Le vélo électrique est disponible dans les franchises de centres-auto

La franchise est toujours en quête de nouveaux concepts, et le secteur des transports ne fait pas exception à la règle comme le prouve l’arrivée massive de concepts liés au vélo électrique parmi les réseaux à la recherche d’opportunités d’implantation en France. Nos voisins européens ne sont d’ailleurs pas en reste comme en témoignent les offres de vélo électrique en Suisse.

Dans quels réseaux de franchise peut-on acheter un vélo électrique ?

A cette question, là où nous aurions pu répondre « aucun » il y a à peine quelques années, nous devons désormais faire notre choix parmi la majorité des réseaux de franchise pour acheter un vélo électrique.
Les stratégies sont différentes en fonction des marques.
Ainsi, chez Feu Vert, on a fait le pari de produire en interne. En 2015, la marque a lancé deux modèles, sous les noms évocateurs de Arizona et de Piccadily. Même s’ils ne sont pas totalement fabriqués en France, ils sont tout de même conçus et assemblés par Feu Vert dans l’Hexagone. En cela, la marque de centres-auto marque sa différence avec ses concurrents, qui préfèrent importer des vélos électriques tout faits par containers entiers.
Concrètement, les cadres des deux cycles sont importés d’Asie à l’état brut et c’est en France que sont ajoutés peinture, accessoires, pneumatiques et jantes, les autres éléments provenant de Pologne (batterie), d’Italie (selle) et de Finlande (poignées).
C’est en Loire-Atlantique, à la Manufacture Française du Cycle, que toutes les pièces du puzzle sont assemblées avant que les vélos ne soient envoyés dans les boutiques, où leurs prix oscillent de 899 à 999 €. Bien d’autres vélos sont disponibles chez Feu Vert, qui note une forte progression des ventes dans ce domaine, notamment grâce aux aides gouvernementales portant sur ce type de produits.

Chez Norauto, les clients ont également un large choix de VAE, avec une quinzaine de modèles dont les prix vont de seulement 379 € jusqu’à 1 449 € pour le modèle le plus cher, batterie non incluse !

Aux côté de ces deux mastodontes du centre-auto, les clients peuvent bien entendu trouver des vélos électriques dans les magasins spécialisés dans les cycles et dans les superstores dédiés aux sports.

Où louer un vélo électrique ?

Dans le domaine de la location, ADA a racheté il y a quelques années le réseau d’agences Holiday Bikes, spécialisé dans le deux roues. C’est à travers cette marque que l’enseigne propose à ses clients une sélection de vélos électriques, qu’il est possible de louer sur le même modèle que les voitures. A noter qu’ADA propose également des scooters électriques et que ce type de modèle est particulièrement prisé des clients, séduits par leur simplicité d’utilisation et leur l’impact nul sur l’environnement, également au niveau sonore.

Qu’il s’agisse de location ou de réparation, comme vous le voyez, la franchise s’est positionnée très tôt sur le marché du vélo électrique, car aucune enseigne ne souhaite se faire prendre sa place par ses concurrents.
Les profils de franchisés pouvant exploiter ce type de commerce sont sensiblement les mêmes que dans le cas d’ateliers de mécanique traditionnelle : envie d’être à son compte, forte motivation, capacités de gestionnaire et de manager…On peut cependant ajouter à cela un intérêt pour les nouvelles technologies et pour la défense de l’environnement.

Franchiseur
Besoin de développer votre réseau ?
Accédez à l'Espace Franchiseurs
Filtres
Secteurs