationale des Services à la Personne (ANSP) est chargée de promouvoir et de coordonner les enjeux de ces services. Il s'agit de rendre facile l'accès à des services de qualité, d'améliorer le statut et les conditions de travail des salariés du secteur, de structurer l'offre et de renforcer la qualité des services.
Les enseignes nationales contribuent à structurer le secteur et à permettre son développement. Enfin, si l'on veut citer quelques chiffres relatifs aux services à la personne, voici les plus révélateurs de ce marché:

- 11 milliards d’euros de chiffre d’affaires
- Triplement du marché en 3 ans prévu par l’Agence Nationale des Services à la Personne
- 72 % des personnes de plus de 65 ans font appel aux services d’aide à domicile

Quel est le profil du candidat à la franchise Domidom ?

Pour établir une véritable relation interactive et performante avec nos franchisés, nous souhaitons qu’ils partagent nos valeurs, qu’ils soient dynamiques et animés par la volonté de développement de l’enseigne Domidom et, biensur, qu’ils donnent la priorité absolue au service et à la qualité.

Quels sont les points forts de votre réseau ?

La franchise permet à l’entrepreneur de créer son entreprise en toute sérénité en adhérant à notre enseigne. Les avantages pour le franchisé sont multiples. Ils bénéficient tout d'abord de notre puissance commerciale (notoriété, visibilité, crédibilité…) et technique (savoir-faire reconnu). Nous leur fournissons également une assistance globale et leur présentons un état du marché national et local. Nos franchisés suivent également une formation complète de 4 semaines adaptable selon leurs compétences. Par la suite, nous leur proposons une formation continue en cours de contrat. Nous aidons également au recrutement des intervenants lors du lancement de l'agence. Enfin, les franchisés profitent de nos campagnes de communication nationales. Et nous les aidons pour la réalisation du plan marketing.

Où en êtes-vous du développement de votre enseigne? Pouvez-vous également nous parler de votre organisation en interne?

Il y a eu deux étapes. Au départ, nous nous occupions du retour à domicile des personnes ayant subi une hospitalisation. Cela concerne une personne sur cinq qui sortent d'un établissement de soins. Fin 2004, le plan Borloo ainsi que la demande de notre clientèle nous ont incités à élargir notre bouquet de prestations depuis l'auxiliaire de vie vers des métiers connexes, tels que l'aide ménagère ou la garde d'enfants. Ces derniers représentent aujourd'hui 40 % de notre activité. Il a fallu s'adapter et recruter du personnel compétent. C'est pourquoi, entre 2004 et 2005, nous avons connu une croissance de 150 % de notre masse salariale, puis de 92 % l'année suivante, pour atteindre 1.100 collaborateurs en CDI, soit 600 personnes en équivalent temps plein, sur 30 agences dans toute la France. La hausse du chiffre d'affaires a été proportionnelle : nous sommes passés de 2,4 millions d'euros en 2004 à 5,2 en 2006 et 13 millions prévus pour 2007. Toutefois, il faut réaliser que l'investissement est conséquent : l'équilibre de Domidom est donc prévu pour 2009 avec une cinquantaine d'agences.
Le plus délicat est d'arriver à maîtriser sa croissance. L'organisation en interne doit donc être optimale, quitte à faire machine arrière si certains choix se révèlent être mauvais. Dans notre cas, nous avons en plus la difficulté d'être sur un marché relativement nouveau. Ainsi, nous avons dû monter notre propre cahier des charges. Il a fallu se poser les bonnes questions : quelles sont les responsabilités du chef d'agence ? Que fait le siège ? Qui gère quoi ? Cela nous a conduit à mettre en place des zones régionales, avec des responsables chargés de soulager administrativement les agences, notamment sur la gestion de la paye. Nous apportons aussi un soutien administratif et juridique. Les agences peuvent ainsi se consacrer au travail de terrain avec leurs clients et salariés.
Les directeurs de zones sont mes bras droits en région. Ils encadrent les responsables d'agence, s'occupent de la formation, de l'intégration des nouvelles entités, gèrent leur développement... Cela me permet de me consacrer exclusivement à l'étude des nouvelles implantations, l'obtention des agréments et le recrutement des chefs d'agences. Ces zones servent réellement de relais entre le siège et le terrain.
Le développement des fonctions support est notre principal cheval de bataille. Aujourd'hui, on compte deux personnes aux ressources humaines, deux à la comptabilité, une personne en charge de la communication et du marketing et une autre qui s'occupe des relations avec les différentes caisses (d'assurance maladie ou autres). Nous souhaitons créer un vrai pôle social, de communication... Nous avons toujours utilisé des procédures claires mais le volume croissant d'activités oblige à être encore plus structuré. Le management doit être organisé car les agences ont besoin de personnes compétentes et surtout disponibles.

Quels sont vos objectifs de développement pour l’année 2008 ?

L'organisation actuelle nous permet de prévoir un développement soutenu avec sérénité. Les bases sont solides. Il nous reste à monter les pierres dessus. Le système étant mis en place, nous allons désormais duppliquer notre savoir. A terme, nous souhaitons couvrir tout le territoire national et continuer notre développement à l’étranger. Nous avons d’ores et déjà deux agences en Belgique et allons prochainement ouvrir une agence en Espagne et une autre en Allemagne.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

3 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)

Vous souhaitez devenir franchisé Domidom ?

Franchise Domidom
Domidom

Services à la personne - multi-services - Confort et bien-être

Apport 50 000 €

Intéressé par le secteur franchise ménage repassage ?
Pour devenir franchisé Domidom il faut un apport personnel de 50 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise service à la personne et les franchises du secteur Services aux particuliers.

Interviews

Actualités