Dossiers de la franchise

Ils sont franchisés, pourquoi pas vous ?

Publié par , le

Après avoir vécu une première carrière professionnelle, ils ont eu envie de se reconvertir. Tous ont choisi la franchise, sans le regretter. Découvrez le témoignage de cinq franchisés heureux !

Professionnel de l’immobilier depuis 2005, Pierre Perchey a eu envie, en 2014, de se lancer à son compte. C’est sur l’édition 2014 du salon Franchise Expo qu’il rencontre le réseau ERA Immobilier. En 2015, il a ouvert son agence sous enseigne à Roanne. Avant de choisir son réseau, Pierre Perchey en a rencontré plusieurs, « pour mesurer la qualité des intervenants. » Il a finalement choisi l’enseigne ERA Immobilier. « J’ai trouvé que c’était les plus dynamiques en matière de marketing et en matière de digitalisation. » Cinq ans après s’être lancé, le franchisé est sûr d’avoir fait le bon choix. « Je suis ravi de cette collaboration, si bien que je m’apprête à renouveler mon contrat de franchise. Avec le soutien du réseau, j’ai pu d’années en années augmenter mon chiffre d’affaires. L’année passée, nous avons enregistré une croissance de 25%, après avoir progressé de 20% en 2017

« Nous avons trouvé chez Del Arte tout ce qui pouvait nous correspondre »

Après avoir géré un Intermarché durant quelques année, Catherine et Frédéric Daribot se sont tournés vers la restauration pour un nouveau projet entrepreneurial. Ils ont atterri chez Del Arte un peu par hasard. « Nous avons trouvé au sein de cette enseigne tout ce qui pouvait nous correspondre. Nous avons commencé par reprendre un restaurant à Beauvais en étant accompagnés et écoutés par le groupe. Pendant plusieurs semaines, ils ont été à nos côtés.» Deux ans plus tard, les franchisés ont investi dans un deuxième établissement à Amiens. « Encore une fois, nous avons été parfaitement accompagnés. Notre affaire s’est rapidement développée et tout se passe vraiment bien pour nous. »

« Quand une opportunité de devenir associé s’est présentée, je l’ai saisie. »

Après avoir travaillé dans un grand groupe du second œuvre, Richard Barcella a eu envie d’entreprendre. Cette envie s’est concrétisée aux côtés du réseau Archea. « J’ai longtemps hésité à rejoindre une franchise. Hormis le fait qu’on puisse me propose d’emblée des produits, j’ai été séduit par l’esprit qui régnait au sein du réseau Archea. A l’époque, il comptait une vingtaine de magasins et chaque membre du réseau était là pour le faire avancer. » A la tête de deux points de vente à Annemasse et à Genève, Richard Barcella s’est également associé à la tête de réseau. « Mon premier point de vente ouvert en 2003 à Annemasse a tout de suite très bien fonctionné. En 2008, j’ai créé mon deuxième magasin à Genève pour mieux servir ma clientèle helvétique. Quand une opportunité de devenir associé s’est présentée, je l’ai saisie. » Sur un marché porteur, Richard Barcella est à la recherche de locaux pour ouvrir un troisième point de vente, à Annecy cette fois.

« Il n’y a pas un jour où je me lève le matin et où je me dis que je suis heureux d’avoir fait ce choix »

Après avoir travaillé cinq ans dans le secteur automobile puis dans la distribution alimentaire et enfin au sein d’un cabinet comptable, Pierrick Aubert a rejoint le réseau BCHEF en tant que franchisé. « Je faisais beaucoup d’heures et je m’investissais beaucoup dans mon travail. Et j’ai eu un déclic : pourquoi ne pas le faire pour moi. Pour autant, je ne me sentais pas l’âme de créer quelque chose. » C’est en visitant le salon Franchise Expo que Pierrick Aubert a concrétisé son envie. « J’ai étudié beaucoup de secteurs d’activité pour finalement avoir un coup de cœur pour celui de la restauration. Et sur ce secteur, l’enseigne BCHEF m’a naturellement attiré. J’ai apprécié l’esprit convivial de ce concept et l’équipe est vraiment à l’image de ce concept. » Ayant été accompagné de A à Z, Pierrick Aubert s’est installé en Normandie il y a deux ans pour ouvrir son premier établissement. « Il n’y a pas un jour où je me lève le matin et où je me dis que je suis heureux d’avoir fait ce choix. Je m’éclate dans ce que je fais et j’ai envie que cela continue. » C’est bien parti puisque le franchisé travaille actuellement une deuxième ouverture.

L'observatoire vous recommande :
Franchise Del Arte
Del Arte

Pizzas, Pastas, et gastronomie italienne

Apport 175 000 €

Franchise Archea
Archea

Agencement sur mesure, placard, dressing, ...

Apport 50 000 €

Franchise ERA IMMOBILIER
ERA IMMOBILIER

Agence spécialiste dans l'achat, vente, location

Apport 50 000 €

Franchise BCHEF
BCHEF

Bagels - Burgers - Salades - Coffee shop

Apport 60 000 €

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote