Dossiers de la franchise

Alimentaire : dynamisme et diversité

Publié par , le | Franchise commerce

Année après année, le secteur alimentaire continue de truster le podium en termes de points de vente. Le créneau compte en effet plus de 7400 magasins franchisés à ce jour dans l’Hexagone, qui se répartissent au sein de 94 réseaux. Soit une des meilleures performances dans le domaine de la franchise.

Le secteur fait toujours saliver les candidats

Plus de 7400 unités franchisées au sein de 94 réseaux (1). Le chiffre est révélateur. Même si le nombre de réseaux progresse peu d’une année sur l’autre (de 92 à 94), l’évolution du nombre de magasins est assez impressionnante, avec un gain de 500 points de vente entre 2007 et 2008 !

recrutentPlus parlant encore, le secteur alimentaire (et ses 94 réseaux) représente à lui seul 7,6% des enseignes présentes dans l’Hexagone, mais surtout plus de 15% des franchisés en activité. Le secteur alimentaire fait donc toujours saliver les candidats à la franchise.

La boulangerie a toujours faim

Dans ce créneau, l’offre se diversifie également sans cesse. La boulangerie et les terminaux de cuisson font toujours la course en tête. Il faut également souligner la très grande variété des concepts de franchise dans le chocolat ou l’épicerie fine, en passant par les cavistes et la confiserie. Le candidat n’a donc que l’embarras du choix pour faire son marché, parmi toutes ces enseignes.

Les terminaux de cuisson et les boulangeries continuent de constituer le gros des bataillons en franchise. On y trouve notamment des enseignes comme La Mie Câline , celles des Fromentiers de France ( l’Epi Gaulois , Histoire de Pains , Fromenterie ) ou Maisons des Pains par exemple. Dans ce domaine, la frontière entre l’alimentaire au sens propre du terme et la petite restauration (rapide et/ou à emporter) est de plus en plus mince. Car tous ces acteurs étoffent sans cesse leurs gammes, pour couvrir l’ensemble des besoins des clients au cours d’une journée.

Signalons également les initiatives de Daily Monop , dont le concept très abouti, se développe également en franchise.

Chaud, le chocolat !

Le chocolat reste également une source d’inspiration pour les chaines de franchise et d’intérêt pour les candidats. Même si chacune des enseignes possède sa spécificité et son propre positionnement prix, la concurrence est acharnée. Derrière le leader Leonidas , on trouve des réseaux très compétitifs à l’image de Jeff-de Bruges MartialDe Neuville , et l’émergence de petits nouveaux en franchise comme Réauté Chocolat. On peut également citer les Chocolats Yves Thuries , Daskalides , Kc Chocolatier …ou Pralibel .Voir toutes les franchises de chocolat qui recrutent sur l'Observatoire.

Même si la vente de glaces reste une activité saisonnière, les opportunités de rejoindre un réseau spécialisé ne manquent pas pour un franchisé potentiel. Avec par ordre alphabétique : Amorino , Compagnie des Glaces , Corné Port Royal , Haagen-Dazs pour ne citer que les exposants du dernier salon Franchise Expo Paris. La franchise est également présente dans le domaine de la confiserie en libre service comme Glup’s .

le secteur de la confiserie

L’épicerie fine a ses adeptes

L’épicerie fine reste une spécialité bien française. Des concepts comme Fauchon rayonnent ainsi en franchise à l’international. Mais nos compatriotes sont également des amateurs d’épicerie fine et de produits du terroir. L’histoire de La Comtesse du Barry en est le plus bel exemple.

La vente de vins et boissons diverses est également aujourd’hui bien représentée en franchise, avec la présence d’enseignes comme la franchise Les Domaines Qui Montent, la franchise Cave à Vin, ou Vinomania. De leur côté, les adeptes de café et thé se tourneront plutôt vers Coffea ou Cha Yuan par exemple.

Encore de nouvelles pistes

Depuis le début de l’année 2009, plusieurs réseaux du secteur alimentaire ont fait leur apparition sur l’Observatoire de la Franchise. Et une nouvelle fois, tous les segments ont été concernés par ce phénomène. C’est le cas du réseau guyanais Ô Dit Vin (restaurant et bar à vin), de Comptoirs Fermiers (vente de produits fermiers), du belge O-live point net (alimentation et restauration rapide haut de gamme), de Pâtisserie Masmoudi (pâtisserie fine orientale), de l’italien Saquella Expresso Club . Et la liste est loin d’être close.

Reste à savoir désormais quelles stratégies, ces enseignes vont adopter dans les prochaines semaines : succursales, franchises ou master-franchise ?

(1) Voir les chiffres des réseaux

Vous pouvez également consulter toutes les offres Commerce alimentaire.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Les 8 derniers articles du secteur