Dossiers de la franchise

Le Low Cost en franchise

Publié par , le

En ces temps de crise financière, le "Lowcost" est à la mode. En franchise, le lowcost comprend aussi bien un concept avec un argument « prix » mis en avant, qu’une enseigne au droit d’entrée très accessible pour ses candidats entrepreneurs. C’est sur le salon Franchise Expo 2010 que l’Observatoire de la Franchise a filmé cette table ronde portant sur ce thème en vogue.

Etaient réunis pour ce débat Lionel Bourillon, Directeur Général Opérationnel de Lady Moving, Cyrille Laborde, responsable du développement du loueur de véhicule Ucar et enfin Jean-Philippe Lajambe, Directeur du réseau de fleuristes Happy.

Après avoir conquis les airs, il était prévisible que la crise aidant, le véritable phénomène économique que représente le « lowcost » investisse la terre ferme, au travers d’enseignes variées, issues de tous secteurs.

La première société a avoir érigé le lowcost comme modèle économique est sans doute la compagnie aérienne Easyjet (filiale d’Easygroup), créée par l’entrepreneur britannique d’origine chypriote Stelios Haji-Ioannou en 1995. Son idée est simple : mettre en avant l’argument « Prix », en rognant sur les services associés. Le succès ne se fait pas attendre, et de deux avions reliant Luton à Glasgow, la flotte d’Easyjet passe à des dizaines d’appareils en quelques années, et propose désormais des destinations dans toute l’Europe.

Ce modèle attrayant n’a pas tardé à faire des émules, tout d’abord dans le tourisme aérien (Ryanair, Transavia, Vueling, Wizz...), puis dans d’autres branches d’activité, avant de toucher la franchise, où son succès va crescendo.

Avec les tourments financiers que nous traversons actuellement, nous pouvons faire le pari que le Lowcost a encore de beaux jours devant lui, et nous ne sommes probablement qu’au début de son développement. Si, en plus des secteurs représentés par nos invités, d’autres franchises en ont bien pris conscience, comme dans l’immobilier par exemple, il reste encore de la place pour de nombreux réseaux, car la clientèle est prête et demandeuse.

Intéressé par le secteur franchise pas cher ou faible apport ?

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote