Dossiers de la franchise

Bien choisir sa franchise, comment faire ?

Publié par , le

Quand on décide de créer son entreprise, on peut se lancer en solo si l’on dispose de toutes les compétences requises ainsi qu’une bonne idée à développer. On peut aussi choisir de rejoindre une enseigne pour ne pas avoir à créer un business de A à Z et que l’on préfère exploiter une idée existante, tout en étant accompagné. Mais comment mettre toutes les chances de son côté ? Les réponses dans cet article.

Il existe plus de 2 000 réseaux de franchise en activité en France (source FFF). Alors comment choisir la bonne enseigne parmi tous ces acteurs ?

Qu’est-ce qu’un bon réseau de franchise ?

Un bon réseau s’appuie sur un concept, un savoir-faire, un franchiseur qui connaît parfaitement son métier et qui est capable de former, d’accompagner et de soutenir ses franchisés et c’est aussi un réseau où tous les franchisés se sentent bien.

S’il n’existe pas de définition légale de la franchise, cette dernière doit contenir trois ingrédients : la mise à disposition d’une marque protégée par un tiers, le transfert d’un savoir-faire et une assistance. « Il ne faut pas s’arrêter à la terminologie du contrat mais l’étudier et voir ce qu’il comprend en termes de savoir-faire et accompagnement », précise d’emblée Cécile Peskine, avocate associée au sein du Cabinet Linkea.

En franchise, le franchiseur n’a pas obligation de résultat, en revanche, il a une obligation de moyens de faire réussir le concept qui va être exploité par le franchisé. Avant de vous lancer, vous devez absolument avoir déterminé tous les outils et techniques que le franchiseur va vous apporter pour performer.

Vous aussi, ouvrez votre franchise !
Franchise Simone Pérèle
Simone Pérèle

Marque de lingerie Chic et Haut de gamme.

Apport 30 000 €

Franchise Francesca
Francesca

Restaurant italien spécialiste pâtes en sauce

Apport 60 000 €

Franchise Aquilus Piscines
Aquilus Piscines

Vente et installation de piscines et materiels

Apport 30 000 €

Franchise FCA - Façadier Concepteur d'Avenir
FCA - Façadier Concepteur d'Avenir

Rénovation thermique de l'habitat individuel

Apport 30 000 €

Comment bien choisir son secteur

La réussite est la conséquence d’avoir envie d’aller travailler tous les jours. Il faut donc cesser de réfléchir en fonction des secteurs qui marchent ou qui rapportent conseillent les experts. Il faut aussi arriver à sortir de ce que l’on connaît en tant que consommateur pour se projeter en tant que chef d’entreprise pour le choix de son secteur d’activité. Enfin, il faut choisir un secteur en adéquation avec son projet de vie.

Pour son projet entrepreneurial, il faut se poser les bonnes questions :

  • Quels types de relations je veux avoir avec mes clients?
  • Ai-je envie de travailler en BtoB, en BtoC
  • Est-ce que je veux que mes clients viennent dans mon point de vente?
  • Ai-je plutôt envie d’aller les chercher…

Voilà, selon Christine Molin, les premières questions à se poser et qui vont permettre de mettre en lumière des secteurs d’activité plutôt que d’autres. Dans ces secteurs, certains ne correspondront pas du tout à vos envies et à votre projet de vie, d’autres seront peut-être à étudier alors que vous n’y aviez pas pensé. Ceci étant, ce qui est sûr, c’est qu’il est nécessaire de miser sur un concept qui apporte une capacité d’innovation dans le moyen terme. C’est délicat mais c’est quelque chose que l’on peut arriver à pressentir par rapport à la vision qu’a le franchiseur de son concept et par rapport aux moyens qu’il va mettre dans l’innovation et dans les techniques qu’il apporte. « Par ailleurs, la valeur ajoutée du concept doit être visible par le consommateur. Et plus cette valeur ajoutée sera mise en avant et défendable, plus le concept durera dans le temps », indique Olga Romulus.

Pour vous convaincre du savoir-faire de l’enseigne, vous pouvez demander à consulter le manuel opératoire du réseau

En fonction des secteurs d’activité, les montants d’investissement seront très différents.

