Interview franchise eat'SUSHI

Interview de Ronan Pensec, Responsable développement Eat SUSHI | 1278

Ronan Pensec - le

Créée en 2006, l’enseigne Eat SUSHI s’est ouverte à la franchise en 2008. Le réseau, qui sera pour la troisième fois présent à Franchise Expo Paris du 20 au 23 mars, démarre 2011 avec de grandes ambitions de développement, tablant sur 40 unités ouvertes à la fin de l’année, contre 28 à ce jour. Responsable développement, Ronan Pensec nous dévoile les prochaines échéances de taille pour la marque : renforcement dans la capitale, levée de fonds et démarrage à l’international.

: Dans un univers aussi concurrentiel que le marché du sushi, comment se positionne Eat SUSHI ? Quelle est, selon vous, la principale spécificité de ce concept?

Ronan Pensec : Depuis sa création en 2006, Eat SUSHI développe 3 concepts porteurs et complémentaires : Pick & Go, eat Restaurant et Rolling Bar. Soit des concepts s’implantant sur des surfaces de vente comprises entre 90 et 180 m². L’enseigne s’appuie sur deux fondamentaux : le goût et la qualité. Eat SUSHI propose des recettes traditionnelles et innovantes, en phase avec les goûts des Français et garantissant le respect des normes de qualité les plus exigeantes. Un positionnement que résume notre signature : « Bienfaits pour vous ».
Eat SUSHI s’affirme comme l’une des principales enseignes nationales de restauration japonaise. L’enseigne, qui a accéléré son développement en franchise et comptera 28 restaurants en mars 2011 (dont 25 en franchise) au moment de l’ouverture du salon Franchise Expo Paris. Le réseau a vu son chiffre d’affaires s’envoler de 7 millions d’euros en 2009 à 20 millions d’euros en 2010.

Vous avez choisi une stratégie originale en privilégiant le développement en région dans un premier temps ? Pourquoi avoir pris cette option ? Allez-vous poursuivre dans cette voix ?

Par rapport à deux autres acteurs qui ont démarré leur expansion par la région parisienne, Eat Sushi a choisi de se concentrer sur la province dans un premier temps. Cela a constitué un axe fort de notre politique de développement en franchise. Nous avons estimé que la légitimité d’une marque passait aussi par une implantation en région. En province, le marché du sushi est entièrement à construire et aucune enseigne n’en a fait sa priorité.
Depuis janvier 2011, Eat SUSHI a décliné son concept à Marseille et Nice, et vient d’ inaugurer sa première franchise dans le Nord, à Lille. Six autres ouvertures sont d’ores et déjà programmées, en France mais aussi en Belgique, avec un projet à Bruxelles qui est déjà bien avancé. Eat SUSHI étudie également des projets au Luxembourg, en Italie, en Suisse et en Espagne.


franchise eat sushifranchise eat sushifranchise eat sushi

Quelles sont vos ambitions de développement pour 2011 et les années suivantes ? A combien estimez-vous le potentiel d’Eat SUSHI à terme ?

Aujourd’hui, l’objectif d’Eat SUSHI à moyen terme est de poursuivre ce développement et de l’étendre en Europe : l’enseigne vise 40 restaurants à fin 2011, dont ses premiers points de vente en Europe avec une première implantation à Bruxelles au 1er semestre 2011, et 50 restaurants à fin 2012.
Notre politique de développement va reposer sur deux piliers : la poursuite du développement en franchise dans les plus grandes métropoles comme Strasbourg, Rouen ou Le Havre. Le deuxième volet consistera à reprendre la main sur Paris, avec un développement en propre dans la capitale et en région parisienne, à raison de 5 à 6 ouvertures en 2011. Nous ciblons ainsi des villes comme Versailles, Créteil, Enghien-les-Bains, Créteil...ou Pontoise. Pour financer tous ces projets, nous sommes actuellement en train de travailler à une levée de fonds pour nous donner les moyens de nos ambitions. Dans certains projets en franchise, nous nous associons également avec certains de nos franchisés, comme cela a été le cas à Nantes et Perpignan.

En mot de conclusion, quel est le profil du candidat à la franchise que vous recherchez ? Quel est le niveau d’investissement à prévoir ?

Si les profils des franchisés Eat SUSHI sont variés, tous doivent avoir en commun le goût du challenge. Car si Eat SUSHI veille avec rigueur à la maîtrise de leurs investissements, ouvrir une franchise de restauration japonaise requiert quelques qualités. A commencer par des capacités managériales, chaque restaurant impliquant de gérer des équipes de 10 à 15 personnes.
Côté investissement, le candidat doit disposer d’un apport personnel de 100 000 euros environ, pour un investissement qui peut monter jusqu’à 450 000 euros, en fonction du projet d’implantation (entre 90 et 180 m²) et du choix du format de point de vente. Aucun format n’est privilégié. C’est vraiment en fonction de la typologie de ville !


franchise eat sushi

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

4 personnes ont donné leur avis sur cet article (note moyenne: 3/5)

Les franchises qui recrutent dans le même secteur :

Franchise MY LITTLE WARUNG
MY LITTLE WARUNG

Restauration rapide d'inspiration sud-est asiatique

Apport 100 000 €

Franchise Phood
Phood

Cantine Vietnamienne Chic

Apport 70 000 €

Intéressé par le secteur franchise sushi ?
Pour devenir franchisé eat'SUSHI il faut un apport personnel de 120 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise restaurant et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Actualités

Ces enseignes se développent et recherchent des franchisés

Franchise Santosha
Santosha

Apport 75 000 €

Franchise Hippopotamus
Hippopotamus

Apport 100 000 €

Franchise Au Bureau
Au Bureau

Apport 100 000 €

Franchise La Boucherie Restaurant
La Boucherie Restaurant

Apport 120 000 €

Franchise Maître Corbeau
Maître Corbeau

Apport 100 000 €

Franchise Crêpe Touch
Crêpe Touch

Apport 80 000 €

Franchise La Côte & l'Arête
La Côte & l'Arête

Apport 250 000 €

Franchise Steak n Shake
Steak n Shake

Apport 300 000 €

Franchise MY LITTLE WARUNG
MY LITTLE WARUNG

Apport 100 000 €

Franchise Factory & Co
Factory & Co

Apport 250 000 €

Franchise OBRIGADO RODIZIO
OBRIGADO RODIZIO

Apport 70 000 €

Franchise Buffalo Grill
Buffalo Grill

Apport 250 000 €

Franchise L'ULIVAIA
L'ULIVAIA

Apport 50 000 €

Franchise Pizza Mongelli
Pizza Mongelli

Apport 50 000 €

Franchise Signorizza
Signorizza

Apport 100 000 €

Franchise Garden Ice Café
Garden Ice Café

Apport 150 000 €

Franchise Del Arte
Del Arte

Apport 175 000 €

Franchise Memphis (Coffee)
Memphis (Coffee)

Apport 150 000 €