Devenir franchisé dans le secteur du vin

Bonjour, Je voudrais reprendre une franchise d'une cave à vin, Nicolas ou Les Domaines qui Montent, etc Mon profil est très bon, formation hotelière et viti oeno, entrepreneur importateur de vin en Allemagne et gérant d'un Château à Bordeaux puis dernièrement responsable commercial en Vin. Je suis fan de l'entreprenariat et je voudrais créer ma cave à 47 ans. Les fourchettes globales de revenus sont vastes et je voudrais savoir à quelle rémunération je peux prétendre avec une cave? L'apport des fonds propre est de 50.000 euros. Est-ce que je peux les faire financer par une banque en totalité ou que partiellement ? Merci pour votre réponse. Cordialement Kurt

Devenir franchisé dans le secteur du vin : La réponse de Eric Luc

Bonjour,

Félicitations pour votre projet !

Il est délicat d’énoncer un niveau de rémunération moyen qui soit une vérité générale. Beaucoup d’éléments entrent en considération tels que les choix sociaux, fiscaux juridiques que vous ferez et qui impacteront votre rémunération. De plus, le succès d’un commerce dépend de nombreuses variables qui diffèrent fortement d’une entreprise à une autre. La réputation de l’enseigne, la qualité de la zone de chalandise, la taille, la visibilité, et l’accessibilité du point de vente, ou encore votre implication au sein du commerce sont autant de facteurs déterminants de votre réussite.

Car le lancement d’une entreprise est souvent un moment épineux pour la situation personnelle de l’entrepreneur, Pôle Emploi a mis en place de nombreux dispositif pour aider les créateurs d’entreprise (ACCRE, ARCE, NACRE) à passer la phase de lancement. Rapprochez-vous de votre agence pour obtenir plus de renseignements.

En tant qu’entrepreneur indépendant, vous serez responsable de vos investissements.

Avant de démarrer votre affaire, vous allez déterminer vos besoins financiers en matière d’investissements (mobilier, matériel, droit d’entrée, pas de porte, …) et de besoin en fonds de roulement (achats de stocks, loyer avant ouverture, coût d’embauche, votre rémunération, …)

Au vu de ces éléments, il vous faudra évaluer le montant que vous allez financer par vos propres moyens (apport personnel) et les emprunts que vous devrez contracter auprès des établissements bancaires.

Ceux-ci peuvent vous demander une caution personnelle qui sera alors un engagement sur votre patrimoine propre.

Les banques financent généralement les actifs ayant une valeur marchande, c'est-à-dire la partie matérielle des investissements (mobilier, machines et équipements, etc), ainsi que le stock de produits, sauf si celui-ci présente des caractéristiques particulières (périssable, produits spécifiques, etc).

Il est assez rare que les banques financent le reste du projet, à savoir le droit d’entrée, le  BFR (hors stock), etc.

Afin de vous aider dans votre réflexion, nous vous conseillons de prendre contact avec un expert-comptable qui analysera tous ces éléments au vu de votre situation personnelle et vous conseillera en conséquence.

Cordialement,

Éric LUC

Directeur des Relations Extérieures FIDUCIAL
Expert-comptable
Membre du Collège des Experts de la Fédération Française de la Franchise