Dossiers de la franchise

Le Commerce en franchise

Publié par , le

La Franchise : un secteur en pleine essor

Depuis les années 1970, la franchise a connu une progression constante. On dénombre ainsi aujourd’hui en France 1.141 réseaux de franchise (+ 10%), regroupant 45.996 points de vente franchisés (+ 5,3%), pour un chiffre d’affaires supérieur à 45 milliards d’euros. La franchise occupe ainsi la première place en Europe.

Les tendances actuelles

La franchise irradie les principales activités de la distribution et des services ; dans le même temps, elle participe à la créativité et au dynamisme de l’Economie française.

Le secteur du service à la personne a connu au cours de l’année 2007 une forte progression, ainsi que le démontre l’étude annuelle réalisée par la Fédération Française de la Franchise.

Le secteur de l’immobilier rassemble toujours, en dépit des difficultés économiques rencontrées, le plus grand nombre de réseaux de franchise et compte ainsi plus de 4.000 points de vente franchisés en France.

Les secteurs de l’alimentaire et de la Coiffure/Esthétique rassemblent encore le plus grand nombre de franchisés.

Des avantages incontestables

La franchise apporte des avantages indéniables : une notoriété associée à l’enseigne relayée par les actions publicitaires le plus souvent de dimension nationale, un gage de qualité qui rassure le consommateur et permet de mieux le fidéliser, un savoir-faire éprouvé, une formation audit savoir-faire, une assistance continue, des outils de gestion intra réseau, des économies d’échelle, etc.

Des risques engendrés par son succès

Les enseignes n’ont pas toutes la même envergure. Aussi, se franchiser n’est pas sans risque. Il incombe au franchisé d’étudier attentivement et comparativement à d’autre enseignes le projet proposer par le réseau auquel il souhaite s’affilier. En effet, la franchise étant un secteur prospère, certains entrepreneurs ont créé une franchise en sous-estimant l’investissement de temps et d’argent que nécessite la création d’un réseau. Le franchisé doit donc s’assurer avant toute décision que le réseau qu’il souhaite rejoindre lui procurera des avantages en termes de visibilité, de notoriété, de compétitivité et d’organisation, et qu’il ne sera pas simplement une charge financière.

(Source : Cabinet Simon Associés)

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote