Magasins de chocolat : l’envers du décor

Une précision en préambule, quand on parle d’ « envers du décor », on n’y attache en aucune façon de connotation péjorative. Il s’agit simplement ici d’informer les lecteurs de la manière dont un magasin fonctionne, ce qui peut toujours être intéressant pour les personnes souhaitant ouvrir leur propre chocolaterie

La centrale d’achat

Comme c’est le cas pour la plupart des réseaux de franchise, s’affilier à une marque ne permet pas seulement d’avoir le droit de poser le nom de l’enseigne sur sa devanture, mais donne également accès à de nombreux autres points. Nous en avons évoqué certains (la formation initiale…) mais il reste le nerf de la guerre : les produits eux-mêmes. Là encore, la franchise facilite grandement la vie du commerçant, en proposant l’accès à une centrale d’achat et de fabrication, garantissant des produits de qualité, livrés en temps et en heure, tous estampillés de la marque du concept. Cela permet de rassurer le client, qui a tendance à faire confiance à un nom connu plutôt qu’à une marque qui n’aurait pas fait ses preuves.

Etre affilié à une centrale d’achat d’envergure nationale, voire internationale, est également un moyen d’obtenir des prix intéressants. Car en fournissant ses produits à des dizaines, voire des centaines de points de vente, les prix s’en ressentent en connaissant de fortes chutes. En effet, cela ne coûte pas le même tarif de fabriquer des chocolats en petite quantité, qu’en grande masse : si le coût des machines est le même, celles-ci produisent un bien meilleur rendement et cela se répercute sur le prix, tant celui auquel le commerçant se procure ses denrées, que le prix affiché en magasin. Conséquence : de bons produits à prix serrés, soit l’assurance d’une clientèle satisfaite, pouvant revenir en magasin pour se faire plaisir... ou faire plaisir à autrui.

Où visiter une chocolaterie ?

Se lancer dans un commerce nécessite d’absolument tout savoir de son métier. Non seulement en termes de techniques de vente mais également par rapport à la connaissance des produits eux-mêmes. D’ailleurs, un célèbre dicton ne dit-il pas qu’on ne vend bien que ce que l’on connaît ? C’est pourquoi là encore, s’affilier à une franchise représente un grand avantage : les réseaux produisent pour la plupart en interne leurs produits, et possèdent des unités de fabrication qu’on peut tout à fait visiter.

D’ailleurs, dans le cadre de la formation initiale, les candidats à la franchise sont bien souvent conviés à se rendre dans les usines de fabrication, afin de se rendre compte de tout le cheminement des chocolats depuis leur arrivée, brut de brut, sous forme de cacao pur, jusqu’à leur sortie, en ballotins prêts à être vendus.
Comment visiter une chocolaterie ? Il suffit de demander à son franchiseur, qui se fera un plaisir de montrer à son adhérent l’envers du décor, qu’il s’agisse d’une usine, d’un atelier de production ou d’une simple cuisine, pour les réseaux naissants, encore à taille humaine.

Les opérations saisonnières

Faire partie d’une franchise permet non seulement d’être formé et d’obtenir des produits à bas prix (comme nous venons de le voir plus haut) mais cela donne également droit à des opérations promotionnelles et saisonnières, à même d’attirer les clients en boutique tout au long de l’année.
Car s’il est vrai que le chocolat connaît deux grands pics d’activité en avril (Pâques, ses lapins et ses cloches…) et en décembre (Noël, ses cadeaux et ses illuminations…), les franchises ont fait en sorte de créer des opérations promotionnelles tout au long de l’année.

Ainsi, les festivités débutent avec les galettes de janvier, puis vient la Saint-Valentin du 14 février, précédant la chandeleur de mars… Après Pâques, c’est au tour des Fêtes de se lancer (celle des Mères, des Pères, des Grands-Mères… et bientôt des Grands-Pères ?) et en juin survient la fête de Maîtresses. Après l’été, c’est au tour de Halloween de prendre place, préparant le terrain pour le bouquet final de Noël. A chaque fois, c’est l’occasion pour les magasins d’afficher des promotions temporaires, en lien avec ces fêtes, et cela permet d’attirer de nombreux clients en magasin, lissant l’activité tout au long de l’année.

Franchiseur
Besoin de développer votre réseau ?
Accédez à l'Espace Franchiseurs
Filtres
Secteurs