Dossiers de la franchise

Créer son entreprise en franchise dans un secteur porteur

le

création de franchise dans un secteur porteur

Lancer son entreprise en franchise permet de réduire les risques de la création d’une entreprise. Encore faut-il prendre un certain nombre de précautions et s’informer sur les secteurs d’activité qui permettent de se faire une place sur le marché. Les réseaux qui se développent .

Le monde de la franchise n’est pas isolé dans l’univers du commerce et de la consommation. Il est évident qu’il répond aux mêmes règles et critères du marché, dans son ensemble. Succursalisme, commerce isolé, partenariat, franchise… toutes les formes de l’entreprenariat suivent, subissent, les tendances générales de la consommation.
Cependant, les statistiques, profession par profession, montrent que les résultats des entreprises franchisées sont supérieurs, de façons très significatives, aux chiffres des indépendants d’un même secteur. Un franchisé est mieux armé pour résister à une crise passagère et plus dynamique sur un marché concurrentiel.

La règle d’or est de bien garder à l’esprit que ce sont les consommateurs qui font le succès d’une entreprise. Une franchise qui ne communique pas vers les consommateurs ne remplit pas son contrat vis à vis des franchisés.

La franchise comme outil de modernisation du commerce

La franchise a toujours été un outil de modernisation et de dynamisation du commerce. Les réseaux qui réussissent sont ceux qui ont su apporter une amélioration des services, des produits proposés, un meilleur ratio qualité / produit… en adéquation avec l’attente du consommateur.
Les réseaux de coiffure ont intégré des formations, une sensibilité plus « mode » dans leurs prestations, ont amélioré l’image de la profession, ceux de l’immobilier ont professionnalisé un secteur qui ne jouissait pas d’une bonne image, les enseignes de prêt-à-porter ont su créer une image pérenne à leur marque, l’hôtellerie, une meilleure segmentation du marché. La liste est longue.
Structurer une activité permet non seulement aux entrepreneurs de mieux rentabiliser leurs investissements et leur travail, mais bénéficie également au consommateur : garantie, service après vente, amélioration des services, des produits…

Aujourd’hui, c’est essentiellement dans les services que les performances sont les plus visibles. Encore une fois, les nouveaux réseaux modernisent des secteurs encore « artisanaux ». C’est vérifiable pour le travail et les services à domicile, le soutien scolaire, l’expertise immobilière, l’assistance informatique, la recherche de crédits… Notons également que l’organisation des réseaux limite le recours aux méthodes peu légales (prestations non déclarées). Cet élément est loin d’être anodin, puisque de nombreux artisans ont vu leur entreprise ruinée faute de déclarations authentiques. Le fisc fait partie des éléments à prendre en compte lors de la création d’une entreprise !!! Et les fraudeurs prennent plus de risques que les honnêtes commerçants. La franchise a su défendre les « bonnes valeurs » pour pérenniser les entreprises.
Rappelons, à titre d’exemple, que dans le secteur des cours particuliers, plus de 80 % des prestations n’étaient pas déclarées… Les risques sont nombreux : redressement fiscal, accident du travail, recours des travailleurs non déclarés…

La franchise intéresse les groupes financiers

L’analyse du monde de la franchise montre que son développement est suivi de près par les groupes financiers. Optique, immobilier, prêt-à-porter ont fait l’objet de reprises par des groupes financiers importants. Les grands réseaux appartiennent souvent à ces institutions. Axa chez Afflelou, Nexity chez Century 21 et Guy Hoquet , Avis Immobilier appartient à une filiale du Crédit Mutuel…
Ceci démontre, s’il en était besoin que la franchise est un levier financier puissant.

Privilégier les réseaux structurés

Autre élément d’appréciation de la qualité d’une enseigne : le savoir-faire et son mode de transmission. Pour ceux qui militent pour une « franchise peu contraignante », rappelons que les franchises mondialement connues démontrent que la rigueur, la pugnacité dans le respect des normes portent leurs fruits. Speedy , McDo, Elephant Bleu, 5 à Sec , Yves Rocher, Dessange, ne dérogent pas à leurs règles. Les réseaux moins stricts traversent rarement les frontières et ont également du mal à s’imposer sur le territoire national.
Les candidats à la franchise ambitieux ont donc une bonne carte à jouer en rejoignant des enseignes structurées, même si elles sont récentes.

Les secteurs émergeants

Longtemps cantonnée dans le monde du « retail », la franchise connaît, depuis quelques années, un essor rapide grâce aux créations de réseaux dans les services aux particuliers et aux entreprises. Quasiment toutes les activités y sont aujourd’hui représentées.

Le secteur des Services aux particuliers

Dans le domaine des services aux particuliers, certaines activités sont soutenues par l’Etat. L’aide à domicile ( Adhap Services ), le ménage, le soutien scolaire ainsi que l’expertise immobilière (EDM) bénéficient, à différents titres de l’aide gouvernementale. Poussés par le mode de vie, la pyramide des ages, ces enseignes se développent rapidement et les franchisés réalisent souvent d’excellent scores financiers.
Attention toutefois que les portes des subventions ne se ferment pas subitement.
Le courtage en crédits ( In&Fi ) et défiscalisation fait aussi partie des créneaux qui montent. Le consommateur sollicite de plus en plus des spécialistes pour le conseiller et l’aider dans ces domaines spécifiques. C’est une nouveauté dans l’Hexagone, alors que dans les pays anglo-saxons, il s’agit d’une habitude encrée depuis longtemps.
Dans le domaine des nouveautés, le courtage en travaux permet de rassurer le consommateur et d’organiser une profession dont l’image est encore défaillante. La encore, la franchise, avec des enseignes comme Activ’Travaux , Illico Travaux ou Help Confort tend à structurer une profession. Signe des temps, un fond d’investissement a pris une participation dans ce jeune réseau !
Parmi les enseignes de services qui modernisent un secteur d’activité, Distinxion Automobile offre tous les services des grandes concessions automobiles, sur le marché du véhicule d’occasion.

