Comment ça marche la franchise ?

Modèle à succès ces dernières années, la franchise séduit davantage de personnes souhaitant monter leur propre entreprise. Mais concretement, comment ça marche la franchise ?
Une franchise est un contrat commercial par lequel une société (franchiseur) donne à un partenaire (franchisé) le droit d’exploiter un savoir-faire et un concept commercial. Mais en clair, comment fonctionne ce modèle ?

Les éléments qui constituent la franchise

Pour comprendre le modèle de la franchise, il est avant tout essentiel d’assimiler les différentes parties qui le constituent :

  • Le franchiseur, un commerçant (généralement une entreprise) qui autorise une autre personne à exploiter son nom commercial ou sa marque, en contrepartie d’une somme d’argent. Il met donc ses compétences à disposition du franchisé pour qu’il puisse réitérer son succès,
  • Le franchisé, c’est la personne (physique ou moral) qui bénéficie de la mise à disposition d’une marque ou d’une licence, tout en étant juridiquement indépendant. Il est l’ambassadeur de la marque au niveau local et réutilise l’organisation et les méthodes du franchiseur,
  • Le réseau de franchise, l’ensemble des magasins utilisant une même marque,
  • Le magasin franchisé, une entité qui fait partie d’un réseau de franchise,
  • Le contrat de franchise, document nécessaire à l’ouverture d’un magasin franchisé, organisant les relations entre le franchisé et le franchiseur (prix et durée de la mise à disposition d’une licence, conditions de vente des produits…).

Trois types de franchise

Généralement, on distingue trois types de franchise :

  • Franchise de services : le franchisé propose des prestations de services en utilisant le nom commercial ou la marque du franchiseur, dans le respect des protocoles de ce dernier,
  • Franchise de distribution : le franchisé se charge de la vente dans sa propre entreprise des produits du franchiseur,
  • Franchise industrielle : dans ce cas, le franchisé fabrique des produits pour le compte du franchiseur en respectant ses consignes.

Principe du fonctionnement de la franchise

Ensemble, franchiseur et franchisé, doivent former un cercle vertueux dans lequel il faut respecter certaines obligations.

Le franchiseur doit s’assurer que le franchisé pourra exploiter sa marque dans de bonnes conditions. Il doit ainsi fournir le dossier d’information précontractuel (DIP), transmettre son savoir-faire (technologie, mode de fonctionnement…), dispenser des formations et informer le franchisé des évolutions du marché.

Il doit aussi offrir au franchisé une assistance technique & commerciale permettant la bonne implantation de la franchise, et cela tout au long de la période de son activité (le contrat est souvent de 5 à 10 ans). Ce suivi permet au franchiseur d’avoir un œil sur la franchise et de s’assurer de sa cohérence avec la marque d’origine et au franchisé de suivre toutes les évolutions du savoir-faire. Cet appui permet au franchisé de développer son activité plus rapidement que s’il s’était lancé seul en créant son propre concept.

De son côté, le franchisé ; devra notamment utiliser le savoir-faire acquis pour déployer la marque sur un territoire, payer ses redevances au franchiseur (correspondant souvent à un pourcentage de son chiffre d’affaires) pour le rémunérer. Egalement, si le contrat de franchise le prévoit, il devra se fournir exclusivement auprès de son partenaire et/ou assumer certains frais de publicité.

Le franchisé doit en effet respecter strictement le concept, qui a été préalablement testé sur une à deux unités pilotes, et qui ne cesse depuis de se développer.

Peu importe le statut juridique choisi, le franchisé est indépendant de la tête de réseau : Il n’est pas salarié. Le franchisé se charge seul de la gestion financière, du management… Il conserve une certaine liberté, tant que ces libertés n’enfreignent pas les termes du contrat de franchise !

Les avantages de la franchise pour le franchisé et le franchiseur

Le modèle de la franchise apporte des avantages multiples tant pour le franchisé que pour le franchiseur.

Opter pour la franchise, c’est bénéficier principalement du savoir-faire et de la notoriété de la marque du franchiseur, et garantir ainsi le développement rapide de son activité surtout avec un concept testé et éprouvé. Le franchisé est par ailleurs accompagné avec des formations (initiale et continue), des animations de réseaux, une assistance technique… Il profite par ailleurs des facilités et des infrastructures de son franchiseur, à titre d’exemple d’un site internet, et d’une exclusivité d’exploitation sur une zone déterminée. Généralement, sur une certaine zone, le franchisé n’est pas en concurrence avec d’autres franchisés du même groupe.

Pour la création de son projet, le franchisé est soutenu par l’équipe du franchiseur dès le début : recherche du local, choix de l’emplacement, recherche du financement, recrutement du personnel…

Se développer en réseau de franchise permet au franchiseur d’augmenter le nombre de ses magasins parfois à des emplacements stratégiques et d’accentuer sa présence sur le territoire. La franchise lui permet de promouvoir sa visibilité et rentabilité à moindre coût, étant donné que la location de locaux commerciaux et l’embauche de salariés sont à la charge du franchisé.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

1 personne a donné son avis sur cet article (note moyenne: 5/5)