Comment ouvrir une agence immobilière en franchise ?

Si la franchise est ouverte à tous les profils, dans l’immobilier, qui est une profession réglementée, il faut posséder une carte professionnelle pour pouvoir exercer. Cette dernière peut s’obtenir de différentes manières. Pour ouvrir une agence immobilière en franchise, il faut donc, avant de choisir son franchise, s’assurer de pouvoir obtenir ce précieux sésame.

L’immobilier, une profession réglementée

La profession d'agent immobilier est une activité commerciale réglementée. Pour l’exercer, il est nécessaire d’être immatriculé au registre du commerce et des sociétés et de posséder une carte professionnelle. Depuis le 1er juillet 2015, il existe quatre cartes professionnelles : " transactions sur immeubles et fonds de commerce ", " gestion immobilière ", "syndic" et " marchand de listes ". Ces cartes sont attribuées pour une durée de trois ans par les Chambres de Commerce et d’Industrie territoriales.

Pour obtenir la carte professionnelle, il faut être titulaire :

  • d'un diplôme délivré par l'Etat ou au nom de l'Etat, d'un niveau égal ou supérieur à trois années d'études supérieures après le baccalauréat et sanctionnant des études juridiques, économiques ou commerciales

ou :

  • d'un diplôme ou un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles d'un niveau équivalent (niveau II) et sanctionnant des études de même nature

ou :

  • du brevet de technicien supérieur professions immobilières

ou :

  • d'un diplôme de l'institut d'études économiques et juridiques appliquées à la construction et à l'habitation.

Une personne peut également demander la carte professionnelle si elle justifie d’une aptitude professionnelle et si elle remplit cumulativement les conditions suivantes :

être titulaire soit d'un baccalauréat, soit d'un diplôme ou d'un titre inscrit au répertoire national des certifications professionnelles d'un niveau équivalent (niveau IV) et sanctionnant des études juridiques, économiques ou commerciales ;
avoir occupé pendant au moins trois ans un emploi subordonné, à temps plein ou équivalent à temps partiel, se rattachant à une activité mentionnée à l'article 1er de la loi du 2 janvier 1970.

Pour exercer, l'agent immobilier doit également contracter une assurance de responsabilité civile professionnelle auprès d'une société d'assurance ou d'un assureur agréé et justifier de son inscription au registre du commerce et des sociétés.

La Loi Hoguet

La loi dite Hoguet, du nom du député qui l’a proposée et rédigée, n° 70-9 du 2 janvier 1970 réglementant les conditions d'exercice des activités relatives à certaines opérations portant sur les immeubles et les fonds de commerce, régit l'activité immobilière en France.

Cette loi oblige les agents immobiliers à détenir une assurance de responsabilité civile et une carte professionnelle. Elle stipule que les agents immobiliers ne doivent recevoir une commission immobilière que pour les opérations effectivement conclues entre les parties qui ont été rapprochées par l’agent immobilier, via un mandat. Elle les oblige également à tenir un répertoire des mandats de transaction ou de gestion et un mandat préalable à toute action d’entremise, à donner un reçu pour les sommes versées et, enfin, à respecter les diverses obligations relatives à la tenue de l’agence et de ses succursales ainsi que du personnel.

La Carte professionnelle

La carte professionnelle Transaction, Gestion ou Syndic est délivrée tous les 3 ans, et non 10 ans comme auparavant. Le numéro de la carte professionnelle et son lieu de délivrance doivent figurer sur tous les documents professionnels, contrats et correspondances. La carte professionnelle d'agent immobilier est délivrée par la chambre de commerce et d'industrie (CCI) territoriale. Pour l’obtenir, il faut répondre à certaines obligations (voir plus haut L’immobilier, une profession réglementée).

La VAE dans l’immobilier

Le dispositif de la VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) permet à une personne de faire valoir son expérience et éventuellement la formation initiale ou continue - qu’elle a reçue dans un domaine correspondant au diplôme qu’elle souhaite obtenir - pour obtenir un diplôme reconnu par l’État. Cette certification qui peut être un diplôme, un titre ou un certificat de qualification professionnelle doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP). Dans les faits, toute personne prouvant une expérience minimale de 3 ans dans un domaine d’activité peut entrer dans une procédure de VAE. Pour cela, il faut se présenter au rectorat avant de constituer un dossier. La personne passe ensuite devant un jury composé d’enseignants et de professionnels.

Comment choisir son réseau de franchise immobilière ?

Il existe selon la Fédération française de la franchise quelque 56 réseaux de franchise dans l’immobilier. Pour choisir celui avec lequel vous allez décider de vous lancer, il est nécessaire de vous poser les bonnes questions. Ainsi, vous devez vous assurer que votre franchiseur vous propose un concept original, qu’il fait régulièrement évoluer pour rester compétitif. Il faut absolument demander aux enseignes rencontrées comment elles transmettent leur savoir-faire. La durée de la formation est un élément assez révélateur et, généralement, dans l’immobilier, elle est plutôt longue. Vous devez également interroger les réseaux sur le processus d’accompagnement des franchisés mis en place. Vous pouvez également tout à fait rencontrer des franchisés déjà installés (leurs coordonnées doivent être indiquées dans le DIP). Eux-seuls pourront vous donner la réalité du terrain. Enfin, n’hésitez pas à étudier de près les chiffres communiqués par le franchiseur, si besoin à l’aide d’un expert. Il faut savoir que certains réseaux proposent à leurs futurs membres d’effectuer des journées « découverte ». C’est un bon moyen de s’immerger au coeur d’une enseigne et de vérifier que le domaine d’activité et l’ambiance du réseau vous conviennent.

Quel profil pour ouvrir une agence immobilière en franchise

Il existe autant de profils que d’agents immobiliers ! Ces derniers ont quand même des compétences et des aptitudes communes. Ainsi, un agent immobilier compétent doit connaître les bases de son métier. Il doit maîtriser les techniques de ventes et les aspects juridiques et réglementaires. Il doit également être au fait de son marché local et garder un œil sur le marché national.

Un bon agent immobilier doit également être motivé et faire preuve de pugnacité. Il doit avoir un grand sens de l’écoute pour accompagner au mieux ses clients. Il doit aussi avoir un bon sens de la négociation, voire de la diplomatie.

Les réseaux de franchise recherchent avant tout des franchisés capables de faire manager une équipe, dotés de capacité de gestion et ayant un très fort tempérament commercial.

Combien ça coûte d’ouvrir une agence immobilière en franchise ?

Pour rejoindre un réseau de franchise immobilier , les candidats à la franchise doivent posséder un apport personnel compris entre 20 000 et pour 75 000 euros selon les réseaux pour un investissement global qui peut d’élever jusqu’à 160 000 euros. Les conditions d’accès varient en fonction des réseaux, de leur notoriété ou encore de degré d’assistance et d’accompagnement qu’ils proposent.