Dossiers de la franchise

Recruter: valeur ajoutée interne ou externe au franchiseur

le

franchise recrutementTrois fondamentaux caractérisent le succès d’une franchise: la protection juridique des signes de ralliements de la clientèle (marque), la modélisation d’un Savoir faire (Bible métier) et la capacité à transmettre ce Savoir faire (Formation). Où donc se situe le recrutement des franchisés dans ces fondamentaux? Je réponds nulle part et je m’en explique.

Le succès de Mc Do repose en partie sur sa capacité à trouver les meilleurs emplacements, et donc de salarier les meilleurs développeurs. Le succès de Franck Provost repose sur sa capacité à former au métier de coiffeur et donc d’avoir les meilleurs formateurs. Je souhaite ainsi souligner l’importance du métier d’origine du franchiseur et son intérêt à investir sur les collaborateurs autour de ce métier et non à côté.

Classifions maintenant les franchiseurs importants, dont le réseau dépasse les 100 unités et qui peuvent économiquement justifier l’emploi interne d’un recruteur, et les jeunes réseaux, qui nous intéressent directement.

Pour ces derniers, prenons l’exemple d’un concept naissant d’ateliers culturels, dont le Savoir faire repose en partie sur une bibliothèque inédite de fiches d’animations desdits ateliers. Ce jeune franchiseur aura tout intérêt à investir dans un animateur ou dans un formateur dédié. Cet expert dans son domaine, épaulera en amont le franchiseur dans la modélisation de son Savoir faire, rassurera les candidats sur la structure humaine d’animation du franchiseur, formera et accompagnera efficacement les franchisés chez eux. Rajoutons que ce collaborateur renforcera, par ses travaux, la qualité du Savoir faire de l’enseigne, jouera le rôle essentiel d’interface avec les franchisés, bref une saine présence efficace et réconfortante pour chacun.

Et le recrutement? Un jeune franchiseur le réalisera souvent lui-même, avec plus ou moins de succès ou de rapidité mais c’est une solution crédible. Tenez simplement compte qu’il faut avoir environ 50 candidats pour un franchisé élu!

Une autre façon réside dans son externalisation dès les premières années en choisissant le bon partenaire. Comment le reconnaître ? Il se déplacera chez vous dès le 1er contact, prendra le temps de l’écoute, passera un ou deux jours dans le centre « pilote », dialoguera avec l’animateur sur le concept, vous demandera des données clés du concept, étudiera avec vous le potentiel de développement et les priorités, vous soumettra un « conducteur d’entretien » et un plan media de recrutement, se rémunérera en grande partie sur le recrutement réel du candidat,…Surtout, il partagera votre enthousiasme et vous inspirera confiance. S’il n’agit à vos yeux qu’en simple « qualificateur », passez un tour car il doit être capable d’expliquer presque aussi bien que vous le concept. Une astuce personnelle : posez-vous la question de savoir si vous l’accepteriez comme franchisé!

Où le trouver? Il existe trois grandes structures: les cabinets de recrutement « classiques » mais qui sont peu présents car leur modèle économique ne permet pas d’être compétitif, les cabinets de recrutement spécialisés en franchise référencés à la Fédération Française de la Franchise, et de nombreux consultants indépendants, souvent anciens développeurs d’enseignes et qui se sont mis à leur compte. Les coûts varient beaucoup d’un système à l’autre mais il faut compter en général entre 6 000€ et 12 000€ par DIP signé, souvent pris par le franchiseur sur le droit d’entrée.

A vous de choisir, sans oublier qu’un mauvais recrutement dure toute la vie du Contrat.

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote