Dossiers de la franchise

Développement calibré pour Starbucks en France

Publié par , le | Franchise restauration

Aujourd’hui à la tête de 103 points de vente dans l’Hexagone, Starbucks s’est officiellement ouvert à la franchise en France en 2014. Plusieurs mois après cette annonce, nous sommes retournés voir Christophe Borgnis, directeur franchise, afin de refaire un tour complet sur l’actualité et les projets de la chaîne pour les semaines à venir.

Christophe Borgnis Franchise StarbucksSamuel Burner : Quel est l’état du parc à ce jour pour Starbucks en France ? Vos priorités géographiques restent-elles les mêmes que celles annoncées au début de l’année 2014 ?

Christophe Borgnis : Actuellement, Starbucks s’appuie sur un parc de 103 salons de café en France. Parmi ceux-ci, 25 d’entre eux sont exploités par des partenaires de type SSP, Autogrill ou Galeries Lafayette (3 unités). A ce jour, Paris et la région parisienne représentent plus de 50 % de notre parc.

Starbucks s'est surtout développé sur Paris, région parisienne, Lyon, Marseille et Nice en propre, et a désormais pour ambition de développer le reste de la France en franchise. Dans cette optique, nous avions défini 5 villes prioritaires lors de notre lancement : Bordeaux, Toulouse, Nantes, Rennes et Lille. Depuis, nous avons complété cette liste et l’avons étendu à d’autres villes de l’Est comme Strasbourg et Metz, ou du Sud comme Montpellier et Perpignan par exemple.

franchise starbucksSamuel Burner : Pouvez-vous nous rappeler les profils de candidats à la franchise que vous recherchez en priorité dans ces villes ?

Christophe Borgnis : Sur ce point, nous restons sur les mêmes critères. Nous recherchons avant tout des partenaires qui aient une taille critique, avec un siège social et des réelles fonctions « supports ». Impliqués au niveau local ou régional, ces partenaires doivent être bien implantés dans ces zones cibles.

Nous ciblons ainsi des chefs d’entreprise de la restauration traditionnelle ou rapide en franchise ou non qui doivent être capables d'ouvrir plusieurs unités dans leur ville et leur région. Notre ambition est de compter à terme une vingtaine de partenaires multi-franchisés.

Samuel Burner : Starbucks jouit d’une forte notoriété en région parisienne. Est-ce la même chose en province ? Cela a-t-il un impact positif dans votre développement ?

Christophe Borgnis : Starbucks est une marque mondiale, c’est un point de repère évident pour les clients. Il y a une vraie appétence pour la marque de la part du consommateur français. Il existe ainsi beaucoup de pages Facebook qui ont été créées par nos fans : il y a plus de 13 000 membres sur la page non officielle « Pour un Starbucks à Bordeaux » par exemple.

Ces personnes vont être comblées car Starbucks va s’implanter à Bordeaux, dans le cadre d’un projet développé par REDEVCO, qui devrait être inauguré en septembre prochain Promenade Sainte Catherine dans le centre-ville bordelais.

Sur l’ensemble de l’année 2015, nous pensons ouvrir 5 nouvelles unités en France, tous formats que ce soit en propre ou avec des partenaires extérieures.

Parallèlement au développement du parc, nous continuons à faire évoluer notre offre sur mobile : nous lancerons dans les prochains jours en France une application qui comprend une carte de fidélité et de paiement. A noter que notre carte de fidélité, qui a été lancée en juin 2014, compte déjà 30 000 unités activées en France. Autant de comptes actifs en seulement quelques mois, cela démontre un fort engouement pour la marque !

franchise starbucks

Vous pouvez également consulter toutes les offres Hôtellerie Restauration.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 0.5/5 basée sur 1 votant

Les 2 derniers articles du secteur