Reprise de franchise - Diagnostic de la structure

Une bonne communication

Élément psychologique indispensable pour ce type de transaction.
La procédure entière du diagnostic peut rapidement se transformer en un enfer quotidien pour toutes les parties concernées si la communication entre lesdites parties est mal établie, voire inexistante. Veillez donc à maintenir d’excellents rapports avec le franchisé cédant et son équipe.

Le dossier à « diagnostiquer »

Ce fameux dossier vous sera remis, sur demande, par le franchisé-cédant et inclura tous les éléments d’information sur la franchise à reprendre dont, par exemple, le marché, les produits, les équipements, les différentes structures, l’organisation générale, le potentiel de développement, les comptes détaillés des 3 derniers exercices, ou encore les objectifs du vendeur et le prix de cession.

Le dossier est à passer au peigne fin dans le détail. Accordez toutefois une importance particulière à des éléments tels que le CA, le résultat net (et la rentabilité des dernières années), les dettes, litiges et engagements en cours (dont vous allez forcément hériter), les salariés qui occupent les postes clés dans la franchise, la situation financière (fonds de roulement, trésorerie, stocks…), la clientèle, les principaux fournisseurs…

Vous êtes prêt !

Ne vous reste plus qu’à « attaquer » les négociations…et essayer de les mener à bien !
A partir du diagnostic réalisé, vous allez tenter de vous accorder (avec le franchisé cédant) sur une valorisation équitable de la franchise, et surtout satisfaisante pour toutes les parties.
Un conseil ; faites appel à avocat/notaire pour vous conseiller.
 

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

Soyez le premier a donner votre avis (note moyenne: 0/5)