Dossiers de la franchise

Taster veut conquérir la France avec ses concepts dédiés à la livraison

Publié par , le

La livraison est au cœur de toutes les réflexions en restauration. Presque tous les acteurs ont mis ou sont en train de mettre un système le plus optimal possible. Parallèlement aux services proposés par les spécialistes de la livraison, on trouve désormais des acteurs comme Taster, qui crée et déploie des concepts de restauration dédiés à la livraison en s'appuyant sur des plateformes comme Deliveroo ou UberEATS. Ayant récemment réalisé une levée de fonds de 4 millions de dollars, Taster vise un déploiement dans d’autres métropoles nationales ainsi qu’à l’international.

La restauration attise de nouveaux compétiteurs. Focus cette semaine sur Taster, qui a décidé de se concentrer sur un seul maillon de la chaîne : la cuisine. Taster a été fondé il y a un an par Anton Soulier, l'un des premiers employés de Deliveroo au Royaume-Uni. Il a également contribué à l'implantation de Deliveroo en France avant d'en devenir directeur général adjoint jusqu'en 2017.

Taster opère depuis des cuisines locales ayant pignon sur rue et pensées pour la livraison de repas à domicile. Ce modèle d'ultra-proximité, couplé à la force de frappe logistique des plateformes de livraison permet au client de se faire livrer en moins de 20 minutes en moyenne.

3 concepts de restauration ethniques proposés en livraison

Plusieurs concepts ont déjà été lancés en partenariat avec des Chefs reconnus (dont Sang Hoon Degeimbre, Chef 2 étoiles Michelin). L’offre de Taster repose donc aujourd’hui sur les 3 marques suivantes : Mission Saigon (vietnamien), O Ke Kai (poke bowl hawaïen) et OUT-FRY (poulet frit coréen).

Les concepts de restauration sont déployés dans des cuisines locales et sont disponibles exclusivement sur des plateformes de livraison comme Deliveroo ou UberEATS.

Depuis son lancement il y a plus d’un an, les concepts de Taster sont déjà commercialisés dans deux villes en France (Paris, Lille) et à Madrid, en Espagne. Taster compte 6 “kitchens” (dont 4 à Paris).

Lyon, Bordeaux et Londres en ligne de mire

D'ici fin 2018, Taster se fixe pour ambition de s’implanter dans de nouvelles villes françaises où la livraison est déjà ancrée dans les mœurs à l’image de Lyon et Bordeaux. Le groupe procédera de la même manière qu’à Paris, avec l’installation au préalable de « kitchens » (lieux de préparation des commandes). Il y investira en direct ou se mettra « à la recherche de partenaires locaux dans le cadre de joint-venture ».

La France est sa priorité mais pas seulement. Taster travaille également sur son déploiement à l’international, avec la poursuite de son développement en Espagne mais aussi l’implantation à Londres et plus globalement au Royaume-Uni.

On le voit donc bien. Dans le secteur de la livraison, les choses s’accélèrent très vite. Un acteur comme Taster va donc se montrer très actif dans les prochaines semaines. Les fonds levés serviront notamment à optimiser le déploiement des concepts de restauration et à automatiser un grand nombre d'opérations en développant des outils d'intelligence artificielle. En attendant, voici un nouveau compétiteur de taille à prendre en compte pour l’ensemble des acteurs implantés dans les grandes métropoles régionales !

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 5/5 basée sur 2 votants