Lucrativité de la revente d'une franchise

Bonjour, J'ai le choix d'exporter un concept de fast food français au Royaume Uni en ouvrant une unité en franchise ou de créer en France un autre concept qui a déjà fait ses preuves a l' étranger, je serait donc importateur et créateur du concept avec des unités en succursales en France. Les deux concepts ont autant de chances de réussir et sont très porteurs en terme d'avenir. Admettons dans les deux cas que plusieurs unités soient ouverte et fonctionnent bien.

N'est-il pas plus lucratif, selon vous,  de revendre un réseau et concept qui m'appartiennent que de revendre des unités créées en tant que franchisé? Merci Walid B

Lucrativité de la revente d'une franchise : La réponse de Laurent Delafontaine

 

Permettez-moi tout d'abord de souligner votre enthousiasme et votre assurance !

Pour répondre directement, et sur la base du mémento fiscal Lefebvre, la valorisation d'une entreprise est supérieure pour un réseau en succursale qu'en franchise, dans l'hypothèse évidente des mêmes niveaux de résultats (CA, EBE et résultat avant impôt).

Cependant, et si je lis bien votre question, vous seriez "master franchisé" du concept importé en France et non le créateur. Il conviendra donc de nuancer votre capacité à la revente de ce réseau à terme, car si les fonds de commerce vous appartiendront, cela ne sera pas le cas des éléments de propriété intellectuelles (logo, baseline,...). Cette dernière remarque vaut aussi pour votre éventuelle future franchise au Royaume Uni.

Je vous recommande plutôt de bien juger de la valeur ajoutée des deux concepts, le potentiel et la capacité de développement dans le temps. Par exemple, le fast food à la française n'est pas vraiment nouveau en GB et la concurrence y est très vive.

Bon courage dans votre choix.

Bien cordialement.

Laurent Delafontaine

Associé fondateur 

AXE RESEAUX