Un réseau de franchise = une idéntité propre

Cultiver...L'Identité d'un réseau de franchise

Cette notion n'est pas un jouet pour psychologues d'entreprise. Il s'agit d'un outil de gestion comme un autre. Elle permet de définir des cadres de décision et de motivation. Il ne s'agit pas de faire dire sans cesse au Directeur Commercial que l'entreprise est la meilleure, que ses cadres appartiennent au Gotha de la profession, mais de présenter un ensemble cohérent.

On a le meilleur produit :

  • Parce qu'il a fait l'objet d'une analyse soignée,
  • Parce qu'il comporte un ensemble de données qui le rendent attractif (merchandising, prix, qualité, cohésion entre le produit et les personnalités des intervenants...),
  • Parce qu'il correspond à l'attente d'une clientèle identifiée.

Mais le produit et son merchandising ne suffisent pas toujours pour faire d'une idée, une réussite économique.

La "personnalité d'une entreprise" est, dans de nombreux cas, liée à la personnalité de son créateur.

 

Femme ou homme charismatique, volontaire, au caractère marqué, l'entreprise se trouve souvent "affublée" d'une empreinte forte qui tient à la personnalité du dirigeant. Inutile de fournir des exemples trop précis et fâcher nos stars de la franchise ; croyez moi sur parole.

 

Je demandais il y a quelques semaines à un dirigeant quel était le profil type d'un chef d'entreprise. Il (elle) m'a répondu : "Sonia RYKIEL, Bernard ARNAUD, Jacques RIBOUREL, Bernard TAPIE... on aime ou pas, mais ils ont le profil type... Circulez dans les couloirs des salons professionnels ou l'on promet au candidats monts et merveilles et regardez les. Combien d'entre eux ont ce charisme".

Et bien, cette dynamique va se traduire au sein de l'entreprise et c'est cette personnalité qui va transparaître et créer cette culture d'entreprise. Elle va se traduire par la volonté de réussir des commerciaux, par une force de persuasion, par une volonté d'apporter un service de qualité, des produits innovants ou simplement cet acharnement à parvenir aux objectifs fixés. Cette culture là, fait réussir les entreprises. Les cabinets de communication, d'organisation et autres spécialistes se doivent d'identifier ces principes et de trouver les méthodes pour les rendre pérennes.

Tout cela permet de définir une forme de communication qui doit être cohérente tant vers l'extérieur, qu'en interne. Quoi de plus désespérant de voir sur des affiches que telle entreprise est la plus dynamique de son secteur et d'être désavoués sur le terrain par des équipes mal "in-formées".

Cela est également vrai pour les réseaux de franchise. Un réseau qui affiche la qualité de son accueil et dont les franchisés saluent à peine le client lorsqu'il pénètre dans leur boutique est un réseau qui perd son âme.

L'entreprise doit définir sa communication et l'adapter :

  • En interne (réunions, formations, journaux internes, séminaires, notes de service, intranet, e-mailing...).
  • Vers les clients (journaux, affichage, TV...), contact avec les journalistes, dossiers de presse, Internet...
  • Vers les franchisés : formation, formation et information des équipes, animation, contrôles...

C'est une image qui doit apparaître pour l'ensemble de l'entrepas.

Et par pitié, ne négligeons plus l'internet. Trop de sites donnent une mauvaise image de l'entreprise qu'ils sont censés servir !

"BIS REPETITA PLACENT"
Les choses qui se répètent plaisent

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

5 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3.5/5)