Immobilier : les métiers connexes en franchise

Sur le secteur immobilier, vous pouvez entreprendre en franchise sur des métiers connexes. Il existe en effet des alternatives au métier d’agent immobilier. Selon La FNAIM (Fédération nationale de l’immobilier), on trouve treize métiers qui constituent une complémentarité professionnelle pour répondre aux besoins des consommateurs et des entreprises.

Parmi eux, certains se développent en franchise, offrant de belles perspectives de croissance aux candidats à la franchise sur des marchés de niche ou des secteurs porteurs.

Le diagnostic immobilier

Il existe un nombre croissant de diagnostiques obligatoires à réaliser lorsqu’on souhaite vendre ou acheter un bien. Lancé à la fin des années 1990, à l’occasion de la création de la loi Carrez (mesurage de superficie), le métier de diagnostiqueur immobilier est une composante à part entière du secteur de l’immobilier. La mission de ces derniers est donc d’effectuer des diagnostics comme le DPE (diagnostic de performance énergétique), la recherche de radon (gaz radioactif naturel) ou encore des mérules (champignons responsables de la destruction des charpentes). Ils peuvent également contrôler les installations électriques et de gaz. Alors qu’il s’est déjà bien développé, le métier devrait encore s’étoffer avec l’arrivée prévisible de nouveaux diagnostics qui risquent de voir le jour avec les lois anti-bruit et qualité de l’air intérieur. Quelques grands enseignes interviennent en franchise sur ce secteur, à l’instar d’Agenda Diagnostic, Arliane Diagnostic Immobilier, Defim ou encore Diagamter. Pour se lancer sur ce métier en franchise, les futurs diagnostiqueurs doivent suivre des formations d’une durée d’un à cinq jours selon les diagnostics et les organismes. Pour se former à l’ensemble des diagnostics techniques, il faut compter deux à trois mois environ.

Le secteur semble porteur puisque de nouveaux diagnostics obligatoires risquent de voir le jour avec les lois anti-bruit et qualité de l’air intérieur.

Le home staging

Rendu populaire par l’animateur de télévision Stéphane Plaza, qui utilise cette méthode au sein de son propre réseau d’agences immobilières, le home staging consiste à ranger, nettoyer, dépersonnaliser, équiper, repeindre et même meubler un logement vide pour aider les éventuels acquéreurs à s'y projeter. En deux mots, il s’agit de mettre en valeur un bien pour faciliter sa vente ou sa location. Inventé aux Etats-Unis dans les années 1970, le home staging, ou marketing décoratif, est de plus en plus utilisé dans un contexte où les délais de vente se sont considérablement rallongés en France. Car, à moindre frais, grâce au home staging, les vendeurs peuvent espérer se séparer de leur bien plus rapidement. Si certaines enseignes proposent des home staging virtuels grâce à des logiciels 3D, des réseaux de franchise se sont spécialisés en home staging. C’est le cas d’Avéo qui a vu le jour en 2008 en France. L’enseigne promet à ses clients faisant appel à ses services une vente en 35 jours en moyenne contre 127 sans prestation de home staging. Le réseau, qui compte près de 40 implantations en France, va jusqu’à garantir la vente en trois mois.

L’administration de biens

On appelle administrateur de biens, la personne chargée de la gestion locative de biens immobiliers (logements, bureaux, commerces…) pour le compte des propriétaires souhaitant déléguer ce service. Pour mener à bien cette mission, l’administrateur de bien doit détenir un mandat écrit de ses clients. Lorsqu’il détient ce mandat, il peut rédiger le bail commercial et en assurer la sécurité juridique, réaliser l’état des lieux, encaisser les loyers, délivrer les quittances et faire exécuter les réparations éventuellement nécessaires. Il doit également satisfaire la demande de logements des locataires. Tout comme l’agent immobilier, l’administrateur de biens doit se conformer aux règles de la loi Hoguet. Le montant des honoraires de l’administrateur de biens est libre et déterminé au moment de la signature du mandat.

La promotion immobilière

La promotion immobilière consiste à monter des opérations immobilières de bureaux ou de logements. Les missions du promoteur immobilier sont multiples. Il doit ainsi rechercher des terrains, définir la réalisation, analyser les plans élaborés par les architectes et réaliser les dossiers d'appels d'offres afin de trouver les entreprises chargées de construire les futurs bâtiments. Une fois toutes ces missions remplies, le promoteur immobilier doit commercialiser ses programmes, c’est-à-dire trouver les acheteurs ou les locataires de ses logements ou de ses bureaux. Il existe en franchise quelques réseaux dédiés dont Argo qui s’est spécialisée dans la promotion immobilière à caractère social.

Le syndic de copropriété

Le syndic de copropriété prend en charge l’administration d’un immeuble et des équipements collectifs pour les comptes des copropriétaires. A ce titre, le syndic de copropriété doit faire respecter le règlement de copropriété et exécuter les décisions de l’assemblée générale. Par ailleurs, il doit également accomplir tous les actes nécessaires à la bonne conservation de la copropriété. De plus en plus de réseaux immobiliers de franchise proposent cette prestation de service, qui apporte un revenu complémentaire récurrent.

Franchiseur
Besoin de développer votre réseau ?
Accédez à l'Espace Franchiseurs
Filtres
Secteurs