Dossiers de la franchise

Comment financer son projet de franchise ?

Publié par , le

S’installer en franchise a un coût, variable selon les réseaux. Il faut en effet financer le droit d’entrée, les royalties, mais aussi et surtout son emplacement, son stock, son besoin en fonds de roulement, le salaire de ses équipes…

Comment financer son projet de franchise ?En 2016, dans l’enquête dédiée à la franchise menée par la Banque Populaire et la Fédération française de la franchise, il apparaissait que 34% franchisés investissaient moins de 50 000 euros pour leur installation en franchise, 17% entre 50 et 100 000 euros, 19% entre 100 et 200 000 euros, puis 19% entre 200 et 500 000 euros et, enfin, seuls 10% des franchisés ont consacré plus de 500 000 euros pour ouvrir leur franchise.

La franchise, un mode d’entreprenariat coûteux ?

En 2016, 34% des franchisés trouvaient que la franchise était trop coûteuse et 22% estimaient ne pas avoir assez d’argent pour se lancer. Pour s’installer en franchise, les franchisés ont recours à différents modes de financement. Certains misent uniquement sur leurs fonds propres quand ils le peuvent. La plupart des temps, les candidats font quand même appel à un emprunt bancaire classique mais d’autres sources sont également exploitées comme le prêt Nacre ou encore le prêt d’honneur…

L’apport personnel en franchise, un élément incontournable

On ne peut pas créer sa franchise sans apporter un peu d’argent personnel. Il faut en effet savoir que les banques attendent des futurs franchisés un investissement d’ordre personnel. Ainsi, cet apport, qui n’est donc pas financé par la banque, doit représenter au minimum 30% du montant global de l’investissement. Pour booster son apport personnel, en plus de son épargne, le porteur de projet peut solliciter son entourage proche ainsi que ses amis les plus fidèles. Les prêts à taux zéro sont également considérés comme étant un apport personnel. On en dénombre plusieurs qui sont délivrés par des organismes nationaux ou régionaux. On peut citer le prêt Nacre ou l’Arce. Les candidats à la franchise peuvent également faire appel à des prêts d’honneur qui sont versés par des organismes tels que Réseau Entreprendre ou Initiative France.

En 2016, deux tiers (66%) des franchisés interrogés estimaient que le fait d’être franchisé a favorisé l’octroi de leur crédit. Près de 6 franchisés installés sur 10 ont emprunté un montant compris entre 100 et 500 000 euros. Le montant moyen emprunté s’élève à 238 000 euros. Il faut noter que de nombreuses enseignes nouent des partenariats avec le monde bancaire, ce qui permet de faciliter le financement des projets des franchisés. Renseignez-vous auprès de votre futur franchiseur !

Les alternatives à l’emprunt bancaire

Quand les franchisés essuient un refus de la part des banquiers, tout n’est pas perdu. En effet, il existe des solutions alternatives. Si le Prêt à la Création d’Entreprise accordé Bpifrance a disparu, il a été remplacé par une garantie des prêts accordés aux entreprises de moins de 3 ans. Bpifrance garantit ainsi sous certaines conditions jusqu’à 200.000 euros de prêts destinés à financer des projets de créations ou de TPE/PME de moins de 3 ans (investissements matériels et immatériels, achat de fonds de commerce, besoin en fonds de roulement …). Cette garantie peut couvrir jusqu’à 70% du financement. Dans d’autres cas, les franchiseurs mettent eux-mêmes la main au porte-monnaie en aidant le franchisé à augmenter son capital. Certains réseaux ont même décidé de mettre en place des structures de financement internes.

Télécharger

Livre blanc franchise

Télécharger gratuitement le livre blanc (édition 2017) qui vous expliquera la franchise étape par étape et vous donnera toutes les clés pour réussir votre projet.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3/5 basée sur 4 votants