Interview franchise Del Arte

« Del Arte va lancer une formule rapide de restauration rapide italienne en 2015 »

Enseigne du groupe Le Duff (Bridor, Brioche Dorée, Fournil de Pierre, Bruegger’s), acteur majeur de la restauration, Del Arte poursuit son développement un peu partout en France et se rapproche des 150 restaurants.  Initiée depuis 10 ans, l’expansion de Del Arte s’inscrit depuis cette date dans une logique volontariste en franchise, se traduisant par l’ouverture de 15 ou 20 nouveaux restaurants par an.

: A quelques jours de la fin d’année, quel bilan tirez-vous de cet exercice 2014 pour le réseau Del Arte?

Philippe Jean : Cette fin d’année 2014 est un moment important pour l’enseigne. C’est le trentième anniversaire de la marque et nous venons d’ouvrir notre 149ème restaurant près de Rouen, à Tourville-la-Rivière. Pour Del Arte, c’était une étape clé car nous étions jusqu’alors absents de la métropole rouennaise. Cette ouverture en appelle d’autres car notre enseigne va également s’implanter à Grand Quevilly en février et à Barentin en avril prochain.

Le cap symbolique des 150 restaurants sera atteint au début de l’année 2015. Le réseau devrait également franchir les 200 millions d’euros de chiffres d’affaires, avant la fin de l’exercice.

Par rapport à nos confrères, Del Arte est un peu moins touché par la crise, avec un chiffre d’affaires qui devrait être stable à périmètre constant. Au niveau de la fréquentation, nous aurons sensiblement les mêmes chiffres qu’en 2013, ce qui est plutôt une bonne performance dans un contexte où la profession s’accorde à dire qu’il y a 15% de clients qui ont disparu en trois ans.

Del Arte résiste bien car le ticket moyen reste relativement accessible, en se situant à 17€ environ. Le fait que l’enseigne existe depuis 30 ans est également un facteur rassurant pour nos partenaires, nos franchisés et aussi nos clients qui nous connaissent bien et apprécient le positionnement de nos produits.

Après de 30 ans d’existence, avez-vous encore des zones à couvrir en France ? Quelles sont désormais vos cibles prioritaires d’implantation ?

Le maillage du territoire français commence à être intéressant mais il nous reste des zones à couvrir davantage. Historiquement, Del Arte était un peu moins présent dans le Sud-Ouest et le Sud-est. Nous avons commencé à compenser ce phénomène depuis 2 à 3 ans. Et ce mouvement va se poursuivre. Nous venons d’ouvrir à Toulouse Blagnac ; nous allons nous renforcer dans l’agglomération marseillaise et à Nice.

De plus en plus, nous nous intéressons à des villes de moindre importance comme Nevers ou Montauban, deux villes dans lesquelles Del Arte va faire son apparition en 2015.

Adaptez-vous votre concept à cette taille de villes ? Quel impact cela a-t-il sur le niveau d’investissement à prévoir par un candidat à la franchise ?

Dans ce type d’agglomération, nous allons installer des bâtiments solos qui comptent 110-130 places assises, contre 170 places pour un restaurant Del Arte plus traditionnel. Avec ce format, les coûts d’investissement sont moindres, de l’ordre de – 20% par rapport à un Del Arte classique.

Parallèlement à cela, nous avons comme ambition de tester une formule de restauration rapide, en nous positionnant sur le « fast casual », avec un ticket moyen compris entre 11 et 13 euros. Nous allons tester ce concept en propre au premier semestre 2015. Ce pilote devrait ouvrir ses portes dans une galerie marchande d’un centre commercial. Nous sommes convaincus qu’il y a un bel avenir pour la cuisine italienne, en formule rapide.

Quelle place occupera la franchise dans tous ces projets de développement ? Cherchez-vous également à rallier des indépendants du secteur ?

Le développement en franchise reste le cœur de notre modèle. 90% des prochaines ouvertures de restaurants se feront d’ailleurs sous cette forme. Pour les activités nouvelles (comme le « Del Arte Presto »), nous avons besoin de tester avec des succursales, avant de le proposer éventuellement à des partenaires franchisés.

Les restaurateurs indépendants peuvent s’intéresser à la marque et vouloir nous rejoindre. Mais ils sont majoritairement implantés en centre-ville et Del Arte est surtout présent en périphérie. C’est d’ailleurs 70% de notre parc qui est constitué par des bâtiments solos. Et ce modèle fonctionne parfaitement !

Avez-vous apprécié cet article ?
En votant vous nous aidez à améliorer la qualité du contenu du site.

0 vote

Comment ouvrir une franchise Del Arte ?
Demandez une documentation

Franchise Del Arte
Apport
175 000 €
Ca 2ans
entre 1 et 1,5 M€
Droit d'entrée
46 000 €

Pizzas, Pastas, et gastronomie italienne

Voir la ficheRecevoir une doc

Pour créer une franchise Del Arte il faut un apport personnel de 175 000 €.
Vous pouvez également consulter toutes les offres de Franchise restaurant et les franchises du secteur Hôtellerie Restauration.

Les dernières interviews Del Arte

Les dernières actualités Del Arte