SARL : atouts et contraintes du statut

Elle est en tête de liste des formes juridiques préférées des entrepreneurs français. Le SARL (Société à responsabilité limitée) représente le statut le plus populaire en France.
Passage en revue des raisons qui expliquent cet engouement mais aussi de celles qui font de la SARL un statut presque parfait.
 

Les avantages d'une SARL

 
    * La responsabilité des actionnaires demeure proportionnellement réduite en fonction de leurs apports initiaux.
    * Une cession de parts libre entre associés, ascendants, descendants et conjoints (à moins d’une clause d'agrément fixée dans les statuts)
    * Le capital minimum exigé est assez limité
    * Le choix de la raison sociale (nom de la société) est libre. Notez toutefois que l'ajout de la mention "SARL" demeure obligatoire.
    * Un seul et unique fondateur est suffisant pour créer la société.
    * Progressivité de l'impôt : la division des bénéfices (salaire de l'associé considéré comme charge pour la SARL) pourrait briser la pointe de la progressivité
    * Les bénéfices qui découlent de la vente de parts sociales ne sont pas imposables.
 

Les inconvenients d'une SARL

 
    * 20 % des apports en espèces doivent obligatoirement être versés à la constitution (le solde doit l’être dans les 5 ans suivants).
    * Le gérant doit être une personne physique.
    * Le rendement et le capital de la SARL, ainsi que le revenu et la fortune de l'associé sont soumis à une double imposition.
    * Les organes, capital et parts sociales sont disponibles pour une libre consultation au registre du commerce
    * Les frais de gestion peuvent être assez conséquents : protocoles, assemblée des associés, formulaires fiscaux...
 

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Note moyenne 4/5 basée sur 11 votants