L’argent, le nerf de la guerre ?

Pour se lancer en franchise, il est nécessaire de disposer de fonds propres.

« Que ce soir en solo ou en franchise, l’argent reste un facteur essentiel pour se lancer. Quand on est franchisé, on est un entrepreneur indépendant et on investit, on prend des risques, on assure sa rémunération… Tout cela a un coût », exprime Olga Romulus, expert-comptable chez Fiducial.

Dans une franchise, il existe des coûts annoncés dès le départ : droit d’entrée, coût de la formation, montants pour l’agencement… Quand on créé en solo, ces coûts ne sont pas annoncés et on les découvre au fur et à mesure. Quand on choisit la franchise, on anticipe les moyens qu’il faut mettre à disposition pour se lancer. Avec un autre avantage : « quand il faut faire face au besoin de financement, le franchisé profite du modèle du franchiseur. Si le coût au démarrage est sans doute un peu plus élevé, la performance et la vitesse d’atteinte du point mort sont accélérés. » Un réseau doit apporter un réel avantage concurrentiel. « Il ne faut pas regarder les sommes demandées de manière absolue mais les regarder au regard de l’avantage concurrentiel apporté par le franchiseur », explique Christine Molin, maître de conférence associée et chercheur à l’université de Haute Alsace.

Et ne négligez pas les aides dont vous pourrez bénéficier, tels les prêts à taux zéro, qui pourront augmenter vos fonds propres.

Miser sur la bonne enseigne

Au-delà du concept, il est absolument nécessaire de discuter avec le franchiseur pour comprendre ses valeurs et ce qui l’a amené à faire ce métier.

Faible apport et secteur rentable
Franchise Domi Ménage
Domi Ménage

Enseigne Spécialiste du ménage et repassage à domicile

Apport 9 000 €

Franchise Petits-fils
Petits-fils

Aide à domicile pour les personnes âgées

Apport 26 000 €

Franchise StudioSanté®
StudioSanté®

Santé en coordination de soins Ville et Hôpital

Apport 30 000 €

Franchise Aquarelle
Aquarelle

Le réseau de services à la personne spécialiste des seniors et de la perte d’autonomie

Apport 30 000 €

Il faut comprendre la philosophie du réseau. Il faut aussi évaluer le savoir-faire du franchiseur. En cela le DIP, ou document d'information précontractuel, qui est remis au moins 20 jours avant la signature du contrat et qui n’engage en rien, va être très utile. « Il s’agit du CV très détaillé du franchiseur et de son réseau », indique Cécile Peskine. « Ce document permet d’en savoir plus sur le franchiseur et sur son savoir-faire. Il présente aussi le marché national et un état du marché local sur la zone d’implantation choisie. Il ne faut pas se limiter à ces informations mais enquêter sur le terrain en allant visiter les points de vente en propre et franchisés mais aussi en se plaçant en tant que client. Il faut aussi consulter sur les différents sites d’information type Infogreffe les chiffres des franchisés publiés lorsqu’ils sont consultables. Enfin, pour vous convaincre du savoir-faire de l’enseigne, vous pouvez demander à consulter le manuel opératoire du réseau. » Il ne faut pas négliger l’analyse des comptes du franchiseur et ce dernier doit pouvoir prouver la réussite de ses unités pilotes et vous montrer en quoi son concept est duplicable et rentable.

Reste que la franchise est une rencontre entre deux entrepreneurs. C’est un mariage que l’on ne maîtrise pas toujours. On peut avoir un très bon concept de franchise mais pas le bon candidat en face mais aussi des franchisés qui, malgré un concept encore peu abouti, vont arriver à le sublimer en apportant un talent personnel. Avant de se lancer, il faut donc bien se renseigner sur son futur réseau mais aussi avoir confiance en sa capacité d’entrepreneur.

Propos recueillis lors d’une conférence animée par Olivia Leroux, Rédactrice en chef adjointe de Franchise Magazine

Guide de la franchise

Télécharger gratuitement le Guide de la franchise (édition 2019) qui vous expliquera la franchise étape par étape et vous donnera toutes les clés pour réussir votre projet.

Télécharger

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 3.5/5 basée sur 8 votants