L’histoire de la chocolaterie en franchise

Au départ, le chocolat est un arôme exotique venu d’Afrique. Son goût exceptionnel et son mariage idéal avec des compléments (comme le sucre) l’ont propulsé en tête des desserts les plus demandés, qu’on le consomme à la maison, au restaurant ou en magasin. La franchise a senti le potentiel qui existait dans ce produit qui plaît à tous dans le monde entier, et des points de vente spécialisés ont éclos, proposant des chocolats à une clientèle exigeante ou à la recherche d’un petit cadeau, y compris pour les entreprises en fin d’année par exemple...

Des concepts pour tous les budgets

Les franchises de chocolaterie se sont déployées depuis le tout début des commerces en réseau. Car c’est comme bien souvent par l’alimentaire que l’aventure a commencé. En effet, les hommes ont bien évidemment tous besoin de se nourrir, et quand on peut allier besoin et plaisir, pourquoi se priver ? C’est pourquoi on trouve à tous les coins de rue des boutiques vendant des chocolats, qui se déploient sous forme de franchises. Certaines s’adressent à des adeptes, quand d’autres sont plus grand public, en fonction de leur emplacement et du maillage existant. Leur ticket d’entrée varie en fonction du concept de chocolaterie et de la clientèle visée.

Focus produit sur le chocolat

La France fait partie des nations consommant le plus de chocolat par tête et par année, à tel point qu’un salon dédié à ce produit de grande consommation est organisé chaque année à Paris. Y viennent plus de 40 000 visiteurs tous les ans et de 30 exposants à sa naissance (en 1994), on est passé aujourd’hui à près de 200, qui occupent deux étages d’un grand hall de la porte de Versailles. Mais d’où vient ce produit à la saveur inégalée ? Qui produit la fève de cacao ? Où est-elle transformée et par qui ? Toutes les réponses se trouvent dans notre dossier consacré à l’or noir, le vrai !

Les différents types de magasins où l’on trouve des chocolats

On trouve autant de types de magasins vendant du chocolat qu’il existe de variétés de produits. C’est dire le nombre de concepts qui existent. Il est par exemple possible de se procurer du chocolat dans des grandes surfaces, où des rayons dédiés font la part belle aux tablettes, au cacao en poudre (consommé quotidiennement par nos chères têtes blondes). Comment ne pas citer nos pâtisseries, qui rivalisent d’ingéniosité et de savoir faire pour proposer les meilleurs gâteaux au chocolat possible…

Plus anecdotique, on trouve aussi des chocolats à toute heure du jour et de la nuit dans tous les distributeurs automatiques dignes de ce nom, qu’ils soient placés sur la voie publique ou dans les entreprises. Les vrais amateurs se rendront de préférence dans des boutiques spécialisées, chez les De Neuville (en centre ville) ou Réauté Chocolat (grandes surfaces de périphérie). Les consommateurs occasionnels quant à eux peuvent aller dans des terminaux de cuisson (type La Mie Câline), qui proposent tous des produits chocolatés adaptés à tous les goûts.N’oublions pas les biscuiteries (dont Délices Lamarque) ou encore les glaciers (Amorino)…, dont les pots de glace demeurent des best sellers.

Franchiseur
Besoin de développer votre réseau ?
Accédez à l'Espace Franchiseurs
Filtres
Secteurs