Les candidats à la franchise dans ces secteurs se doivent naturellement d’aimer leur futur métier, de se sentir proche de l’activité qu’ils vont exercer. Mais ils doivent bien être conscient que la réussite de leur entreprise résidera le plus souvent dans leur capacité, voire dans leur talent de commercial. Il ne suffit pas d’aimer aider les autres pour créer une entreprise d’assistance aux personnes. Il faut également être capable de démarcher les clients, de négocier des contrats… Et rares sont les personnes qui excellent dans les deux métiers.

Le secteur des Services aux entreprises

Les entreprises françaises ont mis longtemps à externaliser certaines taches. Habitude bien ancrée dans les entreprises anglo-saxonnes, ce phénomène se développe en France depuis quelques années.
Les missions proposées sont liées à l’amélioration de l’organisation d’un département : réduction des coûts, recrutement, développement commercial, sous-traitance informatique, formation, coatching, rénovation et entretien des flottes de véhicules ( Bell Auto ), nettoyage… La encore, tous les métiers, du recrutement à la publicité, en passant par l’organisation et la formation sont représentés par des réseaux de franchise.
Il existe de nombreuses opportunités dans ce domaine des services aux entreprises, notamment pour les anciens salariés qui souhaitent se lancer. Excellents techniciens, ils disposent en général du savoir-faire technique et commercial. Soulignons qu’ils devront également avoir un profil commercial et être de bons managers d’équipe.

Autres secteurs

Ne négligeons pas les activités plus « traditionnelles » telles que la restauration, et la mode. Certaines enseignes de restauration innovent en proposant des concepts qui dynamisent le secteur. Les Restaurants La Boucherie ont créé un concept de restauration rapide à l’italienne. La restauration rapide à base de pâtes fraîches à emporter connaît également un succès certain. Dans la mode, on peut citer Lollipops. Les créateurs de cette enseigne ont su imposer leurs accessoires de mode sur un marché essoufflé. Ils ont non seulement conquis les consommatrices françaises, mais aussi les pays étrangers. Une belle réussite qui mérite d’être soulignée.

Conclusion : comment bien choisir un secteur d'activité rentable ?

Le monde de la franchise n’est pas isolé dans notre économie. Il fonctionne en suivant les tendances générales. Le créateur d’entreprise doit donc analyser le secteur dans lequel il veut se lancer en étudiant les chiffres de la consommation et étudier les concepts qui, sur un secteur concurrentiel donné, apportent un savoir-faire innovant et/ou éprouvé.
Le développement important des services en franchise est bien une nouveauté, mais il correspond à une nécessité économique. Rappelons également que lorsqu’un secteur se développe rapidement, il connaît des restructurations qui sont dues à l’arrivée souvent tardives de grandes entreprises qui prennent le train en marche et investissent lourdement pour prendre des parts de marché. Rachat de réseau, fusion, acquisition, font souvent souffrir les enseignes les moins structurées, les plus fragiles. Le candidat se doit donc d’analyser le marché, les enseignes en fonction de l’existant, mais également en réalisant une étude prospective sur la pérennité du réseau avec lequel il souhaite se lier. Devenir franchisé, n’est pas une fin en soi. C’est créer son entreprise qui doit motiver l’entrepreneur. En s’adossant à une enseigne, il minimise son risque, mais il doit être conscient que le choix du secteur, de l’enseigne, de l’implantation se font après une solide analyse.

Yves Sassi – fondateur de l’Observatoire de la Franchise
www.observatoiredelafranchise.fr

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)
  • Rachat, cession de société en franchise
    07 décembre 2006
    Les candidats à la création d’entreprise ont le choix entre trois méthodes pour se lancer : Créer leur entreprise en indépendant (isolé). Pour cela il est naturellement préférable de se lancer dans une ...
  • Créations, cessions d’entreprises dans le secteur de la franchise … un marché qui bouge
    29 novembre 2006
    h2{ color:#000; font-size:16px; } Communiqué de l’Observatoire de la Franchise Observatoire de la Franchise www.observatoiredelafranchise.fr La référence des entrepreneurs Communiqué du 29 novembre 2006 ...
  • Revue de presse Automobile - Septembre 2006
    13 novembre 2006
    Toute la presse automobile professionnelle, économique et franchise est consultée pour extraire l'actualité de votre environnement professionnel et assurer une veille de votre concurrence. En un coup d'œil ...
  • Culture des Marques
    13 octobre 2006
    ENTRETIEN AVEC JEAN WATIN-AUGOUARD, AUTEUR DU LIVRE « HISTOIRES DES MARQUES » Jean Watin-Augouard, auteur du livre « Histoires de Marques » (co-édition Eyrolles/ Trademark Ride) « La marque est à la fois ...
  • Savoir jouer sur la diversité des canaux de distribution (magasins / Internet)
    09 octobre 2006
    ENTRETIEN AVEC CLAIRE ROMEZIN, DIRECTEUR DE SURCOUF.COM Comment allier distribution traditionnelle en magasin et distribution via Internet ? L’enseigne Surcouf, filiale du groupe FNAC, privilégie la synergie ...